Le Lézard
Sujets : Sécurité publique, Première Nation, Plaidoyer (politique)

L'Assemblée des Premières Nations demande à tous les gouvernements de faire preuve de souplesse et de diligence afin d'appuyer les Premières Nations au cours de l'état d'urgence au Manitoba


OTTAWA, le 13 oct. 2019 /CNW/ - Le Chef national de l'Assemblée des Premières Nations (APN), Perry Bellegarde, et le Chef régional de l'APN pour le Manitoba, Kevin Hart, demandent à tous les gouvernements de veiller immédiatement à ce que les Premières Nations et leurs familles soient prises en charge au cours de l'état d'urgence provoqué par les chutes de neige au Manitoba.

« Comme plusieurs routes sont bloquées, des fils électriques sont tombés, et de nombreuses pannes de courant ont lieu partout au Manitoba, certaines familles sont à risque d'être exposés aux conditions météorologiques rigoureuses que connait actuellement la province. Tous les gouvernements doivent se pencher dès maintenant sur les moyens de venir en aide aux Premières Nations dans leurs efforts pour prendre soin de leur peuple, a déclaré Perry Bellegarde, Chef national de l'APN. Les familles qui vivent déjà plus ou moins en marge de la société ou qui éprouvent des difficultés sont encore plus poussées à l'extrême en situation d'urgence. Il y a des gens qui ont besoin de soutien à court terme, et ces statistiques vont augmenter à mesure que l'état d'urgence se prolonge. Des mesures immédiates augmenteront les chances de prévenir les tragédies dans un proche avenir. »

Le Chef régional de l'APN pour le Manitoba, Kevin Hart, a affirmé qu'en raison d'infrastructures déficientes, les Premières Nations sont durement touchées par les lacunes observées dans les services lors des catastrophes naturelles.

« Des épisodes de froid combinés aux pannes de courant peuvent s'avérer mortels pour les aînés et les gens qui sont mal logés. Qu'elles se trouvent en milieu urbain ou rural, ou au sein d'une réserve, les familles des Premières Nations peuvent manquer de nourriture, éprouver des problèmes liés au transport et avoir de la difficulté à avoir accès à des soins de santé et des services de soutien. De simples tâches de la vie quotidienne peuvent devenir très difficiles au cours d'un état d'urgence. Chacun de nous doit chercher à savoir si ses voisins ont besoin d'aide, maintenant. Nous devons avoir l'oeil sur les aînés et les familles ayant des enfants. Le gouvernement de la province et le gouvernement fédéral doivent agir avant que la situation ne se détériore, poursuit Kevin Hart. Une tempête hivernale qui survient aussi tôt peut avoir des effets dévastateurs sur les collectivités et les familles qui ont besoin de temps pour se préparer à la saison hivernale. Des fournitures doivent être acheminées aux collectivités, car celles-ci doivent assurément en avoir besoin. Lors d'une période de crise, l'absence d'infrastructures et de services d'urgence peut donner lieu à de nouvelles tragédies. »

L'AFN exhorte les gouvernements du Manitoba et du Canada à agir rapidement pour veiller à offrir un soutien aux Premières Nations au cours de l'état d'urgence. Cela comprend non seulement les conséquences de la tempête de neige, mais aussi les possibilités d'inondations qui pourraient découler de nouvelles conditions météorologiques. Six Premières Nations membres du Conseil tribal des réserves de la région des lacs ont déclaré l'état d'urgence en raison d'une tempête de neige. Les Premières Nations O-Chi-Chak-Ko-sipi et Dakota Tipi sont les dernières communautés à avoir décrété l'état d'urgence en raison de pannes de courant et de conditions météorologiques extrêmes. On s'attend à ce que les Premières Nations Sandy Bay et Skownan réclament des mesures d'urgence sous peu. Les Premières Nations situées dans les zones inondables, comme la réserve de Fisher River, doivent commencer à ériger des murs de sacs de sable afin de protéger leurs résidences et leurs infrastructures. D'autres Premières Nations ont communiqué avec Services aux Autochtones Canada pour obtenir de l'aide à la suite de la tempête et des pannes de courant.

L'APN est l'organisme national qui représente les citoyens des Premières Nations du Canada. Suivez l'APN sur Twitter @AFN_Updates

SOURCE Assemblée des Premières Nations



Communiqué envoyé le 13 octobre 2019 à 15:41 et diffusé par :