Le Lézard
Sujets : Première Nation, CFG

Le gouvernement du Canada fait retirer le nom de Harry Stevens d'un bâtiment de Vancouver (C.?B.)


La ministre Carla Qualtrough réaffirme son engagement à l'endroit de la réconciliation, de la diversité et de l'inclusion pour tous les Canadiens.

VANCOUVER, le 9 août 2019 /CNW/ - Le gouvernement du Canada s'est engagé à l'endroit de la réconciliation, de la diversité et de l'inclusion. Cet engagement comprend la reconnaissance des torts causés dans le passé, notamment l'incident du Komagata Maru.

Aujourd'hui, l'honorable Carla Qualtrough, ministre des Services publics et de l'Approvisionnement et de l'Accessibilité, et l'honorable Harjit S. Sajjan, ministre de la Défense nationale et député de Vancouver-Sud, ont annoncé le retrait du nom de Harry Stevens d'un bâtiment public fédéral à Vancouver (Colombie?Britannique).

Ils étaient accompagnés d'autres députés locaux ainsi que de membres de la communauté de l'Asie du Sud et des Premières nations. Les ministres ont inauguré en même temps une nouvelle murale peinte sur l'un des murs du bâtiment situé au 125, 10e Avenue Est. L'inauguration constitue un geste symbolique de réconciliation envers les victimes de l'incident du Komagata Maru et une façon de rendre hommage à la bonté dont ont fait preuve les peuples autochtones locaux.

La nouvelle murale, peinte à l'occasion du Vancouver Mural Festival, illustre l'incident du Komagata Maru de 1914. La murale honore les victimes de la tragédie et leurs descendants, et elle reconnaît la générosité des peuples autochtones locaux, qui ont fourni de la nourriture et de l'eau aux passagers. Elle est une collaboration de l'artiste Keerat Kaur, qui a peint le navire, ainsi que des artistes Alicia Point et Cyler Sparrow-Point, les créateurs de l'art autochtone présent sur la murale.

Citations

«?Le gouvernement du Canada croit aux valeurs enchâssées dans la Charte canadienne des droits et libertés, y compris le multiculturalisme. Nous considérons la diversité comme une force et nous nous efforçons d'éliminer les obstacles pour que tous aient une chance réelle et équitable de réussir. Aujourd'hui, certains de mes collègues parlementaires de la Colombie-Britannique et moi-même nous réunissons pour nous engager, nous et notre gouvernement, à prendre des mesures positives et à reconnaître les torts passés. Nous profitons de cette occasion pour rendre hommage aux victimes de l'incident du Komagata Maru et pour honorer les peuples autochtones qui les ont soutenus pendant leur séjour dans le port de Vancouver.?»

L'honorable Carla Qualtrough
Ministre des Services publics et de l'Approvisionnement et de l'Accessibilité

« Aujourd'hui, nous reconnaissons notre histoire, en tirons des leçons et promettons de ne plus jamais laisser les erreurs du passé se reproduire. L'incident du Komagata Maru fut une tragédie dans le vrai sens du terme. Le Canada est un pays différent aujourd'hui, mais nous ne devons jamais oublier ce qui s'est passé ici dans le passé, afin d'en tirer des leçons et faire en sorte que cela ne se reproduise jamais. Le retrait du nom de cet édifice fédéral et l'installation de l'importante murale qui s'y trouve nous permettront de ne jamais oublier. Ces mesures prises par le gouvernement témoignent également de notre engagement à aller de l'avant, à favoriser l'inclusion et à célébrer la diversité dans tout ce que nous faisons. Le gouvernement du Canada continuera de préconiser cette approche, et l'ensemble de la population canadienne peut en être fière. »

L'honorable Harjit S. Sajjan
Ministre de la Défense nationale

«?En retirant le nom de Harry Stevens de l'édifice fédéral de Vancouver, on contribuera à éduquer la collectivité et à se rappeler à quel point la composition diversifiée du Canada est unique. On sort tous grandis à se rappeler combien il est spécial d'avoir autant de communautés ethniques différentes vivant ensemble. Bien que cela ne puisse réparer les torts du passé, j'espère que cette démarche aidera les Canadiens à renouer avec leur passé afin de bâtir un avenir plus pacifique et plus tolérant.?»

Raj Singh Toor
Vice-président et porte-parole pour les descendants de la Komagata Maru Society

Les faits en bref

Liens connexes

Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Facebook

SOURCE Services publics et Approvisionnement Canada



Communiqué envoyé le 9 août 2019 à 12:45 et diffusé par :