Le Lézard
Sujets : Enfance, Lois fédérales et d'états, Première Nation, Plaidoyer (politique), FVT, CFG

Le Chef de l'Assemblée des Premières Nations rencontrera les premiers ministres et les dirigeants territoriaux en vue de la mise en oeuvre de la nouvelle loi pour le soutien des enfants et des familles des Premières Nations


OTTAWA, le 8 juill. 2019 /CNW/ - Le Chef de l'Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, assistera demain à une réunion avec les premiers ministres, les dirigeants territoriaux et des représentants autochtones au sein de la Première Nation Big River, en Saskatchewan. Cette réunion porte sur le bien-être des enfants, des jeunes et des familles autochtones et se déroulera avant celle du Conseil de la fédération qui se tiendra mercredi à Saskatoon.

« Je participerai demain à une table ronde afin d'assurer que les Premières Nations soient présentes à toutes les discussions et à toutes les décisions qui touchent ce que nous avons de plus précieux, nos enfants et nos familles, a déclaré Perry Bellegarde, Chef national de l'APN.  Il s'agit de la première rencontre avec les premiers ministres et les dirigeants territoriaux depuis l'adoption de la nouvelle loi fédérale qui est essentielle pour le bien-être de nos enfants. Cela exige le soutien, la coopération et la coordination entre tous les gouvernements et les Premières Nations pour assurer le respect et la sécurité de nos enfants. Aucun enfant ne doit être négligé ni être laissé pour compte. Je demande un engagement de toutes les provinces et de tous les territoires pour cette tâche importante. »

Le Chef national Bellegarde a constamment réclamé la participation des Premières Nations et de l'APN à toutes les réunions fédérales, provinciales et territoriales, au Conseil de la fédération et à d'autres forums intergouvernementaux.

« Les Premières Nations doivent participer à toutes les tables de prise de décisions sur les enjeux et les priorités qui touchent notre peuple, nos nations et nos territoires, a ajouté le Chef national Bellegarde. Nous constatons de plus en plus qu'une réelle volonté d'inclusion et de collaboration avec les Premières Nations est constructive et productive et engendre de meilleures décisions et de meilleurs résultats pour notre peuple et tout le Canada. C'est là la seule façon d'assurer le respect de nos droits, de nos titres et de nos compétences et de veiller à ce que les décisions aient réellement une incidence positive sur le terrain. »

Le projet de loi C-92, une Loi concernant les enfants, les jeunes et les familles des Premières Nations, des Inuits et des Métis a reçu la sanction royale le 21 juin 2019. La loi porte sur la compétence des Premières Nations relative au bien-être de leurs enfants et soutient les gouvernements des Premières Nations dans l'élaboration de leurs propres systèmes axés sur le bien-être des enfants des Premières Nations. Elle a été élaborée avec la contribution des Premières Nations.

En juillet 2016, au cours d'une réunion avec les premiers ministres et les dirigeants territoriaux, le Chef national Bellegarde a obtenu l'engagement de toutes les provinces et de tous les territoires à collaborer avec les Premières Nations de leur région sur de nouvelles approches liées aux services à l'enfance et à la famille des Premières Nations qui mettent l'accent sur la prévention plutôt que sur la prise en charge. Cet engagement comprenait l'appui de solutions et de systèmes conçus et dirigés par les Premières Nations et un accord visant à collaborer avec les Premières Nations sur de nouvelles approches afin de réduire le nombre d'enfants des Premières Nations pris en charge et pour veiller à ce que les résultats obtenus soient tangibles et mesurables.

L'Assemblée des Premières Nations est l'organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations du Canada. Suivez l'APN sur Twitter @AFN_Updates.

 

SOURCE Assemblée des Premières Nations



Communiqué envoyé le 8 juillet 2019 à 12:02 et diffusé par :