Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement, Santé
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Économie, Première Nation, CFG

Le gouvernement du Canada finance les travaux de plus de 6 900 chercheurs et étudiants des cycles supérieurs en sciences sociales et en sciences humaines


Chercheurs et étudiants reçoivent des fonds pour l'exécution de projets sur des sujets tels que l'éducation, l'immigration, la santé des Autochtones et l'environnement

FREDERICTON, le 17 juill, 2019 /CNW/ - La recherche en sciences sociales et en sciences humaines joue un rôle crucial en nous aidant à mieux comprendre certains des problèmes les plus importants auxquels les Canadiens font face. Les chercheurs produisent les données probantes qui sont nécessaires à la prise de décisions éclairées au sujet de nos collectivités, de notre santé, de notre économie et de notre prospérité future.

C'est pourquoi la ministre des Sciences et des Sports, l'honorable Kirsty Duncan, a annoncé aujourd'hui l'attribution, par l'entremise du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH), d'une somme atteignant plus de 285 millions de dollars à plus de 6 900 chercheurs et étudiants des cycles supérieurs d'un bout à l'autre du Canada. Cet investissement est destiné à l'exécution de recherches sur des sujets tels que l'éducation, l'immigration, la santé des Autochtones et l'environnement. Les projets financés permettront également de promouvoir la collaboration en recherche et l'établissement de partenariats réunissant des chercheurs universitaires et des partenaires du monde des affaires et du milieu communautaire dans le but d'approfondir la connaissance et la compréhension de ces sujets cruciaux.

La ministre Duncan a souligné tout particulièrement l'attribution d'une somme de plus de 1,6 million de dollars à 33 projets menés à l'Université du Nouveau-Brunswick, dont celui d'un chercheur en début de carrière de la Faculté des sciences infirmières, David Busolo. Ce dernier reçoit 60 000 $ pour des travaux visant à mieux comprendre les besoins et les priorités des familles réfugiées et immigrantes.

Cet investissement est fait dans le cadre de Vision scientifique du Canada et donne suite à l'engagement du gouvernement de consacrer plus de 10 milliards de dollars à la science et à la recherche. Cette somme comprend un investissement sans précédent dans la recherche fondamentale ainsi que la plus importante injection de fonds depuis plus de dix ans dans les organismes fédéraux qui subventionnent la recherche.

La ministre a en outre signé la charte Dimensions à l'Université du Nouveau-Brunswick. Les établissements qui entérinent la charte s'engagent à intégrer les principes d'équité, de diversité et d'inclusion dans leurs politiques, leurs pratiques, leurs plans d'action et leur culture organisationnelle.

Citations

« Les sciences sociales et les sciences humaines sont essentielles à l'édification d'un Canada plus fort, plus prospère et en meilleure santé. Depuis son entrée en fonction, notre gouvernement s'est employé à redonner à la science et à la recherche la place qui leur revient. Les chercheurs subventionnés aujourd'hui nous aideront à prendre des décisions éclairées au sujet de nos collectivités, de notre santé, de notre économie et de notre prospérité future. »
- La ministre des Sciences et des Sports, l'honorable Kirsty Duncan

« Les chercheurs en sciences sociales et en sciences humaines expriment des idées et créent des innovations qui rendent meilleure la vie des Canadiens et des Canadiennes. Grâce à cet investissement, les étudiants pourront acquérir une formation en recherche plus solide, et les chercheurs canadiens pourront établir des liens avec leurs homologues étrangers dans toutes les disciplines et tous les secteurs. Et le Canada pourra se doter du talent, des connaissances et des intuitions qui sont essentiels pour relever les défis d'aujourd'hui et de demain. »
- Le président du Conseil de recherches en sciences humaines, Ted Hewitt

« Les chercheurs oeuvrant dans les disciplines des sciences sociales et des sciences humaines se penchent sur des questions qui sont importantes pour la croissance, l'essor et le mieux-être de notre société. Nous sommes ravis d'apprendre que les professeurs et les étudiants des cycles supérieurs de notre université auront les moyens de mener leurs recherches et d'ainsi avoir des effets positifs sur la vie des habitants non seulement du Nouveau-Brunswick, mais aussi du pays tout entier, voire de la planète. »
- Le recteur de l'Université du Nouveau-Brunswick, Paul Mazerolle

Faits en bref

Liens connexes

Suivez le CRSH dans les médias sociaux : Twitter, Instagram, Facebook

Suivez @ScienceCDN dans les médias sociaux : TwitterInstagramFacebook

 

SOURCE Conseil de recherches en sciences humaines du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 00:34
Inc. a reconnu uLab Systems, la seule entreprise d'orthodontie figurant dans la catégorie de l'industrie des produits de santé, pour sa croissance explosive de 832 % entre 2018 et 2021, lui accordant ainsi une place parmi les 20 % des entreprises les...

18 aoû 2022
Le jeudi 18 août 2022, le comité de négociation du personnel de bureau et des employés auxiliaires d'Unifor a ratifié une entente de quatre ans avec Bell Canada....

18 aoû 2022
« Ugly for a Reason », le documentaire vidéo en trois parties créé par BIRKENSTOCK pour faire la lumière sur les merveilles du pied humain et sensibiliser le public du monde entier à l'importance de la santé du pied, revient aujourd'hui avec son...

18 aoû 2022
Le 18 août 2022, SKYPlay Inc. a annoncé avoir signé un contrat avec Retrocat pour l'intégration du « Projet D » (à venir) sur sa plateforme de blockchain, « SKYPlay », qui sera lancée à la fin du mois. Le « Projet D » est le premier jeu de...

18 aoû 2022
Les petites entreprises sont au coeur des communautés canadiennes. Elles sont un moteur important des économies locales, et leur réussite est essentielle pour accélérer une croissance inclusive qui profite à tous. La ministre du Commerce...

18 aoû 2022
La Confédération des syndicats nationaux (CSN) accueille favorablement le plan d'action de la fonderie Horne de Rouyn-Noranda présenté aujourd'hui pour diminuer ses rejets toxiques. Le passé étant toutefois garant de l'avenir, la prudence reste de...



Communiqué envoyé le 17 juillet 2019 à 13:30 et diffusé par :