Le Lézard
Classé dans : Les affaires, L'environnement, Science et technologie, Transport, Chasse, pêche et plein air, Le Covid-19
Sujets : Contrats, Économie, Entreprises conjointes, Affaires étrangères

Alexander Zingman déclare que l'accord agricole avec le Bélarus favorisera la sécurité alimentaire au Zimbabwe


HARARE, Zimbabwe, 25 juin 2020 /PRNewswire/ -- Alexander Zingman, consul honoraire du Bélarus au Zimbabwe, déclare qu'un accord ambitieux de 58 millions de dollars entre les deux pays va révolutionner l'agriculture du Zimbabwe. Le premier lot de machines agricoles modernes a été expédié à Harare : 20 moissonneuses pour le grain et le maïs, 100 tracteurs et 52 semoirs à grains. Un second lot est prévu d'ici décembre.

"Cet accord apporte au Zimbabwe l'expertise bélarusse en agriculture et en ingénierie. Les deux pays resserrent leurs liens depuis 2015 et cet accord est bénéfique à tous," explique Alexander Zingman.

Le président zimbabwéen Emmerson Mnangagwa avait lancé un appel pour un projet complet de modernisation et de mécanisation de l'ensemble du secteur agricole. L'économie du pays souffre des effets du coronavirus, d'une sécheresse désastreuse et du cyclone Idai de l'an dernier. Plus de 5 millions de personnes ont maintenant besoin d'une aide alimentaire.

L'accord agricole signé en 2018 engage le Bélarus à fournir des équipements agricoles et de la technologie avancée au Zimbabwe, et à former les fermiers locaux à la culture, à l'ensemencement, à l'irrigation et à la récolte. Cet accord apporte également au projet un financement à long terme pour l'acquisition des équipements.

AFTRADE DMCC représente tous les fabricants majeurs du Bélarus. La société a établi à Harare un centre fournissant des pièces détachées et l'entretien sous garantie. Des véhicules de service mobile desserviront également des communautés agricoles dans les provinces.

Des spécialistes bélarusses ont été envoyés au Zimbabwe pendant un an pour enseigner aux fermiers les techniques agricoles modernes. Les spécialistes zimbabwéens seront formés pendant deux mois au Bélarus.

"Ce projet permettra aux fermiers zimbabwéens de stimuler la productivité de leur terre et de réduire les pertes grâce à des récoltes effectuées au bon moment. Les fermiers pourront ainsi assurer la sécurité alimentaire du Zimbabwe et, si possible, augmenter leur revenu en exportant leurs produits," déclare M. Zingman.

En ce qui concerne le commerce, le Bélarus et le Zimbabwe sont complémentaires à bien des égards. Le Bélarus fournit une technologie perfectionnée et un investissement, que le Zimbabwe peut utiliser pour stimuler son économie et sa productivité. Le commerce bilatéral a dépassé les 30 millions de dollars ces trois dernières années. Pour les quatre premiers mois de l'année 2020, les échanges commerciaux entre le Bélarus et le Zimbabwe se montent déjà à plus de 7 millions de dollars.

En outre, les deux pays mettent actuellement sur pied des projets dans les domaines de la géologie, de l'agriculture et du transport. La construction d'une centrale solaire est également prévue près de Harare.

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:01
La vice-première ministre et ministre des Transports et de la Mobilité durable, Mme Geneviève Guilbault, et la ministre de l'Enseignement supérieur et députée de Repentigny, Mme Pascale Déry, invitent les représentantes et représentants des médias à...

à 02:35
En 2022, le terminal "nuage" de la 132e Foire de Canton a été ouvert avec succès, et plus de 35 000 entreprises nationales et étrangères ont traversé les frontières du temps et de l'espace pour se présenter en ligne intensivement. 416 entreprises de...

26 nov 2022
L'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées a mis en évidence les causes systémiques sous-jacentes de la violence continue contre les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones. De plus, la...

26 nov 2022
Le gouvernement du Québec est heureux d'attribuer une aide financière de 55 500 $ au Marché de Noël de Joliette, qui a lieu jusqu'au 23 décembre prochain. La ministre du Tourisme et ministre responsable de la région de Lanaudière,...

25 nov 2022
L'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées a mis en évidence les causes systémiques sous-jacentes de la violence continue contre les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones. De plus, la...

25 nov 2022
Les lignes d'assistance téléphonique en cas de crise sont une bouée de sauvetage pour les personnes survivantes de la violence fondée sur le sexe et sont des services de soutien essentiels. Pendant la pandémie, les organismes exploitant des lignes...



Communiqué envoyé le 25 juin 2020 à 01:00 et diffusé par :