Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Nouvelles - Monde du travail, Avis de décès

La FTQ rend hommage à Lise Payette - « Le Québec perd une grande militante et une femme de coeur », Daniel Boyer, président de la FTQ


MONTRÉAL, le 6 sept. 2018 /CNW Telbec/ - La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) tient à rendre hommage à Lise Payette, figure marquante de la lutte des femmes au Québec qui a milité toute sa vie pour l'avancement des femmes et pour une plus grande justice sociale. La FTQ offre ses sincères condoléances à sa famille immédiate et à sa famille politique. 

« Femme de coeur et de conviction, madame Payette a marqué le Québec par son engagement féministe, social et politique. Progressiste convaincue, elle a vite pris position pour l'indépendance du Québec et a pavé la voie de la lutte pour les droits des femmes. Elle a également inspiré toute une génération de militantes qui ont bâti le Québec d'aujourd'hui », déclare le président de la FTQ, Daniel Boyer.

Une syndicaliste engagée

Secrétaire du syndicat des Métallos à la fin des années 50 dans le Nord-Ouest québécois, cette femme progressiste allait par la suite faire partie des forces vives de la Révolution tranquille. Animatrice frondeuse et inventive, chroniqueuse brillante et éclairante, elle a été une pionnière du mouvement des femmes.

« À la FTQ, on n'oublie pas le rôle crucial qu'elle a joué dans l'expérience d'autogestion des travailleurs et travailleuses de Tricofil à Saint-Jérôme entre 1974 et 1982. Au moment où le gouvernement libéral de Robert Bourassa allait laisser tomber le projet, Lise Payette mit sur pied un comité de relance formé de plusieurs personnalités de divers milieux, permettant ainsi l'achat de l'usine par le collectif ouvrier. Devenue ministre péquiste des Consommateurs dans le gouvernement Lévesque en 1976, elle sera l'alliée indéfectible de Tricofil jusqu'à la fin de l'expérience », rappelle Daniel Boyer.

Les femmes de la FTQ se souviennent également que, devenue ministre de la Condition féminine, elle avait tenu à participer au premier colloque en condition féminine de la centrale intitulé « Une double exploitation, une seule lutte ». Elle avait alors affirmé haut et fort : « Mesdames, cessez de quémander, exigez! »

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 membres, dont près de 40 % sont des femmes.

 

SOURCE FTQ


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:00
Groupe TMX Limitée a annoncé aujourd'hui les statistiques de négociation de janvier 2023 pour ses marchés, soit la Bourse de Toronto, la Bourse de croissance TSX, la Bourse Alpha TSX (Alpha) et la Bourse de Montréal (MX). Ensemble des marchés...

à 13:00
Le 23 janvier 2023, le Tribunal administratif des marchés financiers (le « TMF ») a entériné un accord intervenu entre l'Autorité des marchés financiers (l'« Autorité »), la société Entreprises Greg Pompeo inc. et Gregory Pompeo. Suivant les termes...

à 12:00
L'honorable Ahmed Hussen, ministre du Logement et de la Diversité et de l'Inclusion, ainsi que George Chahal, député fédéral de Calgary Skyview, le chef Clifford Poucette de la Première Nation Goodstoney, Tyson Howett, gestionnaire de...

à 11:40
AROBS Transilvania Software, la plus grande société de technologie cotée à la Bourse de Bucarest, a acquis une participation majoritaire de 94 % dans SYDERAL Polska, une société polonaise spécialisée dans le développement de produits et de...

à 11:22
Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) est fier d'annoncer l'arrivée d'une nouvelle accréditation syndicale au sein de ses membres; il s'agit des employées et employés occasionnels à la transcription et à la révision de...

à 11:21
Reprise des négociations pour : Société : Pathway Health Corp. Symbole à la Bourse de croissance TSX : PHC Les titres : Oui Reprise (HE) : 11 h 45 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard...



Communiqué envoyé le 6 septembre 2018 à 11:47 et diffusé par :