Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Affaires étrangères, Plaidoyer (politique), CPG

Clause de droits acquis des étudiants étrangers et des travailleurs temporaires : une ouverture appréciée


MONTRÉAL, le 6 nov. 2019 /CNW Telbec/ - Le CPQ (Conseil du patronat du Québec) accueille positivement la clause de droits acquis annoncée ce matin par le ministre de l'Immigration, Simon Jolin-Barrette, pour les étudiants étrangers et les travailleurs temporaires déjà établis sur le territoire québécois. 

« L'intégration des immigrants au sein du marché du travail est plus facile lorsqu'ils sont déjà établis et contribuent déjà activement à notre tissu social et économique. Dans un marché compétitif en pleine mutation, et alors que le Québec manque cruellement de main-d'oeuvre, nous n'avons pas le luxe de perdre des cerveaux » affirme Yves-Thomas Dorval, président et chef de la direction du CPQ.

L'organisme est toujours d'accord avec le principe sous-jacent le Programme d'expérience québécoise (PEQ) en immigration, qui veut mieux arrimer les diplômés aux besoins du marché du travail afin d'accroître le nombre de personnes qualifiées en cette période de rareté de main-d'oeuvre. Mais ce processus ne doit pas représenter un obstacle additionnel et alourdir davantage le système, alors que ce qu'on recherche c'est de la flexibilité et de la capacité d'adaptation rapide des processus d'immigration face aux évolutions galopantes d'un marché de l'emploi compétitif et ouvert sur le monde. C'est d'ailleurs pourquoi le CPQ réitère le besoin d'alléger les critères du niveau de français exigé.

Le CPQ rappelle aussi que, quelle que soit la voie d'entrée pour les candidats à l'immigration, ceux-ci se heurtent à la limite de nombre maximum de ressortissants étrangers pouvant s'établir au Québec établie par le gouvernement. C'est pourquoi le CPQ et l'ensemble du milieu des affaires continuent de réclamer une hausse du nombre d'immigrants admis. Dans le contexte actuel du marché du travail qui affecte toutes les régions du Québec, la cible d'admission entre 43 000 et 44 500 personnes immigrantes annoncée pour 2020 est nettement insuffisante.

À propos du CPQ :
Créé en 1969, le CPQ est une confédération de près de 100 associations sectorielles et de plusieurs membres corporatifs (entreprises, institutions et autres employeurs). Il représente ainsi les intérêts de plus de 70?000 employeurs de toutes tailles issus des secteurs privé et parapublic. www.cpq.qc.ca 

SOURCE Conseil du patronat du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 18:40
Dans le cadre de son engagement à aider les personnes qui fuient l'invasion injustifiable de l'Ukraine par la Russie, le Canada s'est employé à organiser des vols nolisés sécuritaires à l'intention des personnes qui ont besoin d'aide pour se rendre...

à 15:54
FS, le premier producteur d'éthanol à utiliser exclusivement du maïs comme matière première au Brésil, a vu son score de notation ESG passer de 58 à 62 dans le score de durabilité de Moody's. Sur 80 % des éléments analysés, la société a obtenu des...

à 15:00
La Ville de Montréal, le Partenariat du Quartier des spectacles, Montréal centre-ville, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et Tourisme Montréal sont heureux de convier les représentants des médias au dévoilement du projet collaboratif...

à 14:35
Aujourd'hui, dans le cadre du Walpole British Luxury Summit à Londres, Jacques Stern, PDG de Global Blue, présentera de nouvelles données témoignant de la reprise post-pandémie des achats hors taxes en Europe continentale. La reprise des achats hors...

à 11:00
Le gouvernement du Canada fera une annonce concernant le logement dans la communauté de De?l??ne?. Les médias sont invités à se...

à 10:37
Veuillez noter que toutes les heures indiquées sont locales. Winnipeg (Manitoba) 14 h 10      La vice-première ministre accueillera des ressortissants ukrainiens au Canada. La première ministre du Manitoba, Heather Stefanson, le ministre de...



Communiqué envoyé le 6 novembre 2019 à 11:02 et diffusé par :