Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : Bénéfices / Revenus

Les Thés DAVIDsTEA annonce ses résultats financiers du troisième trimestre de l'exercice 2019


MONTRÉAL, 20 déc. 2019 (GLOBE NEWSWIRE) -- Les Thés DAVIDsTEA Inc. (Nasdaq: DTEA), l'un des premiers marchands de thé en Amérique du Nord, annonce ses résultats du troisième trimestre pour la période close le 2 novembre 2019 (l' « exercice 2019 »). Sauf indication contraire, les résultats de la Société pour le troisième trimestre de l'exercice 2019 reflètent l'adoption de l'IFRS 16, tel que décrit ci-dessous à la rubrique « Adoption de l'IFRS 16 - Contrats de location ». Tous les chiffres sont exprimés en dollars canadiens.

« Le lancement récent de notre nouvelle et passionnante collection de thé a été bien accueilli par les consommateurs et nos sachets de thé sont maintenant disponibles dans un réseau élargi d'épiceries à travers le Canada. En plus de stimuler les ventes, cela créera encore plus de visibilité pour la marque DAVIDsTEA dans les marchés à travers le Canada », a déclaré Herschel Segal, fondateur, président exécutif du conseil et chef de la direction intérimaire.

« Nous continuons à gérer activement notre fonds de roulement et nous maintenons une solide position financière, avec une trésorerie de 28,0 M$ à la fin du trimestre. Notre gamme de produits et l'expérience de nos clients en magasin continuent de susciter l'intérêt des consommateurs et nous sommes heureux des éloges reçus de tiers indépendants reconnus », a déclaré Frank Zitella, chef de la direction financière et de l'exploitation.

Au cours du troisième trimestre de 2019, les produits et la marque DAVIDsTEA ont été reconnus à trois reprises par des publications indépendantes. Newsweek, un magazine d'information hebdomadaire et un site Web de premier plan aux États-Unis, a reconnu DAVIDsTEA comme l'une des meilleures boutiques en ligne américaines dans la catégorie des produits alimentaires. Léger, une firme canadienne reconnue de sondage et de recherche en marketing, a classé DAVIDsTEA au premier rang des magasins spécialisés canadiens parmi les millénaires et la génération Z, et au deuxième rang pour l'expérience client globale dans la catégorie du commerce de détail en Ontario.

Résultats d'exploitation du troisième trimestre de l'exercice 2019

Pour le trimestre clos le 2 novembre 2019, les ventes ont diminué de 9,5 %, ou 4,2 M$, pour s'établir à 39,5 M$, comparativement à 43,7 M$ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Les ventes des canaux du commerce électronique et de gros ont augmenté de 1,1 M$, ou 14,1 %, en raison d'une demande accrue provenant du canal des marchés d'alimentation et d'une plus grande adoption en ligne. En contrepartie, les ventes au détail ont diminué de 5,3 M$ et les ventes comparables des mêmes boutiques ont diminué de 5,0 M$, ou 14,1 %.

La perte d'exploitation a diminué de 1,4 M$ pour s'établir à 9,3 M$. En excluant l'incidence de l'IFRS 16, la perte d'exploitation se serait élevée à 12,1 M$, soit une augmentation de 1,4 M$ par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. L'augmentation de la perte est principalement attribuable à la réduction des coûts fixes en raison des ventes négatives comparables des mêmes boutiques et de la dépréciation des actifs liés au droit d'utilisation, partiellement compensée par l'absence d'éléments ajustés1 encourus au cours du trimestre correspondant de l'exercice 2018.

Les frais de vente, généraux et administratifs ont augmenté de 1,6 M$ pour s'établir à 30,7 M$ pour le trimestre clos le 2 novembre 2019 par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. En excluant l'incidence de l'IFRS 16 et la dépréciation des immobilisations corporelles et des actifs de droits d'utilisation pour le trimestre clos le 2 novembre 2019 et les éléments ajustés encourus au troisième trimestre de 2018, les frais de vente, généraux et administratifs ajustés1 ont diminué de 1,3 M$ pour s'établir à 25,7 M$ pour le trimestre clos le 2 novembre 2019, principalement en raison de la baisse des coûts variables liée à la diminution des ventes.

Le BAIIA, qui exclut les éléments sans effet sur la trésorerie ou d'autres éléments de la période courante et des périodes antérieures, a affiché un montant négatif de 4,5 M$ pour le trimestre clos le 2 novembre 2019, comparativement à un montant négatif de 8,6 M$ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. En excluant l'incidence de l'IFRS 16, le BAIIA aurait été négatif de 10,3 M$. Le BAIIA ajusté1 pour le trimestre, excluant l'incidence de l'IFRS 16, s'est élevé à un montant négatif de 8,0 M$, comparativement à un montant négatif de 6,2 M$ au trimestre correspondant de l'exercice précédent.

La perte entièrement diluée par action ordinaire s'est établie à 0,42 $, comparativement à 0,35 $ au troisième trimestre de l'exercice 2018. La perte nette ajustée entièrement diluée par action ordinaire1, qui correspond à la perte nette ajustée1 divisée par la moyenne pondérée entièrement diluée des actions en circulation, s'est établie à 0,34 $ par action, contre 0,33 $ par action pour le même trimestre en 2018.

Au 2 novembre 2019, la Société avait un solde de trésorerie de 28,0 M$ et un fonds de roulement de 31,1 M$. La diminution de la trésorerie au cours du trimestre et de la période de neuf mois a été de 1,7 M$ et de 14,0 M$, soit une amélioration de 19,2 M$ et de 30,7 M$ par rapport au trimestre et à la période de neuf mois de l'exercice précédent, respectivement. Cette amélioration reflète l'accent mis sur l'optimisation du fonds de roulement, les investissements sélectifs en capital et l'évitement des dépenses de cessation d'emploi, ainsi que d'autres dépenses non récurrentes encourues au cours de l'exercice 2018.

Les flux de trésorerie nets provenant des activités d'exploitation se sont élevés à 4,8 M$ pour les trois mois clos le 2 novembre 2019, par rapport à une utilisation nette de 18,0 M$ pour les trois mois clos le 3 novembre 2018. En excluant l'incidence de l'IFRS 16, les flux de trésorerie nets affectés aux activités d'exploitation se sont élevés à 0,9 M$, soit une amélioration de 17,1 M$ par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent. La variation nette des autres soldes du fonds de roulement sans effet sur la trésorerie liés à l'exploitation s'est améliorée principalement en raison d'une diminution de la trésorerie utilisée pour les stocks, de la diminution des charges payées d'avance et dépôts, du recouvrement des comptes débiteurs, du recouvrement des impôts sur le revenu à recevoir et de l'augmentation des comptes fournisseurs et autres créditeurs.

Les flux de trésorerie affectés aux activités de financement se sont élevés à 5,7 M$ pour le trimestre clos le 2 novembre 2019, comparativement à néant pour le trimestre clos le 3 novembre 2018. En excluant l'incidence de l'IFRS 16, les flux de trésorerie nets affectés aux activités de financement étaient néants au cours des trois mois clos le 2 novembre 2019.

Les flux de trésorerie affectés aux activités d'investissement se sont élevés à 0,8 M$ pour les trois mois clos le 2 novembre 2019, comparativement à 2,9 M$ pour les trois mois clos le 3 novembre 2018. La baisse des flux de trésorerie nets affectés aux activités d'investissement était due à la diminution des dépenses en immobilisations, partiellement compensée par une avance additionnelle de 0,2 M$.

Adoption de l'IFRS 16 - Contrats de location

La Société a adopté l'IFRS 16 - Contrats de location, qui remplace l'IAS 17 - Contrats de location et interprétations connexes, en utilisant l'approche rétrospective modifiée, applicable à la période annuelle ouverte à compter du 3 février 2019. Par conséquent, les résultats de la Société pour les trois premiers trimestres de l'exercice 2019 reflètent la comptabilisation des contrats de location selon IFRS 16. Les chiffres comparatifs des trois premiers trimestres de l'exercice 2018 n'ont pas été retraités et continuent d'être présentés selon IAS 17, Contrats de location. Se reporter à la note 3 des états financiers consolidés condensés intermédiaires non audités des trois premiers trimestres de 2019 pour plus de détails sur l'application de la norme IFRS 16.

Dépôt des états financiers

La Société dépose aujourd'hui auprès des autorités canadiennes de réglementation des valeurs mobilières (www.sedar.com) et auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission (www.sec.gov) (i) une modification à son rapport trimestriel sur le formulaire 10-Q pour la période close le 4 mai 2019 afin de retraiter ses états financiers consolidés condensés non vérifiés et l'information financière connexe au 4 mai 2019 et de modifier certains autres éléments de ce rapport, (ii) une modification de son rapport trimestriel sur le formulaire 10-Q pour la période close le 3 août 2019 afin de retraiter de façon similaire ses états financiers consolidés condensés non vérifiés et les informations financières connexes au 3 août 2019 et (iii) son rapport trimestriel sur le formulaire 10-Q pour la période close le 2 novembre 2019.

Note

Le présent communiqué doit être lu conjointement avec le rapport de gestion de la Société, qui sera déposé par la Société auprès des autorités canadiennes en valeurs mobilières au www.sedar.com et de la Securities and Exchange Commission des États-Unis au www.sec.gov et sera également disponible dans la section Investisseurs du site Web de la Société au www.davidstea.com/ca_fr/.

Utilisation de mesures financières non conformes aux IFRS

Le présent communiqué comprend des mesures financières non conformes aux IFRS, notamment 1) le BAIIA et le BAIIA ajusté, 2) la perte d'exploitation ajustée, 3) les frais de vente, généraux et administratifs ajustés, 4) la perte nette ajustée, 5) la perte entièrement diluée ajustée par action, et 6) les frais de vente, généraux et administratifs ajustés en pourcentage des ventes. Ces mesures financières non conformes aux IFRS ne sont pas définies par les IFRS et peuvent différer des mesures similaires présentées par d'autres sociétés. Nous croyons que ces mesures financières non conformes aux IFRS fournissent aux investisseurs avertis des renseignements utiles sur nos activités passées. Nous présentons ces mesures financières non conformes aux IFRS comme des mesures supplémentaires du rendement parce que nous croyons qu'elles facilitent l'évaluation comparative de notre rendement d'exploitation par rapport à notre rendement en fonction de nos résultats selon les IFRS, tout en isolant les incidences de certains éléments qui varient d'une période à une autre, mais non en remplacement des mesures financières selon les IFRS.

Pour un rapprochement avec les mesures financières IFRS, veuillez consulter la rubrique sur les mesures financières non conformes aux IFRS du rapport de gestion de notre formulaire 10-Q.

Données financières consolidées résumées 
(en milliers de dollars canadiens, sauf l'information relative aux montants par action)
 Pour les trois mois clos  Pour les 9 mois clos
 
  2 novembre 2019  2 novembre 2019 
 2 novembre Hors impact 3 novembre 2 novembre Hors impact 3 novembre
 2019 d'IFRS 16 (1) 2018 2019 d'IFRS 16 (1) 2018
 (Non vérifiés) 
Ventes39 493  $39 493  $43 656  $122 925  $122 925  $129 609 $
Coût des ventes18 139   23 859   25 275   53 430   70 772   71 193  
Bénéfice brut21 354   15 634   18 381   69 495   52 153   58 416  
Frais de vente, généraux et administratifs30 670   27 733   29 119   90 254   81 101   84 865  
Perte d'exploitation(9 316)  (12 099)  (10 738)  (20 759)  (28 948)  (26 449) 
Charges financières1 699   ?   80   5 305   ?   237  
Revenus financiers( 185)  ( 185)  ( 122)  ( 570)  ( 570)  ( 574) 
Récupération de l'impôt sur le revenu?   ?   (1 635)  ?   ?   (5 851) 
Perte nette(10 830) $(11 914) $(9 061) $(25 494) $(28 378) $(20 261)$
                  
BAIIA1(4 548) $(10 269) $(8 576) $(6 237) $(23 579) $(20 351)$
Frais de vente, généraux et administratifs ajustés128 619   25 682   26 956   83 178   74 025   76 716  
Perte d'exploitation ajustée1(7 265)  (10 048)  (8 575)  (13 683)  (21 872)  (18 300) 
BAIIA ajusté1(2 241)  (7 962)  (6 248)  1 387   (15 955)  (12 212) 
Perte nette ajustée1(8 779) $(9 863) $(8 533) $(18 418) $(21 302) $(17 964) 
                  
Perte de base et entièrement diluée par action ordinaire(0,42) $(0,46) $(0,35) $(0,98) $(0,98) $(0,78)$
Perte de base et entièrement diluée ajustée par action ordinaire1(0,34) $(0,46) $(0,33) $(0,71) $(0,71) $(0,69)$
                  
Bénéfice brut en pourcentage des ventes54,1%  39,6%  42,1%  56,5%  42,4%  45,1% 
Frais de vente, généraux et administratifs en pourcentage des ventes77,7%  70,2%  66,7%  73,4%  66,0%  65,5% 
Frais de vente, généraux et administratifs ajustés en pourcentage des ventes172,5%  65,0%  61,7%  67,7%  60,2%  59,2% 
Nombre de magasins en fin de période233   233   238   233   233   238  
Baisse des ventes de magasins comparables pour la période(14,1%)  (14,1%)  (4,7%)  (10,0%)  (10,0%)  (8,8%) 
                  
Trésorerie provenant (utilisée) dans les activités d'exploitation4 786  $( 934) $(18 037) $8 229  $(9 113) $(37 581)$
Trésorerie provenant (utilisée) dans les activités de financement(5 711)  9   8   (17 333)  9   82  
Trésorerie affectée aux activités d'investissement( 756)  ( 756)  (2 880)  (4 926)  (4 926)  (7 271) 
Diminution de la trésorerie pendant la période(1 681)  (1 681)  (20 909)  (14 030)  (14 030)  (44 770) 
Trésorerie à la fin de la période28 044  $28 044  $18 714  $28 044  $28 044  $18 714 $
                  
        2 novembre 2019 2 février 2019 3 novembre 2018
          2019 2019 2018
Trésorerie         28 044 $ 42 074 $ 18 714 $
Stocks         32 638   34 353   44 408  
Comptes débiteurs         3 430   3 680   4 007  
Comptes fournisseurs et autres créditeurs         9 386 $ 5 195 $ 6 438 $

_________________
1 Se reporter à la rubrique « Utilisation de mesures financières non conformes aux IFRS » du présent communiqué de presse.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Certains éléments présentés dans ce communiqué de presse contiennent des énoncés prospectifs qui visent à exclure de la sphère de sécurité la responsabilité établie par la Private Securities Litigation Reform Act of 1995. Ces énoncés prospectifs peuvent généralement être identifiés à l'aide de termes tels que « prévoir », « s'attendre à », « planifier », « pouvoir », « pourrait », « croire », « estimer », « objectif », « projeter » et d'autres termes ayant une signification similaire. Ces énoncés prospectifs portent sur diverses questions, notamment les croyances de la direction au sujet des perspectives de la Société, la stratégie de redressement de la direction, les plans d'investissement dans des initiatives de commercialisation, les changements dans l'offre et la gamme de produits et les plans stratégiques. La Société ne peut garantir aux investisseurs que les développements futurs touchant la Société seront ceux qu'elle a prévus. Les résultats réels peuvent différer sensiblement de ces attentes en raison de risques et d'incertitudes, notamment : la capacité de la Société à mettre en oeuvre sa stratégie, la capacité de la Société à maintenir et à améliorer son image de marque, en particulier dans les nouveaux marchés ; la capacité de la Société à être concurrentielle dans la catégorie des thés et boissons de spécialité ; la capacité de la Société à étendre et à améliorer ses activités ; les changements au sein de l'équipe de la haute direction de la Société ; les niveaux de fréquentation dans les boutiques où la Société est située ; l'évolution des tendances et des préférences des consommateurs, les fluctuations des taux de change ; la conjoncture économique générale et la confiance des consommateurs ; les lois sur le salaire minimum ; l'importance des premier, deuxième et troisième trimestres de l'exercice de la Société pour les résultats d'exploitation de l'exercice complet ; et les autres risques énoncés dans le rapport annuel de la Société sur le formulaire 10-K. Si un ou plusieurs de ces risques ou incertitudes se matérialisent, ou si l'une ou l'autre des hypothèses de la Société s'avère inexacte, les résultats réels de la Société pourraient différer sensiblement de ceux projetés dans ces énoncés prospectifs. Tout énoncé prospectif fait par la Société dans le présent communiqué n'est valable qu'à la date à laquelle la Société l'a fait. La Société ne s'engage aucunement à mettre à jour publiquement les énoncés prospectifs, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, de développements futurs ou autrement, sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l'exigent.

Information sur la conférence téléphonique
Une conférence téléphonique sur les résultats financiers du troisième trimestre de l'exercice 2019 est prévue pour aujourd'hui, le 20 décembre 2019, à 17h00, heure de l'Est. La conférence téléphonique sera transmise en webdiffusion, et il sera possible d'y accéder dans la section « Investisseurs » du site Web de la Société, à www.davidstea.com/ca_fr/. La webdiffusion sera archivée en ligne deux heures après la fin de la conférence et sera disponible pendant un an.

À propos de Les Thés DAVIDsTEA

Les Thés DAVIDsTEA est un important détaillant de thés de spécialité qui offre une vaste gamme de thés en feuilles, de thés préemballés, de sachets de thé et de cadeaux, accessoires, boissons et aliments exclusifs en lien avec le thé dans plus de 230 magasins de détail détenus et exploités par Les Thés DAVIDsTEA au Canada et aux États-Unis ainsi que sur sa plateforme de commerce électronique au www.davidstea.com/ca_fr. Une sélection de produits Les Thés DAVIDsTEA est également présente dans certaines épiceries du Canada grâce à son canal de distribution de gros en pleine croissance. Le siège social de la Société est à Montréal, au Canada.

Personne-ressource pour les investisseurs   Personne-ressource pour les médias 
MaisonBrison CommunicationsPELICAN PR
Pierre BoucherLyla Radmanovich
514.731.0000514-845-8763
investors@davidstea.commedia@rppelican.ca

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 19:59
Transaction visant à former une société pétrolière et gazière en amont cotée en bourse avec un objectif de carboneutralité fondé sur les émissions de portées 1 et 2 d'ici 2030Entreprise combinée pour faire progresser son programme distinct de captage...

à 19:49
Le groupe WestJet a annoncé aujourd'hui la conclusion d'une entente avec Boeing pour l'achat de 42 appareils...

à 18:09
C'est avec beaucoup de fierté que le Réseau de développement économique et d'employabilité du Canada (RDÉE Canada) a clôt plus tôt aujourd'hui son Sommet national sur la francophonie économique en situation minoritaire. L'événement, qui a réuni près...

à 17:30
Les membres de l'Association canadienne des courtiers de fonds mutuels?(ACFM) et de l'Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières?(OCRCVM) ont adopté une résolution extraordinaire approuvant la fusion des deux organismes...

à 17:00
Les travailleurs canadiens comptent parmi les plus instruits au monde. Toutefois, les employeurs sont plutôt à la recherche de diplômés de programmes postsecondaires qui possèdent des compétences les rendant prêts à l'emploi et qui sont aptes à...

à 16:54
Aujourd'hui, les Aliments Maple Leaf Inc. (les « Aliments Maple Leaf » ou « l'entreprise ») a confirmé avoir achevé la construction de sa nouvelle usine de volaille de pointe à valeur ajoutée à London, en Ontario, un peu plus tôt que prévu. L'essai...



Communiqué envoyé le 20 décembre 2019 à 17:55 et diffusé par :