Le Lézard
Classé dans : L'environnement
Sujets : Lois fédérales et d'états, Première Nation, CFG

Arrêté ministériel à l'appui du nouveau système d'évaluation d'impact - Période de consultation publique


OTTAWA, le 22 juill. 2019 /CNW/ - Une économie forte repose sur un environnement sain. Grâce à la nouvelle Loi sur l'évaluation d'impact, le gouvernement du Canada met en place de meilleures règles pour les grands projets afin de protéger l'environnement et les collectivités, faire progresser la réconciliation avec les peuples autochtones, et s'assurer que les bons projets peuvent aller de l'avant, créant de bons emplois et des possibilités économiques pour les Canadiens de la classe moyenne.

Pour y parvenir, la nouvelle Loi sur l'évaluation d'impact oriente les évaluations d'impact fédérales sur les projets susceptibles d'entraîner des effets environnementaux négatifs importants, plutôt que sur les activités courantes et à faible risque comme l'entretien et la réparation de structures existantes ou le remplacement d'un équipement dans un bâtiment.

L'Agence canadienne d'évaluation environnementale (l'Agence) cherche ainsi à recueillir les commentaires du public sur le Document de consultation sur un arrêté ministériel établissant les catégories de projets sur le territoire domanial et à l'étranger dont la réalisation n'entraînera que des effets environnementaux négatifs négligeables. L'arrêté ministériel sera émis en vertu du paragraphe 88(1) de la Loi.

Les catégories de projets que l'on propose d'inclure dans l'arrêté ministériel sont les projets les plus communs, les plus courants et les plus simples qui ne sont susceptibles d'entraîner que des effets environnementaux négatifs négligeables. Une autorité qui souhaite mettre en oeuvre des travaux appartenant à l'une de ces catégories de projets sur le territoire domanial et à l'étranger ne serait pas assujettie aux dispositions de la Loi. Cela permettra de veiller à ce que le processus d'évaluation d'impact soit efficace et d'affecter les ressources à l'évaluation des propositions qui présentent un plus grand risque d'effets environnementaux négatifs.

Les critères suivants ont été pris en compte pour déterminer si une catégorie de projets devait être proposée aux fins d'inclusion dans l'arrêté ministériel :

Les commentaires écrits dans l'une des deux langues officielles doivent être présentés d'ici le 21 août 2019.

Le public et les groupes autochtones sont invités à faire part de leurs points de vue sur le document de consultation, en consultant www.evaluationsimpactsreglements.ca.

Liens connexes

Suivez-nous sur Twitter : @ACEE_CEAA #LoiÉvalationImpact

 

SOURCE Agence canadienne d'évaluation environnementale


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 15:00
Le ministre de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval, M. Benoit Charette, invite les représentants des médias à une...

à 13:15
Pour atteindre nos objectifs climatiques, il est essentiel de réduire la pollution attribuable au secteur des transports. C'est pourquoi le gouvernement du Canada collabore avec des villes pour qu'il soit plus facile pour les Canadiens d'acheter, de...

à 12:49
Les océans sont cruciaux aux moyens de subsistance des collectivités de l'ensemble du Canada. Le gouvernement du Canada a fait d'énormes progrès en vue de protéger nos océans en collaborant pleinement avec les partenaires autochtones, les provinces,...

à 12:00
Les jeunes Canadiens ont la détermination, l'esprit de collaboration et la créativité nécessaires pour trouver des solutions audacieuses et novatrices aux défis environnementaux d'aujourd'hui. Les jeunes donnent déjà l'exemple dans leurs...

à 06:00
Irek Kusmierczyk, secrétaire parlementaire de la ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'oeuvre et de l'Inclusion des personnes en situation de handicap, fera une annonce au nom du ministre des Ressources naturelles, l'honorable Jonathan...

à 03:10
Fluence Bioengineering, Inc. (Fluence), un fournisseur mondial de premier plan de solutions d'éclairage LED à haut rendement énergétique pour la production commerciale de cannabis et d'aliments, en collaboration avec REMY, un fournisseur d'éclairage...



Communiqué envoyé le 22 juillet 2019 à 18:53 et diffusé par :