Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Vacance et tourisme
Sujets : Droit / Problèmes légaux, Sondages, Opinions et Recheches, Gouvernement européen, Affaires étrangères, Politique commerciale

Henley & Partners : l'inquiétude monte face aux conséquences d'un Brexit sans accord sur la puissance du passeport britannique


LONDRES, 20 août 2019 /PRNewswire/ -- À seulement 10 semaines de l'échéance du Brexit fixée au 31 octobre, les britanniques sont de plus en plus inquiets quant au potentiel déclin de la puissance de leur passeport. Tandis que des millions de britanniques rentrent de leurs vacances à l'étranger sans visa, plus de cinq millions d'individus titulaires d'un passeport britannique et résidant de manière permanente en dehors du Royaume-Uni considèrent avec anxiété les options alternatives de citoyenneté. Il semble de plus en plus évident que le passeport britannique pourrait ne plus être le même en termes de circulation internationale et de liberté d'installation.

« Brexit dur », « Brexit doux », sans accord ou même un second referendum, toutes ces alternatives pourraient entraîner des enjeux radicalement différents et très imprévisibles pour les titulaires d'un passeport britannique, que ce soit dans la facilité à conduire des affaires, à voyager à l'étranger, ou encore la possibilité de vivre, travailler et d'étudier partout dans l'UE.

Au cours des 14 dernières années, le Royaume-Uni s'est maintenu dans les 5 premières places du Henley Passport Index. Cependant, avec sa sortie imminente de l'UE, et la confusion persistante autour des conditions de sa sortie, la posture autrefois dominante du Royaume-Uni semble de plus en plus incertaine, et le passeport britannique est sorti des cinq premières places du classement mondial pour la première fois en juillet de cette année.

Le Dr Juerg Steffen, président directeur général de la société de conseil en citoyenneté Henley & Partners, déclare qu'ils ont constaté une augmentation de 200 % des demandes de résidence et de programme de citoyenneté par investissement de la part de ressortissants britanniques au cours des deux dernières années. « Nous avons noté dernièrement une augmentation significative des demandes de renseignements relatives aux options de migration par investissement de la part de particuliers fortunés hongkongais et britanniques. Comme la plupart des gestionnaires de patrimoine privé vous le diront, la richesse à elle seule ne garantit pas la liberté et la sécurité financière et personnelle. Bien que cela ne soit pas évident pour les particuliers fortunés britanniques qui ont jusqu'à présent bénéficié d'une citoyenneté intouchable, pour ceux issus de juridictions plus instables, l'idée de gérer ses risques et de créer les opportunités par le biais d'une citoyenneté et d'une résidence alternatives est une notion bien acceptée. »

Pourtant, ces particuliers britanniques aisés sans liens héréditaires disposent de nombreuses options pour se joindre à la flambée des demandes de citoyenneté enregistrées en Allemagne, en Irlande, et dans d'autres pays européens. Pour un investissement allant de 1 à 2 millions EUR, Malte et Chypre offrent actuellement les programmes de citoyenneté par investissement les plus populaires de l'UE. Comme la majorité des autres états-membres de l'UE, ils proposent tous deux également une installation par investissement dans une gamme de prix moins onéreuse. Le Portugal Golden Residence Permit Program et le Greece Golden Visa Program, pour lesquels l'investissement immobilier minimum commence respectivement à 350 000 et 250 000 EUR, sont de plus en plus populaires et offrent l'opportunité de faire une demande de naturalisation après cinq ans.

Le Dr Steffen souligne que de nombreux programmes de résidence ou citoyenneté par investissement dans le monde offrent cette option immobilière permettant aux investisseurs d'inclure l'achat d'un bien immobilier dans leur demande. « Avec un marché immobilier européen actuellement en pleine croissance, l'acquisition d'une résidence ou d'une citoyenneté en lien avec un bien immobilier est un investissement sûr et judicieux. Les programmes de migration par investissement ont une couverture volatile structurelle, en cela qu'il y a une équation de valeur plus large séparée des indicateurs immobiliers standards : tout ce qui tourne autour de la mobilité accrue. Cela reste tout de même un moyen abordable et viable de réduire les facteurs de risque de chaque côté du débat sur le Brexit. »

Sarah Nicklin
Directrice des relations institutionnelles du groupe
sarah.nicklin@henleyglobal.com


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

22 mai 2022
Les représentantes et représentants des médias sont conviés à une conférence de presse au cours de laquelle la ministre des Affaires municipales et de l'Habitation et ministre responsable de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Andrée Laforest, au...

22 mai 2022
Le gouvernement du Canada fera une annonce concernant le logement dans la communauté de De?l??ne?. Les médias sont invités à se...

22 mai 2022
Devant une impasse dans les négociations, hier, les croupiers et croupières du Casino de Montréal ont déclenché une grève générale illimitée. Les syndiqué(e)s vont manifester aujourd'hui à 14h00 à partir du métro Jean-Drapeau jusqu'au casino. « Dans...

22 mai 2022
Au cours de sa première année en tant que partenaire officiel du Festival de Cannes, l'emblématique apéritif rouge italien, Campari, a continué à repousser les limites de la créativité pour apporter sa Passion Rouge à la 75e édition du festival de...

21 mai 2022
Pour une 14e année consécutive, Les Producteurs de lait du Québec et Vélo Québec contribuent au bien-être des jeunes aux prises avec des conditions de vie difficile en offrant des vélos neufs et tout équipés à la Fondation Dr Julien. Depuis 2009,...

21 mai 2022
Tulip Interfaces (« Tulip ») a annoncé aujourd'hui que Stanley Black & Decker a choisi la plateforme d'opérations de première ligne de Tulip (Frontline Operations Platform) pour fournir des solutions de fabrication...



Communiqué envoyé le 20 août 2019 à 14:13 et diffusé par :