Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Exploitation pétrolière
Sujets : Économie, Affaires étrangères

Bilan de 2 ans d'AÉCG - Les pétrolières seules gagnantes


MONTRÉAL, le 9 oct. 2019 /CNW Telbec/ - Le principal secteur où l'Accord économique et commercial global (AE?CG) fait ses preuves est l'exportation de pétrole. Deux ans après son entrée en vigueur, le déficit global de la balance commerciale entre le Canada et l'Union européenne (UE) continue de croître. L'AE?CG ne répond pas aux attentes créées lors de sa signature par le Canada. Dans une fiche socioéconomique publiée aujourd'hui, l'Institut de recherche et d'informations socioéconomiques (IRIS) a analysé les données d'importations et d'exportations entre le Canada et l'UE.

Déficit de la balance commerciale avec l'Union européenne (Groupe CNW/Institut de recherche et d'informations socio-économiques (IRIS))

Seuls deux secteurs de l'économie ont bénéficié de l'AÉCG : l'énergie (pétrole) et les minéraux. «?C'est aberrant qu'en 2019, les seuls bénéfices économiques que l'on tire d'un accord comme l'AÉCG soient liés aux énergies fossiles, commente Guillaume Hébert, chercheur à l'Institut. L'évolution du commerce est aussi favorable au Canada du côté des minerais, une autre industrie extrêmement polluante. Il n'y a pas de quoi être fiers, ce sont les industries les plus polluantes qui sont bénéficiaires.?» Alors que le Canada était importateur net de pétrole avec l'Union européenne avant la signature de l'AÉCG, il est devenu exportateur net au cours des dernières années.

Déficit de la balance commerciale avec l'Union européenne (M$ CAN), 2003-2019

L'AÉCG devait permettre aux entreprises canadiennes, notamment les PME, de conquérir de nouveaux marchés. Le niveau des exportations nettes s'est plutôt détérioré de 22,1 % depuis son entrée en vigueur, ce qui représente en moyenne 323 M$ de déficit commercial de plus par mois. «?On se demande vraiment quels avantages autres que ceux liés à l'exportation de pétrole les autorités canadiennes espéraient tirer dans cet accord. Dans pratiquement tous les secteurs, on observe jusqu'à maintenant une détérioration de la balance commerciale canadienne?», soutient Guillaume Hébert, chercheur à l'IRIS.

Pourquoi signer un tel accord??

Avant 2017, plusieurs tarifs avaient déjà été abolis entre le Canada et ses principaux partenaires économiques au sein des pays européens. Si les bénéfices apparaissent marginaux pour le Canada dans son ensemble, Guillaume Hébert soutient que «?les grandes corporations en sortent gagnantes. Il faut y voir d'abord et avant tout un accord qui permet de construire une armature légale qui favorise les opérations des firmes transnationales. Comme on l'a vu dans le passé, des entreprises pourraient poursuivre le Canada s'il adoptait des politiques environnementales perçues par le monde des affaires comme des entraves au commerce. La portée de l'AÉCG est très vaste et soulève donc aussi des enjeux démocratiques?».

À propos de l'IRIS

Institut de recherche à but non lucratif, indépendant et progressiste, l'IRIS a été fondé en 2000. L'Institut produit des recherches sur les grands enjeux de l'heure (partenariats public-privé, fiscalité, éducation, santé, environnement, etc.) et diffuse un contre-discours aux perspectives que défendent les élites économiques.

Pour lire la fiche : https://iris-recherche.qc.ca/publications/aecg-ceta-2019.

SOURCE Institut de recherche et d'informations socio-économiques (IRIS)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 11:19
ROSHN, le principal promoteur immobilier national d'Arabie Saoudite, entièrement détenu par le Fonds d'investissement public (PIF) et présidé par Son Altesse Royale le Prince Mohammed bin Salman bin Abdulaziz, a annoncé le lancement...

à 11:15
Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, a annoncé aujourd'hui le déploiement du projet Aider sans filtre, une initiative en santé mentale par et pour les jeunes, grâce à un investissement de 7,5 millions $ sur 5 ans....

à 11:00
Dans les dossiers de la préservation de la qualité de l'air et de la protection de notre planète, le monde ne peut plus se permettre d'attendre. La réunion des ministres du G7 responsables du climat, de l'énergie et de l'environnement a eu lieu cette...

à 10:40
Lors d'un événement en formule hybride rassemblant les acteurs de l'exportation ainsi que des entreprises exportatrices ou en voie de le devenir de Montréal et des régions du Québec, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), à...

à 10:30
Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC) Les espaces publics communs sont au coeur des communautés du Canada. Ils attirent les résidents et les visiteurs, et soutiennent les entreprises et les emplois locaux. Partout au pays,...

à 10:25
MakerBot et Ultimaker, deux leaders de l'impression 3D de bureau professionelle, ont annoncé avoir conclu un accord de regroupement d'entreprises qui accélérera l'adoption de la fabrication additive en fournissant un écosystème complet d'impression...



Communiqué envoyé le 9 octobre 2019 à 05:00 et diffusé par :