Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie
Sujets : Droit / Problèmes légaux, Affaires étrangères, Campagnes politiques

Le Zimbabwe prend des mesures pour mettre en oeuvre les recommandations de la Commission Motlanthe sur les violences ayant succédé aux élections de 2018


HARARE, Zimbabwe, 16 octobre 2019 /PRNewswire/ -- Sibusiso Moyo, le ministre des Affaires étrangères du Zimbabwe a annoncé que le pays prenait actuellement des mesures pour mettre en oeuvre les recommandations de la Commission Motlanthe.

La commission indépendante a été créée par le président du Zimbabwe, Emmerson Mnangagwa, suite aux violentes manifestations qui ont éclaté après l'élection présidentielle de l'année dernière et au cours desquelles six personnes ont été tuées et 35 autres blessées.

La Commission était dirigée par l'ancien président sud-africain Kgalema Motlanthe et comprenait un avocat britannique des droits de l'homme ainsi qu'un ancien secrétaire général du Commonwealth. Ses principales recommandations incluent la réforme des lois du Zimbabwe et la poursuite des auteurs des violences.

Le gouvernement du Zimbabwe est en train de moderniser 30 lois promulguées pendant l'ère Robert Mugabe afin de répondre aux normes occidentales. Les lois controversées relatives aux situations d'urgence et aux médias sont en train d'être remplacées par de nouvelles législations actuellement étudiées par le Parlement.

« Le Zimbabwe a rapidement commencé à mettre en oeuvre les principales recommandations de la Commission, notamment la réforme de la législation sur l'ordre public, la liberté et la libéralisation des médias ainsi que la réforme électorale. », a déclaré le ministre Moyo.

La Commission Motlanthe a constaté que les manifestations violentes avaient été planifiées et organisées par le Mouvement pour le changement démocratique (opposition). La Commission a appelé à ce que la police soit formée à nouveau de manière professionnelle et non partisane, et à ce que des mesures soient prises à l'encontre des membres des forces de sécurité responsables du meurtre de six civils lors des manifestations.

Le ministre Moyo a annoncé que le gouvernement entamerait des poursuites judiciaires à l'encontre des auteurs : « Nous pouvons espérer des poursuites dès l'année prochaine, une fois que la police et les services des poursuites auront achevé leurs investigations. »

Les progrès réalisés par le Zimbabwe ont récemment été reconnus par la secrétaire générale du Commonwealth, Patricia Scotland, qui a rencontré le président Mnangagwa lors de l'Assemblée générale des Nations Unies le mois dernier.

« J'estime que le Zimbabwe a entrepris de profondes réformes dans un certain nombre de domaines. Il convient de rappeler que personne n'est parfait et qu'il s'agit d'un cheminement. », a déclaré la baronne Scotland en septembre dernier.

Le Zimbabwe a demandé sa réintégration au sein du Commonwealth et à l'abandon des sanctions infligées par les États-Unis et l'Union européenne durant l'ère Mugabe.

« Nous menons actuellement toutes ces réformes, tous les processus pénibles qui sont essentiels et nécessaires, sans aucune assistance extérieure. », a confié le ministre Moyo.

Il a souligné qu'un soutien international accélèrerait le rythme des réformes au Zimbabwe et renforcerait la volonté de réconciliation et de justice du gouvernement.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 08:46
ICS Medical Devices, l'un des principaux fournisseurs de services de conception et de fabrication de cathéters, a annoncé aujourd'hui une expansion importante de ses activités à Galway, en Irlande. L'entreprise emménage dans une nouvelle usine de...

à 08:31
Hyundai Auto Canada, Genesis Motors Canada, l'Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey (NHLPA - National Hockey League Players' Association) et la Ligue nationale de hockey...

à 08:31
L'OCRCVM a suspendu la négociation des titres suivants : Société : NextPoint Financial Inc. Symbole TSX : NPF.U Les titres : Oui Motif : Interdiction d'opérations sur valeurs Heure de la suspension (HE) : 08 h 15 L'OCRCVM peut prendre la décision de...

à 08:30
Groupe alimentaire Claridge annonce un investissement stratégique de 40 millions de dollars dans Repas WeCook, le chef de file du prêt-à-manger au Québec et en Ontario. Dans le cadre de cette transaction, qui constitue le premier investissement du...

à 08:07
Reprise des négociations pour : Société : Karora Resources Inc. Symbole TSX : KRR Les titres : Oui Reprise : 08 h 00 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard d'un titre d'une société cotée...

à 08:01
Gestion d'actifs Capital International (Canada), Inc. (« Capital Group ») annonce une baisse de frais sur ses 10 fonds communs de placement, poursuivant ainsi son engagement de longue date en faveur d'une gestion active à un coût plus bas pour les...



Communiqué envoyé le 16 octobre 2019 à 01:00 et diffusé par :