Le Lézard
Sujets : Première Nation, Avis de décès

À la suite du décès d'Arthur Manuel, le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations le décrit comme « un représentant solide pour nos peuples et nos droits »


OTTAWA, le 12 janv. 2017 /CNW/ - Le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations (APN) Perry Bellegarde a offert ses condoléances et ses prières aux amis et à la famille d'Arthur Manuel, ancien Chef de la Bande indienne de Neskonlith, Colombie-Britannique, ainsi qu'activiste et défenseur de premier plan des droits des Autochtones, qui s'est éteint le 11 janvier 2017.

« Au nom de l'Assemblée des Premières Nations, je tiens à exprimer notre profonde tristesse à la suite du décès d'Arthur Manuel, l'un de nos vrais leaders autochtones », a déclaré le Chef national Perry Bellegarde. « Il possédait une profonde compréhension des politiques et des lois occidentales, était solidement enraciné dans sa culture et tenait fermement aux lois autochtones. Vigoureux défenseur des droits des Premières Nations du Canada et des droits autochtones à l'étranger, il a travaillé sans relâche pour veiller à ce que l'on comprenne la réalité des Premières Nations au Canada et à ce que la communauté internationale respecte et soutienne les droits et la dignité des peuples autochtones partout dans le monde. Au nom des Chefs en assemblée et des Chefs régionaux de notre comité exécutif, je présente mes prières et mes condoléances à sa famille, à ses amis, à la collectivité et à tous ceux qui l'ont connu et qui avaient du respect pour lui. »

Arthur Manuel était un leader reconnu, estimé des Premières Nations en Colombie-Britannique et de partout au pays. Il a accompli quatre mandats en tant que Chef de la Bande indienne de Neskonlith et trois mandats à titre de président du Conseil tribal de la Nation Shuswap. En 2002, il a été coprésident du comité stratégique de mise en oeuvre de l'arrêt Delgamuukw de l'Assemblée des Premières Nations afin d'inciter le gouvernement fédéral à appliquer cette décision historique et à apporter des changements à la politique sur les revendications globales.

M. Manuel a joué un rôle déterminant pour faire avancer les droits des Premières Nations sur la scène internationale, notamment en travaillant au sein de l'Instance permanente des Nations Unies sur les questions autochtones et en agissant à titre d'expert lors de la Convention sur la diversité biologique. En qualité de président et de porte-parole du Indigenous Network of Economies and Trade, il s'est exprimé avec force sur l'importance de faire participer les Premières Nations à tous les niveaux de l'économie et du commerce international. Ses écrits ont paru dans de nombreuses publications et il a rédigé plusieurs ouvrages.

L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations au Canada. Suivez l'APN sur Twitter @AFN_Updates.

 

SOURCE Assemblée des Premières Nations



Communiqué envoyé le 12 janvier 2017 à 21:06 et diffusé par :