Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : Bénéfices / Revenus

Les résultats du premier trimestre de l'exercice financier 2020 d'H2O Innovation : croissance alimentée par l'Acquisition et par les Produits de Spécialité


Faits saillants

Tous les montants sont en dollars canadiens à moins d'indication contraire.

QUÉBEC, 13 nov. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) -- (TSXV : HEO) ? H2O Innovation inc. (« H2O Innovation » ou la « Société ») fait connaître aujourd'hui ses résultats du premier trimestre terminé le 30 septembre 2019.

« Le premier trimestre de ce nouvel exercice financier a été alimenté par l'acquisition de Hays achevée lors de l'exercice financier précédent et par la croissance organique de nos ventes de Produits de spécialité. Au cours des derniers trimestres, H2O Innovation a poursuivi sa croissance par le biais d'acquisitions stratégiques, ce qui a permis une plus grande rétention des clients et davantage de ventes croisées entre nos différents piliers d'affaires. Notre objectif de croissance organique et d'acquisition dans les piliers d'affaires Produits de spécialités et Opération et Maintenance nous a permis d'augmenter nos revenus récurrents à 80% et d'améliorer simultanément notre marge bénéficiaire brute avant amortissements à 23,8%. De plus, l'acquisition de Genesys, annoncée plus tôt en novembre, devrait également nous permettre d'améliorer davantage nos marges et la diversification de nos ventes de Produits de spécialité. », a déclaré Frédéric Dugré, président et chef de la direction d'H2O Innovation.

 Périodes de trois mois terminées
les 30 septembre
(en milliers de dollars canadiens)20192018
 $% b)$% b)
Revenus par pilier d'affaires    
Projets et Services après-vente8 20529,110 27242,1
Produits de Spécialité5 19218,44 20617,3
Opération et maintenance14 82652,59 89340,6
Revenus totaux28 223100.024 371100.0
     
Revenus récurrents a)22 63980,216 66768,5
     
Coût des marchandises vendues21 51676,218 86577,4
Marge bénéficiaire brute avant amortissement6 70723,85 50622,6
     
Frais généraux d'exploitation1 3884,91 3285,4
Frais de vente1 8656,61 6476,8
Frais administratifs1 7996,41 4015,7
Total SG&A5 05217,94 37618,0
     
Perte nette de la période(1 033)(3,7)(323)(1,3)
     
BAIIA a)1 0653,81 0954,5
BAIIA ajusté a)1 6255,81 2665,2

a) Voir le rapprochement de ces mesures financières non conformes aux IFRS ci-bas.
b) % over revenues.

Résultats du premier trimestre
Les revenus consolidés de nos trois piliers d'affaires pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2019 ont augmenté de 3,8 M $, ou 15,8 %, pour atteindre 28,2 M $ comparativement à 24,4 M $ pour le trimestre comparable de l'exercice précédent. Cette augmentation globale est principalement attribuable à l'acquisition de Hays au cours du deuxième trimestre de l'exercice 2019, qui a généré des revenus de 5,1 M $ au cours de ce trimestre, et par l'augmentation de 1,0 M $ provenant des Produits de Spécialité, atténué par la diminution des revenus provenant de Projets et Services après-vente de (2,1 M $).

La perte nette s'est élevée à (1,0 M $) ou (0,019 $) par action pour le premier trimestre de l'exercice 2020, contre une perte nette de (0,3 M $) ou (0,008 $) par action pour le trimestre comparable de l'exercice 2019. La variation de la perte nette est principalement due à l'amélioration du BAIIA ajusté, partiellement atténué par les coûts d'acquisition, d'intégration et autres coûts connexes pour un montant de 0,5 M $, et à l'augmentation de l'amortissement. L'augmentation de l'amortissement provient principalement de l'augmentation du niveau des actifs incorporels acquis par l'entremise de Hays au cours du deuxième trimestre de l'exercice précédent.

La marge bénéficiaire brute avant amortissement a augmenté pour atteindre 6,7 M $, ou 23,8 %, pour le premier trimestre de l'exercice financier 2020, comparativement à 5,5 M $, ou 22,6 %, pour le trimestre comparable de l'exercice financier précédent, soit une augmentation de 1,2 M $, ou 21,8 %. L'augmentation de la marge bénéficiaire brute consolidé provient des piliers d'affaires Projets et Services après-vente, et O&M, tandis que le pilier d'affaires Produits de spécialité affiche une légère baisse de sa marge bénéficiaire brute comparativement au trimestre comparable de l'exercice financier précédent. L'adoption de l'IFRS 16 ? Contrats de location a réduit le coût des marchandises vendues de 0,1 M $ pour le premier trimestre de l'exercice financier 2020.

Les frais d'exploitation de la Société ont atteint 5,1 M $ au cours du premier trimestre de l'exercice 2020, comparativement à 4,4 M $ pour l'exercice précédent, représentant une augmentation de 0,7 M $, ou 15,4 %, tandis que les revenus de la Société ont augmentés de 15,8 %. Les frais d'exploitation du premier trimestre de l'exercice financier 2020 ont été affectés par l'adoption de l'IFRS 16 ? Contrats de location, les dépenses loyers ayant été reclassées dans l'amortissement. L'adoption de l'IFRS 16 ? Contrats de location a réduit les frais d'exploitation de 0,2 M $ pour le premier trimestre de l'exercice financier 2020.

Le BAIIA ajusté de la Société a augmenté de 0,3 M $, ou 28,4 %, pour atteindre 1,6 M $ au cours du premier trimestre de l'exercice 2020, comparativement à 1,3 M $ pour la période comparable de l'exercice 2019. Le % de BAIIA ajusté s'est amélioré et a atteint 5,8% pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2019, comparativement à 5,2% pour le même trimestre de l'exercice précédent. L'amélioration du BAIIA ajusté découle de l'augmentation de nos revenus consolidés ainsi que de l'amélioration de la marge bénéficiaire brute avant amortissements, compensé par une augmentation des SG&A. De plus, l'adoption de IFRS 16 - Contrats de location le 1er juillet 2019 a contribué à réduire de 0,3 M $ les charges de location du trimestre. Excluant l'ajustement de l'IFRS 16 ? Contrats de location, le BAIIA ajusté aurait été de 4,6 %.

Des flux de trésorerie de 2,2 M $ ont été générés par les activités opérationnelles pour la période de trois mois terminée le 30 septembre 2019, contre des flux de trésorerie générés par les activités opérationnelles de 0,7 M $ pour le trimestre comparable de l'exercice financier précédent. L'amélioration de la variation des éléments du fonds de roulement témoigne d'une meilleure gestion des éléments du fonds de roulement de la Société.

Projets et Services après-vente

 Périodes de trois mois terminées
les 30 septembre
(En milliers de dollars canadiens)20192018Variation
 $$$%
Revenus provenant de Projets et Services après-vente8 20510 272(2 067)(20,1)
Coût des marchandises vendues6 5408 228(1 688)(20,5)
Bénéfice brut avant les frais d'exploitation1 6652 044(379)(18,5)
Bénéfice brut avant les frais d'exploitation (%)20,3 %19,9 %--
Frais généraux d'exploitation202208(6)(2,9)
Frais de vente8147367810,6
EBAC3 provenant de Projets et Services après-vente6491 100(451)(41,0)
EBAC3 sur les revenus provenant de Projets et Services après-vente7,9 %10,7 %--

Le pilier d'affaires Projets et Services après-vente affiche des revenus de 8,2 M $ au premier trimestre de l'exercice financier 2020, comparativement à 10,3 M $ pour le trimestre comparable de l'exercice financier précédent, soit une diminution de ses revenus de 2,1 M $, ou 20,1 %. Cette variation est principalement attribuable au calendrier d'achèvement des contrats de projets, dont les contrats seront reconnus au cours des trimestres suivants.

La marge bénéficiaire brute avant les frais d'exploitation de ce pilier d'affaires s'élève à 1,7 M $, ou 20,3 % pour le premier trimestre de l'exercice financier 2020, comparativement à 2,0 M $, ou 19,9 % pour le trimestre comparable de l'exercice financier précédent, soit une diminution de 0,3 M $, ou 18,5 %, mais une amélioration en terme de % sur les revenus, en raison de la baisse des revenus. Les frais généraux d'exploitation et les frais de vente ont atteint 1,0 M $ au premier trimestre de l'exercice financier 2020, contre 0,9 M $ pour le trimestre comparable de l'exercice financier précédent, soit une augmentation de 0,1 M $. Cette augmentation des dépenses est attribuable à l'ajout de vendeur et d'ingénieur de processus pour soutenir la croissance de l'activité du traitement des eaux usées. L'EBAC du pilier Projets et Services après-vente a atteint 0,6 M $ au premier trimestre de l'exercice financier 2020, comparativement à 1,1 M $ au trimestre comparable de l'exercice financier précédent, soit une diminution de 0,5 M $, ou 41,0 %. Cette diminution est attribuable au niveau inférieur de revenus reconnus pendant le trimestre, comparativement au premier trimestre de l'exercice financier précédent.

Produits de spécialité

 Périodes de trois mois terminées
les 30 septembre
(En milliers de dollars canadiens)20192018Variation
 $$$%
Revenus provenant de Produits de spécialité5 1924 20698623,4
Coût des marchandises vendues2 9762 31666028,5
Bénéfice brut avant les frais d'exploitation2 2161 89032617,2
Bénéfice brut avant les frais d'exploitation (%)42,7 %44,9 %--
Frais généraux d'exploitation594664(70)(10,5)
Frais de vente6705799115,7
EBAC3 provenant de Produits de spécialité95264730547,1
EBAC3 sur les revenus provenant de Produits de spécialité18,3 %15,4 %--

Les revenus du pilier Produits de spécialité, y compris les revenus provenant de la vente d'équipement et de produits de l'érable, de produits chimiques spécialisés, de consommables et de composantes spécialisées pour l'industrie du traitement de l'eau, sont de nature récurrente. Les revenus ont atteint 5,2 M $ au premier trimestre de l'exercice financier 2020, comparativement à 4,2 M $ pour le trimestre comparable de l'exercice financier précédent, soit une augmentation de 1,0 M $, ou 23,4 %. L'augmentation des revenus de ce pilier d'affaires est liée aux activités de Piedmont, dont des commandes importantes ont été livrées au cours de ce trimestre. Les ventes de la ligne d'affaires Érablière ont également contribués à cette augmentation puisque les producteurs de sirop d'érable se préparent pour la prochaine saison de récolte. Les producteurs de sirop d'érable ont connu une bonne année, entrainant une hausse de leur production et donc, augmentant ainsi les investissements consacrés à l'achat de nouveaux équipements.

La marge bénéficiaire brute avant les frais d'exploitation de ce pilier d'affaires s'élève à 2,2 M $, ou 42,7 % pour le premier trimestre de l'exercice financier 2020, comparativement à 1,9 M $, ou 44,9 % pour le trimestre comparable de l'exercice financier précédent, soit une augmentation de 0,3 M $, mais une diminution de la marge bénéficiaire brute en %. Cette variation est attribuable à la composition des revenus au sein du pilier d'affaires, avec une baisse des revenus de la ligne d'affaires PWT, caractérisé par des marges bénéficiaires brutes plus élevées. Les frais généraux d'exploitation et les frais de vente demeurent stables à 1,3 M $ au premier trimestre de l'exercice financier 2020, contre 1,2 M $ pour le trimestre comparable de l'exercice financier précédent.  L'EBAC du pilier Produits de spécialité a atteint 1,0 M $ au premier trimestre de l'exercice financier 2020, comparativement à 0,6 M $ au trimestre comparable de l'exercice financier précédent, soit une augmentation de 0,4 M $, ou 47,1 %.

O&M

 Périodes de trois mois terminées
les 30 septembre
(En milliers de dollars canadiens)20192018Variation
 $$$%
Revenus provenant d'O&M14 8269 8934 93349,9
Coût des marchandises vendues12 0008 3213 67944,2
Bénéfice brut avant les frais d'exploitation2 8261 5721 25479,8
Bénéfice brut avant les frais d'exploitation (%)19,1 %15,9 %--
Frais généraux d'exploitation59245613629,8
Frais de vente3813324914,8
EBAC3 provenant d'O&M1 8537841 069136,4
EBAC3 sur les revenus provenant d'O&M12,5 %7,9 %--

Les revenus du pilier d'affaires O&M ont atteint 14,8 M $ au premier trimestre de l'exercice financier 2020, comparativement à 9,9 M $ pour le trimestre comparable de l'exercice financier précédent, soit une augmentation de 4,9 M $, ou 49,9 %. L'acquisition de Hays au deuxième trimestre de l'exercice financier précédent ajoute 5,1 M $ aux revenus de ce pilier d'affaires pour le trimestre. Toutefois, comparativement au même trimestre de l'exercice précédent, la Société a perdu deux contrats pour lesquels les clients ont décidé de reprendre à l'interne l'opération et la maintenance de leur système de traitement de l'eau, ce qui représente des revenus d'environ 0,3 M $.

La marge bénéficiaire brute avant les frais d'exploitation s'élève à 2,8 M $, ou 19,1 % pour le premier trimestre de l'exercice financier 2020, comparativement à 1,6 M $, ou 15,9 % pour le trimestre comparable de l'exercice financier précédent, représentant une augmentation de 1,2 M $, ou 79,8 %. Cette variation est principalement attribuable à deux projets qui étaient en phase de démarrage au cours du premier trimestre de l'exercice financier précédent, ce qui a eu un impact négatif temporaire sur la marge bénéficiaire brute. Les frais généraux d'exploitation et les frais de vente s'élèvent à  1,0 M $ au premier trimestre de l'exercice financier 2020, contre 0,8 M $ pour le trimestre comparable de l'exercice financier précédent, représentant une augmentation de 0,2 M $. Cette augmentation est liée à l'augmentation des revenus et l'addition des dépenses de Hays, qui ont contribué à hauteur de 0,1 M $ aux frais généraux d'exploitation et aux frais de vente au cours de ce trimestre. L'EBAC du pilier O&M a atteint 1,9 M $ au premier trimestre de l'exercice financier 2020, comparativement à 0,8 M $ au trimestre comparable de l'exercice financier précédent, soit une augmentation de 1,1 M $, ou 136,4 %.

Rapprochement de la perte nette au BAIIA et au BAIIA ajusté
Bien que le BAIIA et le BAIIA ajusté ne soient pas des mesures conformes aux IFRS, elles sont utilisées par la direction pour prendre des décisions opérationnelles et stratégiques. Le fait de fournir ces informations aux acteurs financiers, en plus des mesures conformes aux PCGR, leur permet de voir les résultats de la Société du point de vue de la direction et de mieux comprendre la performance financière de la Société, malgré l'incidence des mesures conformes aux PCGR.

Périodes de trois mois terminées les 30 septembre  
(En milliers de dollars canadiens)20192018
 $$
Perte nette pour la période(1 033)(323)
Charges financières ? nettes453531
Impôts sur le résultat(9)(91)
Amortissement des immobilisations corporelles689279
Amortissement des immobilisations incorporelles965699
BAIIA1 0651 095
   
(Gains) pertes de change non réalisé(e)s(103)55
Charges de rémunération à base d'actions6083
Variation de la juste valeur de la contrepartie conditionnelle114-
Frais d'acquisition et d'intégration et autres frais48933
BAIIA ajusté1 6251 266

Conférence téléphonique d'H2O Innovation
Frédéric Dugré, président et chef de la direction ainsi que Marc Blanchet, chef de la direction financière, tiendront une conférence téléphonique pour discuter plus amplement des résultats financiers du premier trimestre, à 10h00 (heure de l'Est), le mercredi 13 novembre 2019.

Pour joindre la conférence, veuillez composer le 1 (877) 223-4471 ou 1 (647) 788-4922, de cinq à dix minutes avant le début de la conférence. Les diapositives accompagnant la conférence téléphonique seront disponibles sur la page Présentations Corporatives de la section Investisseurs du site web de la Société.

Le rapport financier du premier trimestre est disponible sur www.h2oinnovation.com et sur le site de la NYSE Euronext Growth Paris. Des informations additionnelles sur la Société sont disponibles sur SEDAR (www.sedar.com).

Énoncés prospectifs
Certains énoncés figurant dans le présent communiqué de presse relatifs aux activités de H2O Innovation ainsi que dans d'autres communications publiées par la Société décrivant de manière plus générale les objectifs, projections, estimations, attentes ou prévisions de la direction peuvent constituer des énoncés prospectifs au sens de la législation sur les valeurs mobilières.  Les énoncés prospectifs concernent l'analyse et toute autre information basée sur la prévision de résultats, de rendement et de réalisations futurs et l'estimation de montants qu'il est actuellement impossible de déterminer. Les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l'utilisation des termes tels que « prévoir », « si », « croire », « continuer », « pourrait », « évaluer », « s'attendre à », « avoir l'intention de », « peut », « planifier », « potentiel », « prédire », « projeter », « devrait » ou « devoir » ou d'autres expressions similaires ainsi que les termes habituellement utilisés au futur et au conditionnel. Ces énoncés prospectifs, formulés d'après les attentions actuelles de la direction, sont assujettis à certains risques et incertitudes, connus ou non, qui peuvent faire en sorte que les résultats, le rendement et les réalisations actuels et futurs de la Société diffèrent substantiellement des résultats indiqués par ces énoncés prospectifs. Le détail de ces risques et incertitudes est disponible sur SEDAR (www.sedar.com) dans la notice annuelle de la Société datée du 24 septembre 2019. À moins que la législation applicable en matière de valeurs mobilières l'exige, H2O Innovation décline toute obligation de réviser ou de mettre à jour les énoncés prospectifs figurant dans le présent rapport de gestion ou dans toute autre communication par suite de nouvelles informations, d'évènements futurs ou de tout autre changement.

À propos de H2O Innovation 
H2O Innovation conçoit et fournit des systèmes sur mesure ainsi que des solutions intégrées de traitement d'eau utilisant les technologies de filtration membranaire pour les marchés municipaux, industriels, de l'énergie et des ressources naturelles. Les activités de la Société reposent sur trois piliers principaux, soit i) les projets de traitement d'eau et d'eaux usées, et services ; ii) les Produits de spécialité, comprenant une gamme complète d'équipement et de produits acéricoles, de produits chimiques de spécialité, de consommables et de produits spécialisés pour l'industrie du traitement de l'eau; iii) ainsi que des services d'opération et de maintenance des systèmes de traitement d'eau et d'eaux usées. Pour plus de renseignements, visitez : www.h2oinnovation.com.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) ainsi que la Bourse NYSE Euronext Growth Paris n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Source :
H2O Innovation inc.  
www.h2oinnovation.com 

Renseignements :
Marc Blanchet
+1 418-688-0170  
marc.blanchet@h2oinnovation.com 

1 Comme il s'agit d'une mesure financière non conforme aux IFRS, la Société définit les revenus récurrents comme étant des revenus de nature récurrente provenant des clients avec lesquels la Société a établi une relation à long terme et/ou présente un modèle de vente récurrent. Les revenus récurrents de la Société proviennent des lignes d'affaires de Services après-vente, de Produits de spécialité et d'O&M. Cette mesure non définie par les IFRS est utilisée par la direction pour évaluer la stabilité des revenus d'une année à l'autre.

2 La définition du bénéfice ajusté avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA ajusté) ne tient pas compte des charges financières ? nettes, des charges de rémunération à base d'actions, de la perte (du gain) de change non réalisée, de la variation de la juste valeur de la contrepartie conditionnelle et des coûts d'acquisition et d'intégration de la Société. Le lecteur peut donc faire le rapprochement entre le BAIIA ajusté la perte nette. La définition du BAIIA ajusté utilisée par la Société peut différer de celles utilisées par d'autres sociétés.

3 La définition du bénéfice avant les dépenses administratives (« EBAC ») représente la marge bénéficiaire brute avant amortissement, diminuée des frais généraux d'exploitation et des frais de vente. L'EBAC est une mesure non définie par les IFRS. Elle est utilisée par la direction pour surveiller la performance financière et prendre des décisions stratégiques.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 18:09
C'est avec beaucoup de fierté que le Réseau de développement économique et d'employabilité du Canada (RDÉE Canada) a clôt plus tôt aujourd'hui son Sommet national sur la francophonie économique en situation minoritaire. L'événement, qui a réuni près...

à 17:30
Les membres de l'Association canadienne des courtiers de fonds mutuels?(ACFM) et de l'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières?(OCRCVM) ont adopté une résolution extraordinaire approuvant la fusion des deux organismes...

à 17:00
Les travailleurs canadiens comptent parmi les plus instruits au monde. Toutefois, les employeurs sont plutôt à la recherche de diplômés de programmes postsecondaires qui possèdent des compétences les rendant prêts à l'emploi et qui sont aptes à...

à 16:54
Aujourd'hui, les Aliments Maple Leaf Inc. (les « Aliments Maple Leaf » ou « l'entreprise ») a confirmé avoir achevé la construction de sa nouvelle usine de volaille de pointe à valeur ajoutée à London, en Ontario, un peu plus tôt que prévu. L'essai...

à 16:50
Le ministre de l'Innovation, des Sciences et de l'Industrie, l'honorable François-Philippe Champagne, a conclu sa visite au Japon, où il a représenté le gouvernement du Canada aux funérailles d'État de l'ancien premier ministre du Japon Abe Shinzo....

à 16:17
L'Autorité ontarienne de réglementation des services financiers (ARSF) renforce ces activités de surveillance des sociétés de gestion de l'assurance-vie et de l'assurance-santé (SGAVAS) et des agents titulaires de permis du secteur des assurances vie...



Communiqué envoyé le 13 novembre 2019 à 08:00 et diffusé par :