Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujets : Économie, Première Nation, CPG, CFG

Le Canada et le Québec investissent pour améliorer les services de santé offerts aux communautés du Nunavik


KUUJJUAQ, QC, le 29 août 2019 /CNW/ - Le Canada et le Québec reconnaissent l'importance d'investir dans des projets d'infrastructures stratégiques répondant aux besoins uniques des communautés rurales et nordiques. Investir dans les soins prodigués auprès des personnes vulnérables est essentiel pour bâtir des collectivités fortes et inclusives.

La secrétaire parlementaire du ministre des Affaires intergouvernementales et du Nord et du Commerce intérieur et députée fédérale pour Labrador, Mme Yvonne Jones, et le député provincial d'Ungava et adjoint parlementaire de la ministre responsable des Affaires autochtones, M. Denis Lamothe, ont annoncé aujourd'hui un investissement conjoint pour la construction du Centre régional de rétablissement Isuarsivik à Kuujjuaq qui offrira des services de réadaptation interne pour des personnes ayant des problèmes de dépendance. Cette annonce a eu lieu à l'occasion d'une pelletée de terre pour souligner le début des travaux.

Les travaux visent la construction d'un nouveau bâtiment plus fonctionnel qui répondra aux besoins d'un plus grand nombre de clients en provenance de partout au Nunavik grâce à une capacité d'accueil annuelle qui passera de 45 à 175 personnes. Un programme de réadaptation adapté à la culture inuite, dispensé notamment en inuktitut sera offert aux patients. On y développera aussi un nouveau programme familial pour favoriser la préservation et la réunification des familles ainsi que l'amélioration des conditions de vie des enfants. La construction d'unités de logement de qualité facilitant le recrutement et la rétention de personnel qualifié, une route d'accès et un stationnement sont également prévus au projet.

Le projet représente un investissement total de 40,5 millions de dollars. 

Le gouvernement du Canada y contribue plus de 27 millions de dollars, dont :

Pour sa part, le gouvernement du Québec :

Finalement, les partenaires du milieu, soit la Société Makivik, l'Administration régionale Kativik et le centre Isuarsivik actuel, complètent le financement du projet avec une contribution de 5 millions de dollars.

Citations

« En offrant des installations de santé sécuritaires et adaptés, nous favorisons le développement de collectivités durables et saines. C'est pourquoi nous sommes fiers d'appuyer la construction de ce centre qui permettra de bonifier les services aux résidents du Nunavik et d'améliorer les installations de soins de santé. Nous avons de l'ambition pour nos régions, car elles sont le moteur de notre succès en tant que pays. Nous veillons ainsi à ce qu'elles reçoivent leur juste part du financement des infrastructures afin de stimuler l'économie locale et de créer de bons emplois pour renforcer la classe moyenne partout au Canada. »

La secrétaire parlementaire du ministre des Affaires intergouvernementales et du Nord et du Commerce intérieur et députée pour Labrador, Mme Yvonne Jones, au nom du ministre de l'Infrastructure et des Collectivités, l'honorable François-Philippe Champagne

« Notre gouvernement est toujours motivé par cette ambition d'améliorer la qualité de vie des Inuit du Nunavik qui sont affectés par les dépendances et des problèmes de santé mentale. Le projet annoncé aujourd'hui avec notre partenaire du Québec démontre notre implication à soutenir les Inuit dans le développement et la prestation de services de santé de haute qualité. Les sommes versées par le gouvernement fédéral contribueront au bien-être de ces 14 communautés nordiques. »

Le ministre des Services aux Autochtones, l'honorable Seamus O'Regan

« Le milieu régional souhaitait depuis longtemps pouvoir compter sur une infrastructure permettant la bonification et le développement de nouveaux services en traitement des dépendances. Soucieux du bien-être physique et mental des Nunavimmiut, le gouvernement du Québec est un fier partenaire du projet Isuarsivik. En accompagnant les personnes souffrant de dépendances vers la guérison, nous contribuons à établir un climat de bienveillance, de mieux-être et sécuritaire pour tous les Nunavimmiut. »

La ministre responsable des Affaires autochtones, Mme Sylvie D'Amours

« Les sommes annoncées aujourd'hui permettront d'offrir de meilleurs services à la population du Nunavik. Il s'agit là d'un exemple concret du développement régional souhaité par notre gouvernement. À cet effet, la Société du Plan Nord travaille en collaboration avec les partenaires pour en faire un succès, au bénéfice de toutes les communautés du Nunavik. »

Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région de la Côte-Nord, M. Jonatan Julien

« La bonification des services du Centre régional de rétablissement Isuarsivik est une excellente nouvelle pour le Nord-du-Québec. Son programme adapté à la culture inuite permettra de mieux desservir la clientèle régionale, qui doit trop souvent se déplacer pour obtenir les soins nécessaires. Ce projet facilitera non seulement le rétablissement de plusieurs patients, mais aussi les démarches de familles en quête de support. »

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région du Nord-du-Québec, M. Pierre Dufour

« Le gouvernement du Québec est heureux de s'associer aux organisations locales pour la réalisation de cet important projet pour les Inuit du Nunavik. La mise en commun de nos efforts afin d'améliorer l'accès à des services adaptés de qualité en traitement des dépendances pour la région du Nunavik permettra à tous et toutes de participer à la vitalité des communautés. »

Le député d'Ungava et adjoint parlementaire de la ministre responsable des Affaires autochtones, M. Denis Lamothe

« Tous les membres de notre conseil d'administration se réjouissent de cette grande nouvelle et ne peuvent être qu'envahis d'un grand sentiment d'accomplissement après tout le travail accompli depuis les consultations de Parnasimautik et la Déclaration des Inuit du Nunavik. Les contributions exceptionnelles des gouvernements du Canada et du Québec pour notre projet de nouveau centre sont sans précédent dans notre région pour un organisme communautaire et nous sommes déjà fébriles quant à l'ouverture du nouveau centre en 2021. »

Le président d'Isuarsivik, M. Dave Forrest

« Cette contribution majeure vient confirmer que le gouvernement du Canada et le gouvernement du Québec souhaitent, eux aussi, soutenir notre peuple dans son processus de guérison de traumatismes intergénérationnels. Nous saluons l'investissement annoncé aujourd'hui et nous ne remercierons jamais assez nos précieux partenaires régionaux qui croient en nous et nous supportent depuis les débuts du projet, soit la Régie régionale de la Santé et des Services sociaux du Nunavik, l'Administration régionale Kativik et la Société Makivik. »

La directrice générale d'Isuarsivik, Mme Alicia Aragutak

Faits en bref

Liens connexes

Carte des projets du Plan Investir dans le Canada

Investissements fédéraux dans les projets d'infrastructure au Québec 

Investir dans le Canada, le plan d'infrastructure à long terme du Canada

www.isuarsivik.ca 

Suivez-nous sur Twitter, Facebook et Instagram
Site Web : Infrastructure Canada

SOURCE Infrastructure Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

28 mai 2022
En prévision du World Digestive Health 2022, le groupe...

28 mai 2022
Takeda Pharmaceutical Company Limited (TSE:4502) et Seagen Inc., ont annoncé aujourd'hui que les données relatives à la survie globale (OS) provenant de l'étude clinique de Phase 3 ECHELON-1 portant sur la combinaison d'ADCETRIS® (brentuximab...

28 mai 2022
Après une intermission de deux ans, le Bal Rouge est revenu en force. L'édition enflammée de cette année a permis de recueillir des fonds au profit de l'Initiative interdisciplinaire en infection et immunité de McGill (MI4). Cet événement glamour,...

28 mai 2022
Les organismes de santé demandent aux sénateurs et aux députés de remédier aux lacunes se trouvant dans la Loi sur le tabac et les produits de vapotage (LTPV) qui a été adoptée par le Parlement au printemps de 2018. «?Quatre ans après son adoption,...

28 mai 2022
« On est là! On était là avant la pandémie, une chance qu'on y était pendant, et on y sera encore après! », lançait Éric Gingras, président de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), aux personnes déléguées du conseil général des négociations de...

27 mai 2022
L'AIDS Healthcare Foundation (AHF) Rwanda, a renforcé aujourd'hui son engagement à promouvoir l'accès aux services de santé dans le pays grâce à un don octroyé en deux parties au régime d'assurance maladie communautaire (CBHI) du gouvernement. La...



Communiqué envoyé le 29 août 2019 à 15:15 et diffusé par :