Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujet : Affaires étrangères

L'éducation internationale passe à travers les mailles du filet


OTTAWA, ON, le 29 juin 2020 /CNW Telbec/ - Le gouvernement canadien a annoncé une série de mesures liées à la pandémie actuelle, toutefois aucune de ces mesures ne règle les graves problèmes des établissements tournés vers les étudiants internationaux. L'éducation internationale et particulièrement celle des langues passent entièrement à travers les mailles du filet. Il faut agir pour éviter la ruine complète. Un récent sondage démontre que sans action rapide et déterminante, 68 % des meilleurs programmes d'anglais et de français langue seconde vont mettre la clé sous la porte dans les six prochains mois.

«?Les mailles du filet sont énormes?! Les établissements de langues ne récoltent presque rien des mesures en place. En plus, l'éducation internationale redémarre dans d'autres pays, alors que les règles canadiennes nous en empêchent. Il faut bouger rapidement, avant qu'il ne soit trop tard,?» explique Gonzalo Peralta, directeur général de Langues Canada.

Visas conditionnels, voyageurs essentiels et absence de discrimination
Langues Canada demande que Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) entreprennent trois actions importantes : fournir des visas conditionnels à des étudiants internationaux pour qu'ils puissent s'inscrire en toute confiance dans des établissements canadiens?; désigner les étudiants internationaux comme des voyageurs essentiels afin qu'ils puissent venir au Canada à travers le Corridor d'étude sécuritaire pour assurer la sécurité des Canadiens et des étudiants?; et ne pas exclure les étudiants internationaux à cause de leur type de visa. Chaque journée sans réponse de la part de IRCC heurte les établissements canadiens de langues et a de répercussions sur les institutions postsecondaires qui comptent sur ces étudiants. Actuellement, les inscriptions dans les programmes destinés aux étudiants internationaux sont presque inexistantes.

«?L'amélioration de la réputation canadienne en tant que lieu d'enseignement de qualité a constamment augmenté le nombre d'étudiants qui choisissent notre pays. Les établissements anglais et français, aussi bien publics que privés, préparent les étudiants pour des succès académiques aux études supérieures. Notre industrie a profondément besoin de l'émission de visas appropriés pour les étudiants internationaux qui souhaitent entrer au Canada. La fermeture complète des frontières est en train de détruire notre secteur. Sans un engagement, un appui et une action majeurs du fédéral, l'enseignement des langues sera décimé, ce qui aura un impact sur l'enseignement supérieur, comme ces étudiants désirent un environnement complet et inclusif,?» explique Cath D'Amico, directrice, Trent International.

Les membres de Langues Canada, qu'ils soient des universités, des collèges ou des écoles privées, proposent un processus spécial et sécuritaire afin que l'on puisse à nouveau accueillir des étudiants internationaux le plus rapidement possible, en personne et virtuellement. Le gouvernement ne peut abandonner une industrie qui génère des milliards de dollars en exportation, attire plus de 150?000 étudiants étrangers par année, ouvre la porte aux études postsecondaires, contribue au tourisme et atteint les objectifs canadiens d'immigration.

À propos de Langues Canada
Langues Canada/Languages Canada est une association à but non lucratif qui représente plus de 216 programmes d'éducation linguistique. Collectivement, ces écoles contribuent aux 22 milliards $ en revenus d'exportation générés par l'enseignement du français et de l'anglais. Ces écoles accueillent plus de 150?000 étudiants internationaux chaque année et emploient plus de 9000 personnes.

SOURCE Langues Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:00
Les activités seront perturbées cette semaine à l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) alors que les 400 professionnelles et professionnels qui y travaillent, à Québec et à Montréal, entament aujourd'hui une grève de trois jours pour...

à 06:00
Après quatre séances de conciliation et trente-deux séances de négociation depuis mars 2021, le Syndicat des enseignantes et des enseignants de l'Institut de tourisme et d'hôtellerie du Québec-CSN (SEEITHQ-CSN) témoigne son impatience devant la...

à 05:00
OMERS Private Equity a conclu un accord avec EQT Infrastructure V, un fonds contrôlé par le Groupe d'investissement internationale EQT, lui donnant l'exclusivité pour l'acquisition d'une participation majoritaire dans Trescal (le « Groupe »), leader...

à 04:18
Galaxis.xyz, la boîte à outils NFT pour la création de communautés décentralisées, a officiellement lancé aujourd'hui une version bêta sur invitation seulement pour sa nouvelle plateforme de pointe qui permet aux utilisateurs non techniques de...

à 04:03
...

à 02:00
KX, fabricant de kdb+, la base de données de séries temporelles et le moteur d'analyse les plus rapides au monde, annonce que B2C2, le premier fournisseur de liquidités en crypto-monnaies et un pionnier des actifs numériques, a étendu son utilisation...



Communiqué envoyé le 29 juin 2020 à 08:15 et diffusé par :