Le Lézard
Sujets : Droit / Problèmes légaux, Première Nation, CFG

Consolidation des relations renouvelées avec les peuples autochtones


Le centre national de droit autochtone de l'Université de Victoria contribuera à la revitalisation des lois autochtones

VICTORIA, le 25 juin 2019 /CNW/ - Les peuples autochtones au Canada ont des lois et des traditions juridiques uniques. Le gouvernement reconnaît l'importance de revitaliser les systèmes juridiques autochtones ainsi que le rôle important que jouent les instituts du droit autochtone, en partenariat avec les communautés autochtones, afin de comprendre, d'élaborer et de mettre en oeuvre les lois autochtones.

C'est pour cette raison que la ministre des Relations Couronne-Autochtones, l'honorable Carolyn Bennett, a annoncé aujourd'hui, au nom du ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, l'honorable Navdeep Bains, l'octroi de 9,1 millions de dollars en financement pour soutenir la construction d'un centre national de droit autochtone à l'Université de Victoria (anglais). Ce financement est issu du budget de 2019.

Le centre national de droit autochtone servira de lieu de rassemblement et de discussion accessible, où se donnera le programme de diplômes universitaires doubles en common law canadien et en ordonnances juridiques autochtones (joint degree program in Canadian Common Law and Indigenous Legal Order - JD/JID) et où sera hébergé l'unité de recherche en droit autochtone. Le ministère de la Justice Canada fournira 173 300 $ sur trois ans à la faculté de droit de l'Université de Victoria pour l'élaboration de cours et de programmes d'études sur le terrain dans les communautés autochtones.

L'annonce répond aux appels à l'action no 50 de la Commission de vérité et réconciliation du Canada (anglais) et soutient la mise en oeuvre de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. Le gouvernement du Canada est fier des progrès réalisés à ce jour concernant la mise en oeuvre des appels à l'action de la Commission, mais il reconnaît qu'il reste encore à faire et que la vraie réconciliation va au-delà de la portée des appels à l'action.

Citations

« Le Canada est fermement déterminé à mettre en oeuvre les appels à l'action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada afin que nous puissions veiller à l'inclusion et au respect des peuples et des connaissances autochtones alors que nous bâtissons un Canada plus fort. Le centre national de droit autochtone comportera des locaux consacrés à la recherche et à l'enseignement nécessaires pour que les lois autochtones ouvrent la voie à l'autodétermination et à la réconciliation. »
- La ministre des Relations Couronne-Autochtones, l'honorable Carolyn Bennett

« L'investissement de notre gouvernement à l'Université de Victoria permettra la création d'emplois à l'échelon local, et un apport autochtone important ira à la conception et à la construction du centre national de droit autochtone. On y utilisera des technologies innovatrices pour enseigner les lois autochtones et établir des contacts aux échelons national et international à cet égard. »
- Le ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, l'honorable Navdeep Bains

« Les Autochtones ont créé et exploité des systèmes de justice dynamiques depuis des temps immémoriaux. La construction de ce lieu ainsi que les fonds accordés à la faculté de droit faciliteront l'établissement des dialogues et des échanges nécessaires avec les communautés autochtones au sujet de la revitalisation des lois et des traditions juridiques. »
- Le ministre de la Justice et procureur général du Canada, l'honorable David Lametti

« La ministre Bennett est notre plus grande championne, et les 9,1 millions de dollars d'aide financière accordés par le gouvernement fédéral pour notre centre national consacré aux lois autochtones en sont la preuve. Ces fonds nous permettront de jeter des bases solides et stables pour l'étude, l'enseignement et l'apprentissage des lois autochtones au coeur des grandes traditions juridiques du monde. »
- La directrice de l'unité de recherche en droit autochtone et du programme JD/JID, et professeur et titulaire de la chaire de la Fondation du droit en justice et en gouvernance autochtones, à l'Université de Victoria, Val Napoleon

« Il s'agit d'un jalon très important d'une initiative historique pour les Autochtones et un exemple remarquable de la réconciliation à l'oeuvre. Cet investissement est destiné à la construction de la structure physique qui servira aux étudiants en droit à harmoniser les lois canadiennes et les ordonnances juridiques autochtones, ce qui favorisera la compréhension et la collaboration dans toutes les collectivités du pays. »
- La ministre de l'Éducation, des Compétences et de la Formation de la Colombie-Britannique, l'honorable Melanie Mark

Les faits en bref

Liens connexes

Restez branchés

Pour obtenir plus de renseignements ou pour connaître les services offerts par le Ministère, visitez Canada.ca/ISDE.

Suivez Innovation, Sciences et Développement économique Canada sur les médias sociaux.

Twitter : @ISDE_CA; Facebook : InnovationCanadienne; Instagram : @innovationcdn; et LinkedIn.

 

SOURCE Innovation, Sciences et Développement économique Canada



Communiqué envoyé le 25 juin 2019 à 12:00 et diffusé par :