Le Lézard
Sujets : Première Nation, MAT

L'Assemblée des Premières Nations organise son tout premier Sommet national sur le cannabis - les délégués aborderont les enjeux essentiels de l'autorité, de la santé et des conséquences sociales et économiques


VANCOUVER, le 4 sept. 2019 /CNW/ - Le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, et le chef régional de l'APN de la Colombie-Britannique, Terry Teegee, ont pris la parole aujourd'hui devant les délégués au tout premier Sommet national sur le cannabis à Vancouver, en Colombie-Britannique. Le Sommet représente l'un des plus exhaustifs exercices d'évaluation quant aux conséquences et aux enjeux du cannabis légal pour les Premières Nations.

« Ce Sommet vise à permettre aux Premières Nations d'aborder directement les nombreux enjeux liés au cannabis légal qui n'ont pas été traités par le gouvernement fédéral lorsqu'il a mis en oeuvre ce nouveau régime, a déclaré Terry Teegee, chef régional de l'APN, qui supervise ce dossier pour l'APN. Nous examinerons les enjeux fondamentaux relatifs au partage des revenus, au commerce, à la santé et aux conséquences sociales, et plus encore. L'objectif de ce sommet est de fournir l'information la plus pertinente et la plus actuelle sur tous les aspects du cannabis légal, afin que les Premières Nations puissent prendre des décisions éclairées. Le gouvernement nous a exclus de cet important dialogue. Nous comblons le vide et trouvons des moyens qui respecteront les droits et l'autorité des Premières Nations. »

Des centaines de dirigeants et de citoyens, de même que des experts en santé, en économie, en droit et en développement social se réuniront à Vancouver au cours des deux prochains jours, à l'occasion du Sommet national sur le cannabis. Le cannabis a été légalisé au Canada le 17 octobre 2018, date à laquelle la Loi sur le cannabis et la législation connexe sont entrées en vigueur. Le gouvernement fédéral n'a pas consulté les Premières Nations ni collaboré pleinement avec elles pour déterminer comment la législation qu'il proposait assurerait le respect et la mise en oeuvre des droits, des titres de propriété et de l'autorité des Premières Nations.

« Le Sommet national sur le cannabis de l'APN représente à ce jour l'un des plus exhaustifs exercices d'évaluation quant aux conséquences et aux enjeux du cannabis pour les Premières Nations, a affirmé Perry Bellegarde, Chef national. Il offre l'occasion aux Premières Nations de discuter, de dialoguer et de faire connaître leur point de vue. Les membres des Premières Nations ont des avis diversifiés sur le cannabis légal, mais nous sommes tous d'avis que les gouvernements doivent reconnaître et respecter notre autorité. L'APN défendra et soutiendra les Premières Nations qui veulent imposer et exercer leur autorité dans ce secteur, et appuiera entièrement les Premières Nations qui ne souhaitent pas participer. »

Le Sommet national sur le cannabis de l'APN a lieu les 4 et 5 septembre à Vancouver, en Colombie-Britannique, sur le territoire des nations Musqueam, Squamish et Tsleil-Waututh.

Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site www.afn.ca.

Visionnez la webdiffusion en direct à l'adresse https://livestream.com/afn/afncannabis

L'APN est l'organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations du Canada. Suivez l'APN sur Twitter @AFN_Updates 

SOURCE Assemblée des Premières Nations



Communiqué envoyé le 4 septembre 2019 à 17:35 et diffusé par :