Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Économie, Femme, Première Nation, CFG

Le gouvernement du Canada annonce un investissement qui contribuera à améliorer la sécurité économique des femmes à l'Île-du-Prince-Édouard


/CNW/ - Le gouvernement du Canada est résolu à faire progresser l'égalité des genres et reconnaît que la création d'un nombre plus important de possibilités qui permettront aux femmes de s'affirmer peut jouer un rôle important dans la promotion de l'autonomisation des femmes dans tous les secteurs de la vie au Canada. En investissant dans des projets qui améliorent la sécurité économique des femmes, nous aidons à faire en sorte que les femmes, les familles et les collectivités puissent prospérer, ce qui signifie une économie plus forte pour toute la population canadienne.

SUMMERSIDE, PE, le 4 sept. 2019 Aujourd'hui, Bobby Morrissey, député d'Egmont, a annoncé, au nom de l'honorable Maryam Monsef, ministre du Développement international et ministre des Femmes et de l'Égalité des genres, que le gouvernement fédéral investira 242 393 $ dans la Mi'kmaq Confederacy of PEI pour aider à améliorer la sécurité économique des femmes.

La Mi'kmaq Confederacy of PEI collaborera avec des partenaires du secteur privé pour améliorer les possibilités de carrière des femmes et des filles autochtones et de créer un cheminement leur permettant de siéger aux conseils et aux programmes d'organismes communautaires et de développement économique de la province.

La Mi'kmaq Confederacy of PEI est l'un des quelque 45 projets approuvés dans le cadre des deux appels de propositions du Programme de promotion de la femme intitulés Promouvoir la sécurité économique des femmes et Améliorer la sécurité et la prospérité économiques des femmes autochtones. Ces projets prendront appui sur les efforts déployés actuellement en vue d'étayer l'autonomisation économique des femmes et de faire progresser l'égalité des sexes pour l'ensemble des Canadiennes et des Canadiens.

Citations

« Ces projets sont si importants : ils créent les bonnes conditions pour que les femmes puissent s'épanouir dans leur carrière - et dans leur vie. En finançant des organismes comme la Mi'kmaq Confederacy of PEI qui oeuvrent pour éliminer les obstacles qui empêchent les femmes de progresser, nous veillons à ce que toutes les Canadiennes et tous les Canadiens aient une chance réelle et équitable de réussir, peu importe leur genre. Notre gouvernement sait que lorsque nous investissons dans les femmes, nous renforçons l'économie pour tout le monde. »

L'honorable Maryam Monsef, C.P., députée
Ministre du Développement international et ministre des Femmes et de l'Égalité des genres

« Nous avons besoin d'initiatives proactives et durables qui autonomisent les femmes autochtones et les aident à réaliser leurs aspirations professionnelles. La Mi'kmaq Confederacy of PEI fait un travail important pour améliorer la sécurité économique des femmes autochtones de l'Île-du-Prince-Édouard en veillant à ce que celles-ci soient embauchées, promues et aient la possibilité de devenir des cheffes de file. Les voix autochtones doivent être entendues et avoir un impact continu au sein de nos industries et de nos communautés. »

Bobby Morrissey
Député d'Egmont

« L'appui du gouvernement du Canada nous aidera à élaborer un modèle pratique et durable qui favorisera un avenir productif pour les femmes et les filles autochtones dans le développement économique. Pour y parvenir, il faudra beaucoup d'investissements et une collaboration avec les organismes locaux. Notre objectif consiste à tracer une voie efficace vers la réussite professionnelle des femmes et des filles autochtones de l'Île-du-Prince-Édouard, tout en inspirant des initiatives semblables dans tout le Canada atlantique. »

Kindra Bernard, coordinatrice de projet
Mi'kmaq Confederacy of PEI

Faits en bref

Document connexe

Liens connexes

Suivez Femmes et de l'Égalité des genres Canada sur :

Document d'information

Ministère des Femmes et de l'Égalité des genres - Programme de promotion de la femme

Un des moyens utilisés par Femmes et Égalité des genres Canada pour faire avancer l'égalité des genres est de financer des organismes admissibles dans le cadre du Programme de promotion de la femme. Les projets financés sont choisis au moyen d'appels de propositions visant des thèmes particuliers, et par un processus de réception continu qui permet au Programme de promotion de la femme de se pencher sur des problèmes dès leur émergence.

Le Programme de promotion de la femme finance des projets qui portent sur des obstacles systémiques à l'égalité des femmes dans trois secteurs prioritaires : l'élimination de la violence faite aux femmes et aux filles, l'amélioration de la sécurité et de la prospérité économiques des femmes et des filles ainsi que l'accès des femmes et des filles à des postes de responsabilité.

Appels de propositions - Promouvoir la sécurité économique des femmes et Améliorer la sécurité et la prospérité économiques des femmes autochtones

Le 2 octobre 2017, la ministre a lancé deux appels de propositions. Le premier, intitulé Promouvoir la sécurité économique des femmes, invitait des organismes à présenter une demande de financement pour des projets visant à améliorer la sécurité économique des femmes et à faire progresser l'égalité des genres au Canada. Dans le cadre de cet appel de propositions, plus de 30 projets bénéficieront d'un financement total s'élevant à 10 millions de dollars.

Ce premier appel de propositions comporte deux thèmes, dont le premier, Aplanir les obstacles systémiques grâce au partenariat, finance les efforts qui sont déployés pour éliminer les principaux obstacles à la sécurité économique des femmes, entre autres l'accessibilité aux services de garde, l'écart salarial entre les genres et l'inégalité salariale. Le second, Mobiliser le secteur privé et augmenter ses investissements dans la cause des femmes, encourage des organismes à s'associer au secteur privé pour trouver des solutions novatrices qui contribueront à faire progresser la sécurité économique des femmes.

Le second appel de propositions, intitulé Améliorer la sécurité et la prospérité économiques des femmes autochtones, invitait des organismes à favoriser la collaboration entre les femmes autochtones, les organismes autochtones, leur collectivité et le secteur privé à l'appui de la sécurité et de la prospérité économiques des femmes autochtones de tout le Canada. Ce sont 15 projets de tout le pays qui recevront près de 5 millions de dollars dans le cadre de cet appel de propositions.

Projet de l'Île-du-Prince-Édouard

L'annonce faite aujourd'hui à Summerside, à l'Île-du-Prince-Édouard, dresse le profil d'un organisme retenu pour recevoir un financement du gouvernement fédéral dans le cadre de l'appel de propositions intitulé Promouvoir la sécurité économique des femmes.

Titre du projet : Go the Extra Mile
Montant du financement : 242 393 $

La Mi'kmaq Confederacy of PEI aidera les femmes et les filles autochtones à accéder aux conseils et programmes d'organismes communautaires et de développement économique de la province. À cette fin, la Mi'kmaq Confederacy of PEI élaborera une trousse de ressources en collaboration avec des partenaires du secteur privé, qui comprendra aussi des lignes directrices, des cibles et de l'information, pour aider les femmes et les filles autochtones à améliorer leurs perspectives de carrière et à perfectionner leurs compétences en leadership.

La Mi'kmaq Confederacy of PEI est un forum commun pour les Premières Nations de l'Î.-P.-É. qui permet de régler les questions en suspens liées aux droits ancestraux et issus de traités. La Mi'kmaq Confederacy of PEI favorise la connaissance et la compréhension des droits des Mi'kmaq par la réalisation d'études, l'élaboration et la mise en oeuvre d'initiatives ainsi que par l'établissement de relations nécessaires à la résolution de problèmes dans un esprit de coopération.

_____________________________

1 Statistique Canada. Tableau  14-10-0340-02   Ratio du salaire moyen et ratio du salaire médian entre les femmes et les hommes, données annuelles.
2 Statistique Canada. Tableau  14-10-0327-03   Proportion des travailleurs occupant un emploi à temps plein et à temps partiel selon le sexe, données annuelles.
3 Statistique Canada.  Tableau  14-10-0029-01   Emploi à temps partiel selon la raison, données annuelles.

SOURCE Ministère des Femmes et de l'Égalité des genres


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 08:03
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : Snowline Gold Corp. Symbole CSE : SGD Les titres : Oui Motif : À la demande de la société en attendant une nouvelle Heure de la suspension (HE) : 07 h 50 L'OCRCVM peut prendre la...

à 08:00
L'Agence du revenu du Canada (Agence) annonce que Kamal Aissani, de Montréal, a été condamné le 29 juin 2022 au Palais justice de Montréal à une peine d'emprisonnement de neuf mois avec sursis et à une amende de 55 325 $. M. Aissani a plaidé coupable...

à 07:45
« Les jeunes de Hong Kong ne peuvent pas y être confinés. Nous ferions mieux d'avoir une image complète de notre patrie », a déclaré Tsang Yi, un jeune entrepreneur de Hong Kong. M. Yi, qui a fondé une entreprise de laboratoire ouvert dans la ville...

à 07:43
« Les jeunes de Hong Kong ne peuvent pas être confinés à Hong Kong. Nous ferions mieux d'avoir une image globale de notre patrie », a déclaré Tsang Yi, un jeune entrepreneur de Hong Kong. Yi, qui a fondé une société de hackerspace dans la ville de...

à 07:00
Les Canadiens recommencent à voyager, et plusieurs prévoient déjà probablement de partir en voyage cet été, maintenant que des restrictions liées à la pandémie de COVID-19 sont levées. En fait, un récent sondage commandé par Allstate du Canada,...

à 05:12
Aucnet Inc. (ci-après « Aucnet »), une société de services de soutien à la distribution d'informations, a annoncé qu'elle s'engageait à respecter les recommandations émises par l'initiative Task Force on Climate-related Financial Disclosures...



Communiqué envoyé le 4 septembre 2019 à 13:02 et diffusé par :