Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Bénéfices / Revenus, Divers

Stingray présente ses résultats pour le premier trimestre de 2019


Faits saillants du premier trimestre

MONTRÉAL, 08 août 2018 (GLOBE NEWSWIRE) -- Groupe Stingray Digital Inc. (TSX : RAY.A; RAY.B) (la « société » ou « Stingray »), chef de file des services musicaux multiplateformes interentreprises et des solutions multimédias en magasin, dévoilait aujourd'hui ses résultats financiers pour le premier trimestre clos le 30 juin 2018.

Faits saillants financiersTrimestres clos les 30 juin
(en milliers de dollars, sauf les données par part)20182017 %
Produits34 45629 670 16,1 
Produits récurrents1)30 79625 502 20,8 
BAIIA ajusté2)11 1799 169 21,9 
Bénéfice net1 346280 380,7 
Par action ? dilué (en $)0,020,01 100,0 
Bénéfice net ajusté3)5 8985 703 3,4 
Par action ? dilué (en $)0,100,11 (9,1)
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation6 919(589)? 
Flux de trésorerie disponibles ajustés4)6 1987 240 (14,4)
  1. Les produits récurrents comprennent les frais d'abonnement et d'utilisation ainsi que les frais fixes facturés aux clients mensuellement, trimestriellement et annuellement pour des services musicaux continus. Les produits non récurrents proviennent essentiellement des services de soutien et d'installation, du matériel et des frais ponctuels.
  2. Le BAIIA ajusté, une mesure non conforme aux IFRS, est défini comme suit : le bénéfice net avant le montant net des charges financières (produits financiers), la variation de la juste valeur des placements, la charge (le recouvrement) d'impôts, l'amortissement et les radiations d'immobilisations corporelles, l'amortissement des immobilisations incorporelles, la rémunération fondée sur des actions, les charges liées aux unités d'actions incessibles, aux unités d'actions attribuées en fonction de la performance et aux unités d'actions différées, les coûts d'acquisition, les frais juridiques, les charges de restructuration et d'autres coûts divers.
  3. Le bénéfice net ajusté, une mesure non conforme aux IFRS, est défini comme suit : le bénéfice net avant l'amortissement des immobilisations incorporelles, la rémunération fondée sur des actions, la variation de la juste valeur des placements, les charges liées aux unités d'actions incessibles, aux unités d'actions attribuées en fonction de la performance et aux unités d'actions différées, les coûts d'acquisition, les frais juridiques, les charges de restructuration et d'autres coûts divers, déduction faite des impôts connexes.
  4. Les flux de trésorerie disponibles ajustés, une mesure non conforme aux IFRS, sont définis comme suit : les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation diminués des dépenses d'investissement liées aux immobilisations corporelles et aux immobilisations incorporelles acquises séparément, de la variation nette des éléments hors trésorerie du fonds de roulement, des coûts d'acquisition, des frais juridiques, des charges de restructuration et d'autres coûts divers.

« Nous sommes satisfaits de nos résultats pour le trimestre, au cours duquel nous avons affiché une croissance interne de 7 % et une progression de notre marge du BAIIA ajusté qui s'est traduite par un accroissement de notre BAIIA ajusté de 22 % d'un exercice à l'autre. De plus, les produits provenant de l'extérieur du Canada ont atteint une proportion de 60 % pour le trimestre à l'étude, soutenus par la solide croissance aux États-Unis grâce à l'apport des services de vidéo sur demande et à l'acquisition de Qello Concerts ainsi que par la croissance soutenue dans les autres pays, a déclaré Eric Boyko, président, chef de la direction et cofondateur de Stingray.

« À la fin du mois de juin, nous avons franchi une nouvelle étape dans la réalisation de l'acquisition transformatrice de Newfoundland Capital Corporation (« NCC »). Le Bureau de la concurrence Canada a délivré un certificat de décision préalable en vertu de l'article du 102 de la Loi sur la concurrence, les actionnaires de NCC se sont prononcés en faveur de la transaction et nous attendons maintenant une décision favorable du Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (le « CRTC ») au cours des prochains mois. Une fois cette transaction effectuée, Stingray deviendra la plus grande société ouverte de médias indépendante du Canada. NCC procurera également de solides flux de trésorerie disponibles, ce qui soutiendra l'ambitieuse stratégie de croissance de Stingray ainsi que sa politique en matière de dividendes », a conclu M. Boyko.

Résultats du premier trimestre
Les produits du premier trimestre de 2019 ont progressé de 16,1 % pour atteindre 34,5 millions de dollars, en comparaison de 29,7 millions de dollars pour le premier trimestre de l'exercice précédent. Cette hausse est principalement attribuable à la croissance interne des abonnés aux services de vidéo sur demande, combinée aux acquisitions de Qello Concerts, de Satellite Music Australia PTY Ltd (« SMA ») et de SBA Music PTY Ltd (« SBA »).

Les produits récurrents se sont élevés à 30,8 millions de dollars au premier trimestre, en hausse de 20,8 % par rapport à ceux du trimestre correspondant de l'exercice précédent et leur proportion de l'ensemble des produits s'est accrue, passant à 89,4 % pour le trimestre à l'étude, contre 86,0 % un an plus tôt. Pour le trimestre à l'étude, les produits générés au Canada ont fléchi de 6,2 % pour s'établir à 13,7 millions de dollars (39,6 % du total des produits) en raison de la diminution des ventes de services d'installation et de matériel liées à l'affichage numérique, ceux générés aux États-Unis ont augmenté de 74,0 % pour s'établir à 8,2 millions de dollars (23,7 % du total des produits), tandis que ceux générés dans d'autres pays ont connu une hausse de 21,1 % pour se chiffrer à 12,6 millions de dollars (36,7 % du total des produits).

Les produits tirés de la diffusion musicale ont augmenté de 16,5 % pour atteindre 26,0 millions de dollars, grâce principalement à la croissance interne des abonnés aux services de vidéo sur demande et à l'acquisition de Qello Concert. Les produits tirés de la musique pour entreprises ont augmenté de 15,0 % pour s'établir à 8,5 millions de dollars, ce qui est surtout attribuable aux acquisitions de SMA et de SBA, contrebalancées en partie par la diminution des ventes de services d'installation et de matériel liées à l'affichage numérique.

Le BAIIA ajusté a atteint 11,2 millions de dollars (32,4 % des produits) au premier trimestre, contre 9,2 millions de dollars (30,9 % des produits) un an plus tôt. La hausse de 21,9 % du BAIIA ajusté est d'abord attribuable à la croissance interne des abonnés aux services de vidéo sur demande et aux acquisitions effectuées au cours de l'exercice 2018, facteurs partiellement contrebalancés par la hausse des charges d'exploitation liées à l'expansion à l'échelle internationale.

Au premier trimestre, la société a déclaré un bénéfice net de 1,3 million de dollars, soit 0,02 $ par action (après dilution), comparativement à 0,3 million de dollars, soit 0,01 $ par action (après dilution), pour la même période de l'exercice précédent. L'augmentation est principalement attribuable à la hausse des résultats d'exploitation et à la variation positive de la juste valeur des placements, contrées en partie par la variation négative de la juste valeur de la contrepartie conditionnelle et par l'augmentation de la charge d'amortissement des immobilisations corporelles.

Le bénéfice net ajusté s'est établi à 5,9 millions de dollars, soit 0,10 $ par action (après dilution), comparativement à 5,7 millions de dollars, soit 0,11 $ par action (après dilution) un an plus tôt, la hausse des résultats d'exploitation ayant été annulée en partie par la variation négative de la juste valeur de la contrepartie conditionnelle et l'augmentation de la charge d'amortissement des immobilisations corporelles.

Les entrées de trésorerie liées aux activités d'exploitation ont atteint 6,9 millions de dollars au premier trimestre de 2019, en comparaison de sorties de trésorerie liées aux activités d'exploitation de 0,6 million de dollars un an plus tôt. Les flux de trésorerie disponibles ajustés ont reculé pour s'établir à 6,2 millions de dollars, en regard de 7,2 millions de dollars pour la période correspondante de l'exercice précédent. Cette baisse est principalement attribuable à l'augmentation des dépenses d'investissement au titre d'améliorations locatives non récurrentes et à la perte de change, facteurs qui ont été compensés en partie par l'accroissement du BAIIA ajusté.

Au 30 juin 2018, la société disposait de 4,3 millions de dollars en trésorerie et en équivalents de trésorerie ainsi que d'une facilité de crédit renouvelable de 100 millions de dollars, dont une tranche d'environ 52,1 millions de dollars était inutilisée.

Déclaration de dividende
Le 7 août 2018, la société a déclaré un dividende de 0,06 $ par action à droit de vote subalterne, par action à droit de vote subalterne variable, par action à droit de vote multiple et par reçu de souscription, soit une augmentation de 20,0 % en regard du trimestre correspondant de l'exercice précédent. Ce dividende sera payable le 14 septembre 2018 ou vers cette date aux porteurs de ces titres inscrits au registre en date du 31 août 2018.

La politique de la société en matière de dividendes est assujettie au pouvoir discrétionnaire du conseil d'administration et peut varier en fonction notamment des flux de trésorerie disponibles, des résultats d'exploitation, de la situation financière, des perspectives de croissance ou de tout autre facteur que le conseil d'administration juge pertinent.

Les dividendes payés sont désignés comme étant « déterminés » aux fins de la Loi de l'impôt sur le revenu (Canada) et des dispositions équivalentes de la fiscalité provinciale et territoriale.

Autres faits saillants des activités
Le 2 mai 2018, la société a annoncé qu'elle avait conclu avec Newfoundland Capital Corporation Limited (« NCC ») une entente définitive selon laquelle la société fera l'acquisition de la totalité des actions émises et en circulation de NCC (les « actions de NCC ») au prix de 14,75 $ l'action de NCC, pour une contrepartie totale d'environ 505,3 millions de dollars. La réalisation de l'acquisition, devant avoir lieu dans les prochains mois et au plus tard le 2 mai 2019, est subordonnée et conditionnelle à l'obtention de toutes les autorisations requises, y compris l'approbation du CRTS, ainsi qu'à l'obtention des fonds nécessaires.

À la suite de l'entente d'acquisition de NCC, la société a réalisé un placement de reçus de souscription et émis sur le capital autorisé 7 981 000 reçus de souscription de la société (les « reçus de souscription du placement public »), par voie de prise ferme, au prix de 10,40 $ le reçu de souscription du placement public, pour un produit brut de 83,0 millions de dollars et un produit net de 79,7 millions de dollars. En même temps que la clôture du placement public, la société a émis sur le capital autorisé 3 846 100 reçus de souscription (les « reçus de souscription du placement privé ») au prix de 10,40 $ le reçu de souscription du placement privé, pour un produit brut de 40,0 millions de dollars. Par suite du placement public et du placement privé simultané, un porteur d'actions à droit de vote multiple de la société a exercé des droits de souscription rattachés aux actions à droit de vote multiple de la société, qui a donc émis sur le capital autorisé 1 452 850 reçus de souscription au prix de 10,40 $ pour un produit brut de 15,0 millions de dollars.

Le 3 août 2018, la société a annoncé qu'elle avait présenté une offre d'achat non sollicitée visant la totalité des parts émises et en circulation de Music Choice, société en nom collectif qui produit de la programmation musicale et des contenus musicaux pour les utilisateurs de la télévision numérique par câble, de la téléphonie mobile et du modem câble. L'offre, qui propose un prix d'achat de 120 millions de dollars US et demeure valide jusqu'au 31 août 2018, n'a pas encore été acceptée et est en cours d'examen par les porteurs de parts. Rien ne garantit que l'offre, telle qu'elle a été présentée, sera acceptée par l'ensemble ou une partie des porteurs de parts.

Le 1er août 2018, la Société a annoncé qu'elle avait acquis Novramedia Inc., société torontoise chef de file en conception, création et mise en oeuvre de solutions de médias numériques.

Le 14 mai 2018, la société a annoncé qu'elle avait été sélectionnée par Talpa Media, créateur de l'émission The Voice, pour développer, publier et commercialiser à l'échelle mondiale la nouvelle application d'accompagnement du concours de chant. L'appli de chant The Voice sera lancée à l'échelle mondiale en décembre 2018.

Le 29 mai 2018, la société a annoncé qu'elle avait conclu une entente à long terme avec Bell visant le renouvellement et l'expansion de leur relation professionnelle de longue date. Bell devient ainsi le premier opérateur canadien à offrir à ses abonnés le portefeuille de services musicaux et vidéo complet de Stingray.

Le 19 juin 2018, la société a annoncé qu'elle avait fait l'acquisition d'une participation minoritaire dans Nextologies Limited, société de l'Ontario offrant des solutions technologiques aux radiodiffuseurs. 

Assemblée annuelle des actionnaires
La société tiendra son assemblée annuelle et extraordinaire des actionnaires le mercredi 8 août 2018 à 11 h (heure de l'Est) à son siège social situé au 730 de la rue Wellington, à Montréal, au Québec.

Téléconférence
La société tiendra une téléconférence pour présenter ses résultats le mercredi 8 août 2018, à 9 h (heure de l'Est). Les personnes intéressées peuvent s'y joindre en composant le 647-788-4922 (Toronto) ou le 1-877-223-4471 (sans frais). Ceux qui ne peuvent le faire pourront ultérieurement écouter un enregistrement en composant le 416-621-4642 (Toronto) ou le 1-800-585-8367 (sans frais), suivi du code « 8491245 ». L'enregistrement pourra être écouté jusqu'à minuit le 8 septembre 2018.

À propos de Stingray
Stingray (TSX : RAY.A; RAY.B) est le chef de file mondial des services musicaux et vidéo multiplateformes ainsi que des expériences numériques s'adressant aux câblodistributeurs, aux établissements commerciaux, aux fournisseurs de services par contournement, aux opérateurs de télécommunications mobiles, aux consommateurs, et plus encore. Ses services comprennent notamment des chaînes télé offertes en format linéaire et sur demande, des chaînes télé en format 4K ultra-HD, des produits de karaoké, des services d'affichage numérique, des solutions musicales pour environnements commerciaux et des applications musicales. Stingray offre ses services à 400 millions d'abonnés (ou utilisateurs) dans 156 pays et ses applications mobiles ont été téléchargées à plus de 100 millions de reprises. Le siège social de Stingray est situé à Montréal, au Canada. L'entreprise compte présentement plus de 400 employés dans le monde. Pour en savoir davantage, visitez le www.stingray.com.

Information prospective
Le présent communiqué contient de l'information prospective au sens des lois canadiennes sur les valeurs mobilières applicables. Cette information prospective comprend, sans s'y limiter toutefois, des énoncés sur les objectifs, les convictions, les projets, les attentes, les prévisions, les estimations et les intentions de Stingray. On reconnaît généralement les énoncés contenant de l'information prospective à l'emploi de mots et d'expressions comme « pourrait », « devrait », « s'attendre à », « compter », « croire », « escompter », « prévoir », « projeter », « estimer », « planifier » et « continuer », entre autres, ou de la forme négative de ces termes ou d'une terminologie semblable, y compris des références à certaines hypothèses. Veuillez noter, toutefois, que ce ne sont pas tous les énoncés prospectifs qui contiennent ce genre de formulations. Les énoncés prospectifs reposent sur un certain nombre d'hypothèses et sont assujettis à une variété de risques et d'incertitudes qui, pour la plupart, sont indépendants de la volonté de la société. En raison de ces risques et incertitudes, les résultats réels pourraient différer sensiblement de ceux exprimés de façon explicite ou implicite dans les énoncés prospectifs. Ces risques et incertitudes comprennent, entre autres, les facteurs de risque présentés dans la notice annuelle de Stingray pour l'exercice clos le 31 mars 2018, publiée sur Sedar, au www.sedar.com. Par conséquent, la mise en garde qui précède vise toute l'information prospective contenue dans le présent communiqué, et rien ne garantit que les résultats ou les développements escomptés par Stingray se matérialiseront ou, même s'ils se matérialisent pour l'essentiel, qu'ils produiront les conséquences ou les effets attendus sur les activités, la situation financière ou les résultats d'exploitation de Stingray. Sauf indication contraire ou à moins que le contexte ne s'y oppose, les énoncés prospectifs ne sont formulés qu'en date du présent communiqué, et la société ne s'engage d'aucune façon à les mettre à jour ou à les modifier pour tenir compte de faits nouveaux ou d'événements ultérieurs ni pour quelque autre raison, à moins que la loi ne l'y oblige.

Mesures non conformes aux IFRS
La société estime que le BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté sont des mesures importantes pour l'analyse de sa rentabilité opérationnelle, abstraction faite des décisions relatives au financement, des éléments hors trésorerie et des stratégies fiscales. La comparaison avec les pairs est également facilitée étant donné que les sociétés ont rarement la même structure du capital et la même structure de financement. La société estime que le bénéfice net ajusté et le bénéfice net ajusté par action sont des mesures importantes, car elles démontrent la rentabilité nette de ses activités principales. La société est d'avis que les flux de trésorerie disponibles ajustés constituent une mesure importante pour l'évaluation de la trésorerie générée compte tenu des dépenses d'investissement et des charges non liées aux activités principales. Cette mesure démontre la trésorerie disponible pour procéder à des acquisitions d'entreprises, verser des dividendes et réduire la dette. La société estime que la dette nette et le ratio dette nette/BAIIA ajusté sont des mesures importantes pour évaluer l'importance de la dette au regard de l'état de la situation financière de la société. Toutes ces mesures financières non conformes aux IFRS ne sont pas des mesures du bénéfice ni des flux de trésorerie reconnues par les IFRS et elles n'ont pas de définition normalisée aux termes des IFRS.

Notre méthode de calcul de ces mesures financières pourrait différer de celles d'autres émetteurs et, par conséquent, notre définition de ces mesures pourrait ne pas être comparable à celle présentée par d'autres émetteurs. Les investisseurs sont priés de noter que les mesures financières non conformes aux IFRS ne doivent pas être interprétées comme des substituts du bénéfice net établi selon les IFRS en tant qu'indicateurs de notre rendement, ni des flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation en tant que mesures de la trésorerie ou des flux de trésorerie.

Rapprochement du BAIIA ajusté et du bénéfice net ajusté avec le bénéfice net

  Trimestre clos le 30 juin 2018 Trimestre clos le 30 juin 2017 Trimestre clos le 31 mars 2018
(en milliers de dollars canadiens) T1 2019 T1 2018 T4 2018
Bénéfice net 1 346  280  4 674 
Charges financières (produits financiers), montant net 1 921  537  (378)
Variation de la juste valeur des placements (497) 434  (421)
Charge (recouvrement) d'impôts 489  464  (385)
Amortissement et radiation d'immobilisations corporelles 1 169  621  1 019 
Amortissement d'immobilisations incorporelles 4 587  4 541  4 594 
Rémunération fondée sur des actions 175  194  473 
Charges liées aux unités d'actions incessibles, aux unités d'actions attribuées en fonction de la performance et aux unités d'actions différées 367  313  780 
Coûts d'acquisition, frais juridiques, charges de restructuration et autres coûts divers 1 622  1 785  1 396 
BAIIA ajusté 11 179  9 169  11 752 
Charges financières (produits financiers), montant net (1 921) (537) 378 
Charge (recouvrement) d'impôts (489) (464) 385 
Amortissement des immobilisations corporelles et radiations (1 169) (621) (1 019)
Charge d'impôts liée à la variation de la juste valeur des placements, à la rémunération fondée sur des actions, aux charges liées aux unités d'actions incessibles, aux unités d'actions attribuées en fonction de la performance et aux unités d'actions différées, à l'amortissement des immobilisations incorporelles ainsi qu'aux coûts d'acquisition, frais juridiques, charges de restructuration et autres coûts divers (1 702) (1 844) (1 764)
Bénéfice net ajusté 5 898  5 703  9 732 

Rapprochement des flux de trésorerie disponibles ajustés et des flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation

  Trimestre clos le 30 juin 2018 Trimestre clos le 30 juin 2017 Trimestre clos le 31 mars 2018
(en milliers de dollars canadiens) T1 2019 T1 2018 T4 2018
Flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation 6 919  (589) 10 675 
Ajouter/déduire :      
Acquisition d'immobilisations corporelles (2 228) (807) (846)
Acquisition d'immobilisations incorporelles autres que les immobilisations incorporelles développées en interne (347) (404) (406)
Entrées d'immobilisations incorporelles développées en interne (1 205) ?  (1 166)
Variation nette des éléments hors trésorerie du fonds de roulement liés à l'exploitation 1 437  7 255  1 413 
Coûts d'acquisition, frais juridiques, charges de restructuration et autres coûts divers 1 622  1 785  1 396 
Flux de trésorerie disponibles ajustés 6 198  7 240  11 066 

Note au lecteur : Les états financiers consolidés intermédiaires résumés et le rapport de gestion sont publiés sur le site de la société, au www.stingray.com, de même que sur SEDAR, au www.sedar.com.

Personne-ressource

Mathieu Péloquin
Vice-président principal, marketing et communications
Stingray
514-664-1244, poste 2362
mpeloquin@stingray.com


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 00:21
256 Network, un réseau de premier plan, sur invitation seulement, réunit des décideurs internationaux investissant dans les marchés privés. Il a signé un protocole d'accord avec Abu Dhabi Global Market, le centre...

6 déc 2022
Kedrion, une entreprise biopharmaceutique mondiale basée en Italie, qui collecte et fractionne le plasma sanguin afin de produire et de distribuer des médicaments dérivés du plasma pour le traitement de maladies et d'affections graves, a annoncé...

6 déc 2022
Arsenal et LABS Group annoncent aujourd'hui un nouveau partenariat. LABS Group devient donc notre partenaire officiel membre pour les hôtels et resorts en Asie et en Europe. LABS Group se concentrera sur le secteur de l'hôtellerie, en permettant aux...

6 déc 2022
Drive System Design possède des centres d'ingénierie au Royaume-Uni et aux États-Unis et fournit des services d'ingénierie haut de gamme aux industries de l'automobile, des véhicules commerciaux, des véhicules hors route, de la défense et de...

6 déc 2022
NomuPay Group, une société de technologie financière à croissance rapide, a annoncé aujourd'hui la formation de son conseil d'administration mondial. Composé d'experts chevronnés de l'industrie, le conseil comprend Radboud Vlaar, managing partner de...

6 déc 2022
Un service d'envoi d'argent renommé basé au Royaume-Uni, ACE Money Transfer, collabore avec l'une des plus grandes banques du Pakistan, Allied Bank Limited (ABL), conformément à la vision de la Pakistan Remittance Initiative (PRI), afin d'augmenter...



Communiqué envoyé le 8 août 2018 à 07:03 et diffusé par :