Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Partenariats, Divers

La Lung Ambition Alliance lance son objectif de doubler la survie à cinq ans du cancer du poumon d'ici 2025


LONDRES, 08 juill. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) -- Aujourd'hui, l'International Association for the Study of Lung Cancer (IASLC ou Association internationale pour l'étude du cancer du poumon), Guardant Health, la Global Lung Cancer Coalition (GLCC ou Coalition mondiale contre le cancer du poumon) et AstraZeneca ont annoncé un nouveau partenariat, la Lung Ambition Alliance, dont l'ambition audacieuse est d'éliminer le cancer du poumon comme cause de décès. Le premier objectif de l'Alliance sera de doubler la survie à cinq ans pour les patients atteints d'un cancer du poumon d'ici 2025.

Toutes les 18 secondes, une vie est perdue à cause du cancer du poumon.1 Pour la seule année 2018, environ 1,8 million de personnes ont été emportées par la maladie.1 Quarante pour cent des patients sont diagnostiqués alors que le cancer s'est déjà propagé au-delà des poumons et que leur prognostic s'est aggravé.2 Actuellement, seul un patient sur cinq atteints d'un cancer est vivant cinq ans après le diagnostic.3

Jesme Fox, secrétaire de GLCC, a déclaré : « La Lung Ambition Alliance a été créée à un moment charnière pour le cancer du poumon. Les avancées scientifiques ouvrent de nouvelles possibilités pour transformer le diagnostic, le traitement et la gestion de la maladie. Néanmoins, des obstacles empêchent toujours d'améliorer et d'accélérer les soins. En tant que membres de la communauté du cancer du poumon, nous avons la responsabilité de nous rassembler de toute urgence pour défendre et proposer les meilleures solutions pour les patients. »

L'Alliance représente une vaste gamme d'expertises complémentaires, notamment la recherche et l'éducation (IASLC), le diagnostic (Guardant Health), la défense des patients (GLCC) et la recherche et le développement de médicaments (AstraZeneca).

Les partenaires fondateurs ont identifié trois priorités : dépistage croissant et diagnostic précoce, mise à disposition de médicaments innovants et amélioration de la qualité de soins pour les personnes atteintes du cancer du poumon. Les projets initiaux accélérés par l'Alliance comprennent :

  1. La Early Lung Imaging Confederation (ELIC) est une nouvelle base de données mondiale de dépistage basée sur le cloud, conçue pour accélérer les améliorations dans la détection multidisciplinaire et la gestion du cancer du poumon à un stade précoce. Le projet s'appuie sur les preuves de plus en plus nombreuses que le dépistage par tomodensitométrie (TDM) peut entraîner une réduction de la mortalité.4 Cette collecte d'images et de données peut être utilisée pour développer de meilleurs modèles de risque, ainsi que des outils d'analyse et de détection, tout en servant de norme mondiale pour la qualité des données. Dans une prochaine étape, l'intelligence artificielle (IA) pourrait être appliquée pour améliorer encore la fiabilité de l'aide à la décision clinique avec dépistage par TDM. L'Alliance contribuera à la constitution d'une banque d'images pour ce projet appartenant à l'IASLC, qui a été réalisé à la fin de l'année 2018, et aidera à mesurer les résultats des patients devant être évalués à différents stades de leur parcours (analyse initiale, traitement initial et suivi).

Giorgio Scagliotti, président de l'IASLC, a indiqué : « Un dépistage efficace est crucial pour détecter et diagnostiquer précocement le cancer du poumon ainsi que d'autres tumeurs malignes de la paroi thoracique, ce qui peut se traduire par davantage d'options et une survie plus longue. Pourtant, le dépistage est sous-utilisé dans le monde pour plusieurs raisons. L'utilisation de méthodes d'imagerie quantitative telles qu'ELIC pourrait améliorer la précision et l'efficacité du dépistage du cancer du poumon. Notre plate-forme est sur le point de devenir une ressource mondiale importante pour les chercheurs qui travaillent sur le cancer du poumon et les équipes soignantes qui souhaitent élargir leurs connaissances. La Lung Ambition Alliance fournit le centre d'intérêt, l'expertise et les ressources nécessaires pour accélérer spectaculairement l'expansion de notre catalogue de données. »

  1. Le Major Pathologic Response Project est une collecte de données d'essais cliniques et de recherches pouvant être utilisées pour valider les critères de substitution et identifier des biomarqueurs prédictifs susceptibles de permettre un meilleur ciblage des caractéristiques de la tumeur. Ce projet a pour objectif d'accélérer le développement de la prochaine génération de traitements ciblés et de passer à une intervention plus précoce lorsqu'il existe un potentiel de guérison plus important.5 L'Alliance aide à la mise en commun des données provenant de groupes coopératifs et d'essais de l'industrie pharmaceutique, lesquelles peuvent être utilisées par les autorités sanitaires du monde entier lors de discussions portant sur des données d'essais décisifs.

AmirAli Talasaz, président et chef des opérations chez Guardant Health, a déclaré : « La médecine de précision améliore le pronostic pour certains patients atteints d'un cancer du poumon et donne de meilleurs résultats cliniques. Nous pensons que les méthodes de la médecine de précision peuvent être encore plus efficaces lorsqu'elles sont utilisées aux premiers stades de l'évolution de la maladie ou immédiatement après la détection d'une rechute. Le Major Pathologic Response Project aidera à accélérer le développement d'options de traitement potentiellement curatives, en identifiant des critères de substitution pouvant être utilisés pour accélérer les essais cliniques et de nouvelles approches diagnostiques (comme la détection de l'ADN tumoral circulant dans des échantillons de sang) afin d'identifier les patients dont le pronostic est mauvais, de permettre une évaluation de routine de la réponse thérapeutique et de favoriser la surveillance continue de la rémission du cancer. »

  1. Initiatives in Lung Cancer Care (ILC2 est une transaction ouverte qui doit être lancée fin 2019. Elle invite les organisations de patients locales dans le monde entier à développer et à soumettre des projets pilotes susceptibles de transformer les soins aux patients et d'améliorer la survie au niveau local. Elle vise à aider la communauté locale du cancer du poumon à tirer parti des meilleures pratiques multidisciplinaires, à informer les patients sur les options qui s'offrent à eux et à leur apporter un soutien en termes de qualité de vie tout au long du traitement et par la suite. Un comité Lung Ambition Alliance évaluera et sélectionnera les soumissions qui répondent aux critères de sélection pour le financement.

Patrick Connor, vice-président et responsable mondial de la franchise, Facteurs des tumeurs et Mécanismes de résistance chez AstraZeneca, a indiqué : « Le cancer du poumon est une maladie très personnelle, et les méthodes de soins peuvent varier considérablement d'un pays à l'autre. Pour atteindre notre objectif de survie, nous devons encourager les initiatives qui visent à éliminer les obstacles au niveau des pays et accroissent le dépistage et le diagnostic précoce, aident au développement de médicaments innovants et améliorent les soins de qualité. En nous associant à des partenaires disposant de vastes réseaux mondiaux et dont les domaines d'intervention dans le cancer du poumon sont différents mais complémentaires, nous sommes mieux positionnés pour traiter les problèmes auxquels ces patients sont confrontés. »

L'Alliance parrainera une enquête internationale, dirigée par Ipsos MORI, afin d'identifier les obstacles au niveau local qui doivent être ciblés de manière prioritaire. Les résultats, attendus à l'automne 2019, serviront à affiner davantage et à définir les priorités de l'Alliance Ambition Lung. Des informations sur l'enquête et sur la manière dont la communauté peut partager ses points de vue sont à votre disposition sur LungAmbitionAlliance.org. 

À propos de la Lung Ambition Alliance

La Lung Ambition Alliance est un partenariat de grande envergure regroupant diverses organisations unies dans leur quête d'éliminer le cancer du poumon en tant que cause de décès. L'Alliance vise à accélérer les progrès et à apporter des changements significatifs aux patients atteints d'un cancer du poumon en amplifiant l'expertise de chaque partenaire et en donnant la priorité à des projets importants susceptibles de faire avancer son objectif. Les partenaires fondateurs, à savoir l'International Association for the Study of Lung Cancer (IASLC), Guardant Health, la Global Lung Cancer Coalition (GLCC) et AstraZeneca, étudieront et surmonteront les obstacles au dépistage et au diagnostic précoce, au développement de médicaments innovants et à des soins de qualité, et continueront à avoir une vision ambitieuse de l'avenir concernant le cancer du poumon, laquelle commence par un doublement de la survie à cinq ans d'ici 2025.

Pour tout complément d'information, veuillez consulter le site www.lungambitionalliance.org.

À propos des partenaires fondateurs  

CONTACTS :

Jennifer Corrigan
BursonRx
Jennifer.Corrigan@bursonrx.com
+1-347-366-1444

Emma Barrow
GCI Health
Emma.Barrow@gcihealth.com 
+44-207-300-6114

Progrès rapides pour les personnes atteintes d'un cancer du poumon.

Références
______________________

1 Organisation mondiale de la santé. Centre international de recherche sur le cancer. Fiche de renseignements - Cancer du poumon. Disponible sur http://gco.iarc.fr/today/data/factsheets/cancers/15-Lung-fact-sheet.pdf. Consulté en mai 2019
2 EpiCast Report: NSCLC Epidemiology Forecast to 2025 (Rapport EpiCast : Prévisions épidémiologiques du CPNPC jusqu'en 2025). Données mondiales. 2016.
3 Cancer.Net. Lung Cancer - Non-Small Cell - Statistics (Cancer du poumon - Non à petites cellules - Statistiques). Disponible sur www.cancer.net/cancer-types/lung-cancer-non-small-cell/statistics. Consulté en mai 2019
4 IASLC. IASLC Successfully Pilots Early Lung Imaging Confederation Project (L'IASLC pilote avec succès le projet de l'Early Lung Imaging Confederation). Disponible sur https://www.iaslc.org/news/iaslc-successfully-pilots-early-lung-imaging-confederation-project-0. Consulté en mai 2019
5 IASLC. IASLC Pathology Committee (Comité de pathologie IASLC). Disponible sur https://www.iaslc.org/research-education/iaslc-pathology-committee. Consulté en mai 2019


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 17:03
Novavax, Inc. , une entreprise du secteur de la biotechnologie qui met au point et commercialise la prochaine génération de vaccins contre les maladies infectieuses graves, a annoncé aujourd'hui que John J. Trizzino, vice-président exécutif,...

à 16:55
LES INFORMATIONS DE PRESCRIPTION SONT DISPONIBLES À LA FIN DE CE COMMUNIQUÉ RÉSERVÉ AUX MÉDIAS PROFESSIONNELS DU SECTEUR MÉDICAL ET DES SOINS DE SANTÉ Theramex a lancé aujourd'hui Bijuva® / Bijuve® (1 mg d'estradiol / 100 mg de progestérone) dans...

à 16:53
Les représentant.es des médias sont invité.es à un point de presse pendant lequel la coalition pour le maintien du DEC qualifiant en Soins infirmiers interpellera la ministre de l'Enseignement supérieur et le ministre de la Santé et des Services...

à 16:39
La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) demande au Parti libéral du Canada et à son chef, Justin Trudeau, de livrer sans délai ses engagements maintenant que la population canadienne, prudente, a reporté au pouvoir le Parti...

à 16:25
Après avoir vu des candidates et candidats de tous les partis parler de santé mentale comme jamais durant la campagne fédérale, l'Association canadienne pour la santé mentale (ACSM) demande aux membres du Parlement de travailler ensemble pour...

à 15:51
Le Collège des médecins de famille du Canada (CMFC) félicite le Parti libéral du Canada de sa récente victoire lors des élections, ainsi que tous les députés élus ou réélus. Durant la campagne électorale, le CMFC a vu d'un bon oeil l'engagement pris...



Communiqué envoyé le 8 juillet 2019 à 11:25 et diffusé par :