Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujets : Droit / Problèmes légaux, Lois fédérales et d'états, Femme

Projet de loi no 61 - Les femmes encore les grandes perdantes de la relance économique


QUÉBEC, le 9 juin 2020 /CNW Telbec/ - «?On a l'impression d'entendre exactement la même cassette que lors de la crise économique de 2008, avec le gouvernement de Jean Charest. On investit dans les infrastructures et la construction, milieu majoritairement masculin, et ce sont encore les services publics, dont le réseau de la santé et des services sociaux (RSSS), où les femmes représentent la vaste majorité de la main-d'oeuvre, qui vont encore être les victimes de l'austérité, annoncée par le ministre des Finances, Éric Girard. Mais doit-on s'étonner de telles propositions de la part du boys club dont s'est entouré le premier ministre François Legault pour "relancer" économiquement le Québec??»

C'est ainsi que s'est exprimée la présidente de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS), Andrée Poirier, avant de se présenter devant la Commission des finances publiques de l'Assemblée nationale pour dénoncer le projet de loi no 61, Loi visant la relance de l'économie du Québec et l'atténuation des conséquences de l'état d'urgence sanitaire déclaré le 13 mars 2020 en raison de la pandémie de la COVID-19.

L'impact de ce projet de loi sur les membres de l'APTS, dont 86 % sont des femmes, ne se fera pas uniquement ressentir lors de l'application des mesures d'austérité pour retrouver l'équilibre budgétaire, mais aussi dans leur prestation de travail alors que le président du Conseil du Trésor, Christian Dubé, souhaite prolonger indûment cette situation exceptionnelle pour se donner les coudées franches.

«?Dans ce projet de loi, le gouvernement s'arroge le droit de maintenir l'état d'urgence sanitaire pendant encore deux ans. Deux ans au cours desquels la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, aura la liberté de suspendre les droits des salarié·e·s et les dirigeant·e·s des établissements pourront les "barouetter" selon leur bon vouloir, comme nous l'avons constaté pendant la première vague de la pandémie. Nos membres en ont plus qu'assez. On a commencé à déconfiner le Québec, qu'on nous redonne nos droits maintenant?», a poursuivi Andrée Poirier.

Les articles 31 et 32 du projet de loi qui prolongent l'état d'urgence sanitaire inquiètent particulièrement l'APTS, qui y voit ni plus ni moins une manière détournée de soustraire les dirigeant·e·s des centres intégrés (universitaires) de santé de services sociaux et des centres hospitaliers universitaires à leurs obligations envers les salarié·e·s. D'ailleurs, le syndicat est très préoccupé de l'état d'exception que met en place ce projet de loi et de la suspension des mécanismes normaux d'analyse et de contrôle des différents projets d'infrastructures qui en découle.

«?Le gouvernement a beau nous assurer que telle n'est pas son intention, c'est ce qui est écrit. S'il ne veut pas se retrouver avec une nouvelle commission Charbonneau, il devra apporter des changements majeurs à son projet. Nous comprenons que l'heure de la reprise économique a sonné pour le gouvernement, mais il devra aussi s'assurer que le RSSS soit capable de faire face à la deuxième vague annoncée de COVID-19. Et rien n'est moins sûr pour le moment?», a conclu la présidente de l'APTS.

Consultez l'avis de l'APTS.

À propos de l'APTS

L'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) regroupe et représente quelque 56?000 membres qui jouent un rôle indispensable au bon fonctionnement des établissements du réseau. Nos gens offrent une multitude de services en matière de diagnostic, de réadaptation, de nutrition, d'intervention psychosociale et de soutien clinique et de prévention, autant de services qui s'adressent à l'ensemble de la population.

 

SOURCE Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS)


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 01:20
Regulatory News: Teleperformance (Paris:TEP), le leader mondial de la gestion externalisée de l'expérience client et citoyen et des solutions digitales associées, annonce aujourd'hui que le Point de Contact National (PCN)1 de l'OCDE met...

28 jan 2023
Environ 100 000 personnes venues de l'étranger ont visité teamLab Planets à Toyosu, Tokyo, entre le 9 décembre 2022 et le 9 janvier 2023. (*1) Parmi les visiteurs sur un mois, environ 60 %, soit plus 1 visiteur sur 2, étaient des non-résidents...

27 jan 2023
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, pour les dernières 24 heures, au Québec, font état de : 419 nouveaux cas, pour un total de 1?301 034 personnes infectées*;13 nouveaux décès, pour un total de 17?936 décès, soit;0 décès...

27 jan 2023
Une nouvelle vidéo offre un aperçu inédit des studios de design en réalité virtuelle Honda à Los Angeles, révélant comment Honda met à profit les technologies de...

26 jan 2023
Shutterstock, Inc. , la première plateforme de création au monde pour les marques et les entreprises de médias transformatrices, a annoncé aujourd'hui le lancement de sa plateforme de génération d'images IA, disponible pour tous les clients de...

26 jan 2023
SYDNEY, le 27 janv. 2023 - Champion Iron Limited (« Champion » ou la « Société ») a le plaisir d'annoncer ses...



Communiqué envoyé le 9 juin 2020 à 17:00 et diffusé par :