Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Affaires étrangères, CPG

Le Québec et la France, partenaires stratégiques en intelligence artificielle


Première mission virtuelle de la ministre Nadine Girault à Paris

QUÉBEC, le 25 juin 2020 /CNW Telbec/ - Dans le cadre d'une première mission virtuelle à Paris, la ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration, Mme Nadine Girault, et le Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances et du ministre de l'Action et des Comptes publics, chargé du Numérique, M. Cédric O, se sont entretenus afin de faire le point sur les travaux engagés par le Québec et la France dans le domaine numérique et plus particulièrement en intelligence artificielle.

Les ministres se sont réjouis de la mise en opération du Centre d'expertise?international de Montréal en intelligence artificielle (CEIMIA), l'un des deux centres d'expertise, avec celui de Paris, du Partenariat mondial sur l'intelligence artificielle (PMIA) dont le secrétariat est assuré par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Ils ont réitéré leur volonté de contribuer, avec les partenaires fondateurs du PMIA, au développement responsable et à l'utilisation centrée sur l'humain de l'intelligence artificielle (IA), dans le respect des droits de l'Homme, des libertés fondamentales et de leurs valeurs démocratiques communes. Ils ont salué l'organisation, par le CEIMIA, de la première rencontre internationale du groupe d'experts multipartite du PMIA à Montréal en décembre 2020. Rappelons que le Québec participera activement à ce nouveau partenariat international grâce à un protocole d'entente Canada-Québec, sur le modèle de l'accord relatif à l'UNESCO.

À l'issue de l'entretien, les ministres ont souligné l'entente d'une durée de trois ans entre l'Université Laval (plus particulièrement l'Observatoire sur les impacts sociétaux de l'intelligence artificielle-OBVIA), l'École normale supérieure (ENS) et la Fondation Abeona, permettant d'inviter un professeur membre de l'OBVIA à animer la Chaire de recherche invitée Abeona-ENS-OBVIA en intelligence artificielle et justice sociale, plus précisément sous le prisme de l'équité, de la diversité et de l'inclusion. Il pourra ainsi développer pendant un an des travaux sur l'intelligence artificielle et la justice sociale et interagir avec les chercheurs des écosystèmes parisien et québécois dans les secteurs de l'intelligence artificielle, des sciences humaines et sociales et de la santé. 

Citations :

« Le Partenariat mondial pour l'intelligence artificielle (PMIA) incarne un bel élan collectif transnational que la France est fière d'avoir initié avec le Canada. Il reposera en particulier sur deux centres d'expertise à Montréal et à Paris. La participation du Québec au PMIA au sein de la représentation canadienne est très précieuse, et nous avons hâte de poursuivre cette collaboration au service du développement responsable de l'IA et de la Francophonie. »

Cédric O, Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances et du ministre de l'Action et des Comptes publics, chargé du Numérique

« L'intelligence artificielle est une avenue incontournable. Elle ouvre des possibilités infinies qui modifieront de nombreuses facettes de notre vie quotidienne. Le Québec souhaite collaborer davantage avec la France pour s'assurer d'un développement éthique et responsable de l'intelligence artificielle, notamment par le truchement des centres d'expertise de Paris et de Montréal du Partenariat mondial sur l'intelligence artificielle (PMIA), et au sein de la Taskforce + du G7 où le Québec a un statut d'observateur. »

Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre de l'Immigration, de la Francisation et de l'Intégration

« Je salue l'entrée en opération du Partenariat mondial pour l'intelligence artificielle (PMIA), dont les centres d'expertise à Montréal et Paris permettront de développer une intelligence artificielle éthique et responsable. Je me réjouis de voir les excellentes et denses coopérations de recherche en matière d'intelligente artificielle entre la France et le Canada, particulièrement le Québec, se renforcer encore avec la signature d'une chaire entre l'université de Laval, l'ENS et la fondation de France. »

Frédérique Vidal, Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation

Faits saillants :

Liens connexes :

Pour en savoir plus sur les activités du ministère des Relations internationales et de la Francophonie et de ses 33 représentations dans 18 pays, suivez-nous dans les médias sociaux :

https://www.facebook.com/MRIQuebec 
https://twitter.com/MRIF_Quebec 
https://www.linkedin.com/company/minist-re-des-relations-internationales-de-la-francophonie-et-du-commerce-ext-rieur

SOURCE Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:00
Les activités seront perturbées cette semaine à l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) alors que les 400 professionnelles et professionnels qui y travaillent, à Québec et à Montréal, entament aujourd'hui une grève de trois jours pour...

à 06:00
Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des enseignantes et des enseignants de l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec-CSN (SEEITHQ-CSN) témoigne son impatience devant la...

à 05:00
OMERS Private Equity a conclu un accord avec EQT Infrastructure V, un fonds contrôlé par le Groupe d'investissement internationale EQT, lui donnant l'exclusivité pour l'acquisition d'une participation majoritaire dans Trescal (le « Groupe »), leader...

à 04:18
Galaxis.xyz, la boîte à outils NFT pour la création de communautés décentralisées, a officiellement lancé aujourd'hui une version bêta sur invitation seulement pour sa nouvelle plateforme de pointe qui permet aux utilisateurs non techniques de...

à 04:03
...

à 02:00
KX, fabricant de kdb+, la base de données de séries temporelles et le moteur d'analyse les plus rapides au monde, annonce que B2C2, le premier fournisseur de liquidités en crypto-monnaies et un pionnier des actifs numériques, a étendu son utilisation...



Communiqué envoyé le 25 juin 2020 à 11:58 et diffusé par :