Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujet : Bénéfices / Revenus

Résultats du deuxième trimestre de 2020 de Suncor Énergie


À moins d'indication contraire, toute l'information financière est non auditée, est présentée en dollars canadiens ($·CA) et a été établie conformément aux Normes internationales d'information financière, plus précisément la Norme comptable internationale 34 Information financière intermédiaire publiée par l'International Accounting Standards Board. Les volumes de production sont présentés selon la participation directe avant redevances, sauf pour la production de la Libye, qui est présentée en fonction des principes économiques. Certaines mesures financières du présent communiqué (fonds provenant de l'exploitation, bénéfice (perte) d'exploitation et flux de fonds disponibles) ne sont pas prescrites par les principes comptables généralement reconnus (les·«·PCGR·») du Canada. Voir la rubrique «·Mesures financières hors PCGR·» du présent communiqué. Les informations concernant les activités du secteur Sables pétrolifères ne tiennent pas compte de la participation de Suncor Énergie dans Fort Hills et Syncrude.

CALGARY, Alberta, 22 juill. 2020 (GLOBE NEWSWIRE) -- « Nous avons connu une instabilité sans précédent au cours du trimestre dans tous les aspects de nos activités en raison de la pandémie de COVID?19 et des problèmes liés à l'offre de l'OPEP+ qui ont continué d'avoir des répercussions sur le secteur d'activité, a déclaré Mark Little, président et chef de la direction. La Société a pris des mesures fermes pour répondre à ces deux enjeux, ce qui nous a permis de poursuivre nos activités durant cette période volatile et de maintenir la résilience financière pour l'avenir. Pour la suite des choses, nous resterons agiles dans la mise en oeuvre de notre stratégie, tout en continuant à nous concentrer sur la santé financière à long terme de l'entreprise et sur l'accroissement des rendements pour les actionnaires. »

Résultats financiers

Résultat d'exploitation

Suncor a inscrit une perte d'exploitation de 1,489 G$ (0,98 $ par action ordinaire) au deuxième trimestre de 2020, en comparaison d'un bénéfice d'exploitation de 1,253 G$ (0,80 $ par action ordinaire) au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Au deuxième trimestre de 2020, les prix obtenus pour le pétrole brut et les produits raffinés ont diminué considérablement en raison de la chute de plus de 50 % des cours de référence pour le pétrole brut et des marges de craquage de référence par rapport au trimestre correspondant de l'exercice précédent découlant des répercussions de la pandémie de COVID?19 et des problèmes liés à l'offre de l'OPEP+. La baisse de la demande des consommateurs pour les produits raffinés s'est traduite par une demande réduite de pétrole brut ainsi que par un recul généralisé des volumes de production en amont et du débit de traitement du brut par les raffineries, la Société ayant revu ses activités pour s'adapter à cette évolution de la demande. La perte d'exploitation a été atténuée par la diminution des coûts liée à une baisse de la production et par les mesures de réduction des coûts mises en oeuvre au deuxième trimestre de 2020. Les résultats du deuxième trimestre de 2020 reflètent également une perte latente de 397 M$ après impôt liée aux stocks d'hydrocarbures et comptabilisée dans le résultat net du premier trimestre de 2020, ainsi qu'une perte de 146 M$ après impôt liée à l'évaluation des stocks selon la méthode PEPS découlant d'une baisse de la valeur des charges d'alimentation des raffineries.

Résultat net

Suncor a inscrit une perte nette de 614 M$ (0,40 $ par action ordinaire) pour le deuxième trimestre de 2020, en comparaison d'un bénéfice net de 2,729 G$ (1,74 $ par action ordinaire) pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent. En plus des facteurs ayant eu une incidence sur le résultat d'exploitation qui sont mentionnés ci?dessus, la perte nette du deuxième trimestre de 2020 rend compte d'un profit de change latent après impôt de 478 M$ à la réévaluation de la dette libellée en dollars américains, mais exclut une perte liée aux stocks d'hydrocarbures de 397 M$ après impôt qui avait été comptabilisée dans le résultat net du premier trimestre de 2020.

Le bénéfice net du trimestre correspondant de l'exercice précédent tenait compte d'un recouvrement d'impôt différé non récurrent de 1,116 G$ lié à la réduction progressive du taux d'imposition des sociétés en Alberta, qui diminuera de 1 % chaque année de 2019 à 2022, d'un profit après impôt de 139 M$ découlant de la vente de la participation de la Société Canbriam Energy Inc. (« Canbriam ») et d'un profit de change latent après impôt de 221 M$ à la réévaluation de la dette libellée en dollars américains.

Fonds provenant de l'exploitation et flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation

Les fonds provenant de l'exploitation se sont établis à 488 M$ (0, 32 $ par action ordinaire) au deuxième trimestre de 2020 en raison des mêmes facteurs que ceux susmentionnés qui ont influé sur le résultat net, contre 3,005 G$ (1,92 $ par action ordinaire) au deuxième trimestre de 2019.

Les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation, compte tenu des variations des éléments hors trésorerie du fonds de roulement, se sont chiffrés à 768 M$ (0,50 $ par action ordinaire) au deuxième trimestre de 2020, comparativement à 3,433 G$ (2,19 $ par action ordinaire) au deuxième trimestre de 2019. En plus des éléments susmentionnés qui ont eu une incidence sur le résultat d'exploitation, les flux de trésorerie liés aux activités d'exploitation reflètent également une sortie de trésorerie liée au fonds de roulement au cours du trimestre à l'étude, par rapport à une entrée de trésorerie au trimestre correspondant de l'exercice précédent. La sortie de trésorerie s'explique principalement par une diminution des soldes des dettes fournisseurs, par une réduction des charges d'exploitation et par une hausse des soldes de l'impôt sur le résultat à recevoir en raison des pertes fiscales subies.

Résultats d'exploitation

L'entente avortée sur l'approvisionnement de l'OPEP+ et l'incidence de la pandémie de COVID?19 ont continué d'avoir des répercussions sur nos activités et notre contexte commercial au cours du deuxième trimestre de 2020. L'instabilité soutenue du marché met en lumière l'importance de l'intégration des activités de la Société et l'importance de privilégier une approche axée sur la valeur plutôt que sur le volume dans l'ensemble des actifs de la Société. Cette approche met à profit la polyvalence des actifs intégrés de la Société à répondre aux conditions de marché changeantes et aux besoins de nos clients afin de maximiser la valeur de la production de Suncor.

« Nous poursuivons nos efforts visant à tirer le maximum de valeur de nos actifs, à mettre à profit notre savoir?faire lié au secteur médian et à notre réseau logistique et à utiliser la polyvalence de nos actifs en amont et en aval afin de gérer nos activités et d'optimiser notre assortiment de produits pour répondre à la demande changeante, a affirmé M. Little. Nous sommes sur la bonne voie pour atteindre nos objectifs de réduction des coûts annoncés précédemment, comme le démontre la réduction importante des dépenses en immobilisations et des charges d'exploitation réalisée au cours du deuxième trimestre. »

Du côté des activités en amont, Suncor a maximisé les prix obtenus puisqu'environ 80 % de la production pondérée a été orientée vers le pétrole léger au cours du deuxième trimestre de 2020, bien que cette pondération ait varié au cours du trimestre selon l'évolution du contexte commercial. Du côté des activités en aval, environ 45 % des charges d'alimentation des raffineries ont été intégrées physiquement à notre production en amont, ce qui nous permet de continuer à tirer avantage de la flexibilité opérationnelle à nos raffineries à mesure que la demande varie durant le trimestre.

La production en aval totale de Suncor s'est établie à 655 500 bep/j au cours du deuxième trimestre de 2020, par rapport à 803 900 bep/j au cours du trimestre correspondant de l'exercice précédent, du fait de la diminution marquée de la demande de pétrole brut. Dans ce contexte de faible demande, la Société a continué de maximiser la valorisation en vue de produire des barils de pétrole brut synthétique à valeur plus élevée, ce qui permet d'optimiser sa marge par baril et ses flux de trésorerie, même si cela entraîne une baisse globale de la production et une augmentation des coûts unitaires. Au deuxième trimestre de 2020, la production de pétrole brut synthétique a totalisé 436 600 barils par jour (b/j), à raison d'un taux d'utilisation combinée des installations de valorisation de 81 %, contre 484 200 b/j pour la période correspondante de l'exercice précédent, à raison d'un taux d'utilisation combinée des installations de valorisation de 88 %. Ce résultat rend compte d'un amenuisement des volumes à Syncrude attribuable aux baisses de production engendrées par l'optimisation des travaux de maintenance planifiés dans un contexte de morosité économique, facteur partiellement compensé par l'amélioration de la fiabilité des installations de valorisation dans le secteur Sables pétrolifères.

La production de bitume non valorisé a fléchi pour s'établir à 117 100 b/j au deuxième trimestre de 2020, contre 208 000 b/j au deuxième trimestre de 2019, la Société ayant diminué la production en raison d'un contexte commercial moins favorable, y compris le passage temporaire à un seul train à Fort Hills, la réaffectation du bitume provenant de Firebag aux installations de valorisation en vue de maximiser la valeur plutôt que le volume et l'accroissement de la cadence de production à MacKay River, dont les activités ont repris à la fin du deuxième trimestre de 2020.

La production du secteur Exploration et production (« E&P ») est passée de 111 700 bep/j au cours du trimestre correspondant de l'exercice précédent à 101 800 bep/j au cours du deuxième trimestre de 2020. Cette diminution s'explique par des volumes moindres à Terra Nova qui a résulté de l'ordonnance imposant l'interruption de la production au quatrième trimestre de 2019 et par des travaux de maintenance non planifiés et la déplétion naturelle au Royaume?Uni. Cette diminution a été atténuée par une hausse de la production provenant de Hebron, où sept nouveaux puits productifs sont entrés en service depuis le deuxième trimestre de 2019, et du projet Oda qui a augmenté la cadence de production après avoir produit un premier baril au premier trimestre de 2019.

Le débit de traitement du brut par les raffineries a atteint 350 400 b/j, et le taux d'utilisation des raffineries s'est établi à 76 % au deuxième trimestre de 2020, malgré l'incidence de la pandémie de COVID?19, comparativement à un débit de traitement du brut de 399 100 b/j et à un taux d'utilisation des raffineries de 86 % au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Les ventes de produits raffinés, qui se sont chiffrées à 438 800 b/j au deuxième trimestre de 2020 en comparaison de 508 100 b/j pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, ont été solides malgré le recul important de la demande dans le secteur, ce qui s'explique par les réseaux de vente sécurisés de la Société. Au cours du deuxième trimestre de 2020, la Société s'est ajustée à la demande changeante en mettant à profit son réseau logistique, la capacité de stockage de son infrastructure médiane et ses circuits de vente diversifiés, ce qui lui a permis de boucler le trimestre avec un taux d'utilisation des raffineries de plus de 85 %.

Le total des charges d'exploitation, des frais de vente et des frais généraux de la Société a diminué pour s'établir à 2,156 G$ au deuxième trimestre de 2020, contre 2,799 G$ au trimestre correspondant de l'exercice précédent. Cette diminution tient principalement à une réduction globale du volume des ventes des activités en amont et en aval, aux mesures de réduction des coûts mises en place au cours du deuxième trimestre de 2020, aux activités de maintenance moindres et à la Subvention salariale d'urgence du Canada. Les résultats des deux périodes traduisent également l'incidence de l'assortiment de produits, qui a été optimisé en faveur de la production de barils de pétrole brut synthétique à valeur plus élevée, mais plus coûteux, au détriment de la production de bitume moins coûteux, mais moins lucratif. À Fort Hills, nous avons décidé de recourir temporairement à un seul train d'extraction en raison de la détérioration du contexte commercial. Cette mesure a permis d'augmenter les flux de trésorerie disponibles au cours du trimestre et de réduire considérablement nos coûts par rapport à une exploitation à plein régime.

En raison des enjeux potentiels de santé et de sécurité liés à la COVID?19, le calendrier des travaux de maintenance planifiés de Suncor fait l'objet d'une évaluation constante. Au cours du deuxième trimestre de 2020, la Société a passé en revue les activités de maintenance planifiées à Syncrude pour cibler les travaux de maintenance stratégiques, l'étendue des travaux ayant été modifiée en vue de réduire les coûts et de se conformer aux mesures de sécurité liées à la COVID?19, alors qu'à l'usine du secteur Sables pétrolifères ? Activités de base, certaines activités de maintenance ont été élargies en raison des protocoles de sécurité liés à la COVID?19. Au deuxième trimestre de 2020, la Société a décidé de détacher le navire de production, de stockage et de déchargement Terra Nova ainsi que le quai de Terre?Neuve. Suncor évalue actuellement d'autres solutions pour reprendre les activités et prolonger la durée de vie de l'actif Terra Nova.

Mise à jour concernant la stratégie

Au début de la pandémie de COVID?19 au premier trimestre de 2020 et du fait que l'entente sur l'offre de l'OPEP+ ait avorté, la Société a pris des mesures fermes pour répondre au contexte commercial changeant. Nous nous efforçons de maximiser l'intégration de la production en aval de nos installations de valorisation et de nos raffineries, d'adapter notre assortiment de produits à la demande et de tirer profit de notre savoir?faire lié à la négociation et à la commercialisation de même qu'à la logistique dans le secteur médian. Ainsi, la Société peut réagir rapidement aux conditions de marché changeantes, ce qui signifie notamment que ses raffineries sont prêtes à être utilisées et qu'une sortie pour ses produits est assurée.

Pour l'avenir, la Société continuera d'adopter une approche proactive et de faire preuve d'agilité tout au long de cette période d'instabilité qui perdure. Au fur et à mesure que les économies rouvriront et que les mesures de confinement seront levées dans la plupart des territoires, la Société continuera de procéder par étapes pour répondre à la pandémie de COVID?19 et demeure déterminée à assurer la santé et la sécurité de tous ses employés et clients, ainsi qu'à assurer la sécurité et la poursuite de ses activités.

« Le modèle d'affaires de Suncor est conçu pour que nous réalisions la pleine valeur de nos barils produits grâce à notre intégration physique. Ce modèle, conjugué à notre approche rigoureuse en matière de gestion financière et de répartition du capital, nous a permis de redistribuer de manière constante de la valeur aux actionnaires, affirme Mark Little. Pour la suite, nous continuerons nos efforts de réduction des dépenses en immobilisations et des charges d'exploitation et nous prendrons les mesures pondérées nécessaires pour assurer la santé financière à long terme de notre entreprise. »

Notre équipe a fait d'importants progrès au chapitre de la réduction des dépenses en immobilisations et des charges d'exploitation dans l'ensemble de la Société, en s'exécutant rapidement pour mettre en oeuvre les décisions d'affaires que nous avions annoncées au premier trimestre de 2020 et faire en sorte que nous restions sur la bonne voie pour atteindre notre objectif de réduction des charges d'exploitation de 1 G$ d'ici la clôture de l'exercice 2020 en réduisant les activités de base ainsi que les coûts variables liés aux activités de Fort Hills.

La Société a continué de faire preuve de discipline financière en réduisant les dépenses en immobilisations de manière importante au cours du deuxième trimestre de 2020, et elle maintient le cap afin d'atteindre son objectif de réduction établi à 1,9 G$ en concentrant ses efforts sur des projets visant à assurer la sécurité et la fiabilité des activités d'exploitation. La Société continue de faire évoluer les projets et les investissements spécifiques destinés à accroître graduellement et durablement ses flux de trésorerie disponibles annuels. Pour ce faire, nous investirons de manière stratégique dans des projets qui devraient assurer des rendements immédiats et donner lieu à des modifications à la structure des coûts d'exploitation, tout en faisant progresser la Société en termes de sécurité, de fiabilité et de durabilité.

La Société a poursuivi le déploiement du système de transport autonome à Fort Hills au deuxième trimestre de 2020, ce qui devrait se traduire par une amélioration de la performance en matière de sécurité, d'environnement et d'exploitation en plus de diminuer les charges d'exploitation. La Société prévoit que, d'ici le quatrième trimestre de 2020, le parc de camions à Fort Hills sera entièrement en service, ce qui devrait également permettre une réduction des coûts. La construction du projet d'interconnexion des pipelines reliant l'usine du secteur Sables pétrolifères ? Activités de base de Suncor et Syncrude s'est poursuivie en prévision d'une mise en service prévue pour le quatrième trimestre de 2020. Les pipelines bidirectionnels devraient accroître l'intégration de ces actifs et améliorer la fiabilité et les taux d'utilisation de même que la flexibilité des produits. En outre, la Société a accéléré la mise en oeuvre des procédés de gestion des produits de queue, ce qui devrait donner lieu à une réduction des charges d'exploitation et des coûts de remise en état.

Malgré les conditions de marché volatiles, la Société maintient son engagement de créer de la valeur à long terme pour ses actionnaires, en tirant profit des actifs existants et en générant des rendements à partir de ceux?ci et en accélérant la transformation numérique de l'entreprise. La moitié de notre objectif de 2 G$ en flux de trésorerie disponibles devrait être atteint d'ici 2023 grâce à la mise en service du système de transport autonome par camion à Fort Hills, au projet d'interconnexion des pipelines de Syncrude, à la progression des procédés de gestion des produits de queue et aux investissements technologiques liés à nos activités de commercialisation et de négociation et à nos systèmes administratifs essentiels. La réalisation complète de l'objectif de 2 G$ en flux de trésorerie disponibles devrait avoir lieu en 2025.

Au cours du deuxième trimestre de 2020, Suncor a réalisé une prise de participation dans LanzaJet Inc., une entreprise vouée à la mise en marché de carburant aviation durable et de diesel renouvelable. De pair avec sa prise de participation dans Enerkem Inc., une entreprise de conversion des déchets en biocarburants et en produits chimiques renouvelables, en 2019, ce placement stratégique complète la gamme de produits actuelle de Suncor, conforte les efforts qu'elle consacre à la réduction de l'intensité de ses émissions de gaz à effet de serre et reflète sa participation active dans la transition énergétique en cours. Nous prévoyons poursuivre la réduction de l'intensité de nos émissions au moyen de projets comme celui du parc éolien Forty Mile et le projet visant à remplacer les chaudières à coke de l'usine de Sables pétrolifères ? Activités de base par des unités de cogénération pour fournir la vapeur nécessaire à nos activités et pour diminuer les émissions de carbones liées au réseau électrique de l'Alberta en remplaçant l'électricité alimentée au charbon. Nous sommes engagés à réduire notre empreinte environnementale et cet engagement passe par notre désir constant d'innover, par nos investissements durables et par nos solutions concertées.

Au deuxième trimestre de 2020, la Société a pris d'importantes mesures afin d'accroître ses liquidités. Elle a procédé à l'émission de 1,25 G$ de billets à moyen terme non garantis portant intérêt à un taux de 5,00 % et venant à échéance dans 10 ans, à l'émission de 450 M$ US de billets de premier rang non garantis portant intérêt à un taux de 2,80 % et venant à échéance dans 3 ans et à l'émission de 550 M$ US de billets de premier rang non garantis portant intérêt à un taux de 3,10 % et venant à échéance dans 5 ans. De plus, la Société a obtenu des facilités de crédit supplémentaires de 300 M$ et, au 30 juin 2020, elle avait des liquidités de 8,65 G$. Nous croyons que cette marge de manoeuvre supplémentaire permettra à la Société de disposer de ressources financières suffisantes en cas de besoin. À mesure que le cours des marchandises remonte, la Société prévoit réduire son endettement tout en augmentant les rendements pour les actionnaires et les investissements économiques à un rythme modéré. Au cours du deuxième trimestre de 2020, la Société a versé 320 M$ de dividendes.

Rapprochement du résultat d'exploitation1)

 Trimestres clos les
30 juin
 Semestres clos les
30 juin
 
(en millions de dollars)2020 2019 2020 2019 
Résultat net(614)2 729 (4 139)4 199 
(Profit de change latent) perte de change latente sur la dette libellée en dollars américains(478)(221)543 (482)
Pertes de valeur d'actifs2)? ? 1 798 ? 
Incidence de la réduction de valeur des stocks visant à les ramener à leur valeur nette de réalisation comptabilisée au premier trimestre3)(397)? ? ? 
Incidence des ajustements du taux d'imposition sur l'impôt différé4)? (1 116)? (1 116)
Profit sur cession importante5)? (139)? (139)
Résultat d'exploitation1)(1 489)1 253 (1 798)2 462 
  1. Le résultat d'exploitation est une mesure financière hors PCGR. Tous les éléments de rapprochement sont présentés déduction faite de l'impôt. Se reporter à la rubrique « Mise en garde concernant les mesures financières hors PCGR » du présent communiqué.

  2. Au premier trimestre de 2020, la Société a comptabilisé, dans son secteur Sables pétrolifères, des pertes de valeur hors trésorerie après impôt de 1,376 G$ à l'égard de sa quote?part des actifs de Fort Hills et a comptabilisé, dans son secteur E&P, des pertes de valeur hors trésorerie après impôt de 422 M$ liées à sa quote?part des actifs de White Rose et de Terra Nova en raison d'une diminution des cours prévus du pétrole brut consécutive à une baisse de la demande mondiale attribuable à la pandémie de COVID?19 et des modifications à leurs plans respectifs en matière d'immobilisations, d'exploitation et de production. Se reporter à la rubrique « Résultats sectoriels et analyse » du présent rapport de gestion pour obtenir plus de renseignements à ce sujet.

  3. Au premier trimestre de 2020, la Société a comptabilisé, dans le secteur Sables pétrolifères, une réduction de valeur des stocks d'hydrocarbures de 177 M$ après impôt dans le but de les ramener à leur valeur nette de réalisation et a comptabilisé, dans le secteur R&C, une réduction de valeur des stocks de 220 M$ après impôt par suite d'une baisse marquée des cours de référence et de la demande de pétrole brut et de produits raffinés attribuable aux mesures prises pour freiner la propagation de la COVID?19. Le résultat et des fonds d'exploitation du premier trimestre de 2020 ne tiennent pas compte de la réduction de valeur des stocks d'hydrocarbures totalisant 397 M$ après impôt, laquelle a été réalisée par le biais du résultat et des fonds d'exploitation du deuxième trimestre de 2020 lorsque le produit a été vendu.

  4. Au deuxième trimestre de 2019, la Société a comptabilisé un recouvrement d'impôt différé de 1,116 G$ lié à la quasi?adoption par le gouvernement de l'Alberta d'une loi visant à réduire de façon progressive le taux d'imposition des sociétés au cours des quatre prochaines années pour le faire passer de 12 % à 8 %.

  5. Au deuxième trimestre de 2019, Suncor a vendu sa participation de 37 % dans Canbriam, pour un produit total et un profit équivalent de 151 M$ (139 M$ après impôt). La valeur de cette participation avait précédemment été ramenée à zéro au quatrième trimestre de 2018 à la suite de l'évaluation par la Société des prix à terme du gaz naturel et de l'incidence sur les flux de trésorerie futurs estimatifs.

Perspectives de la Société

La pandémie de COVID?19 est une situation qui ne cesse d'évoluer et qui continue d'avoir des répercussions profondes sur notre contexte commercial, nos activités et notre situation financière. Le moment d'une éventuelle reprise économique est difficile à établir et les perspectives globales de la demande de pétrole dépendent de la mesure dans laquelle les pays réussiront à combattre la pandémie et à modifier leurs mesures de confinement actuelles. Nous avons maintenu nos hypothèses liées aux perspectives précédentes à l'égard des volumes des ventes, des volumes de production et des charges d'exploitation, lesquelles reflètent le raffermissement de la demande des consommateurs, la gestion de la production en aval et notre objectif de réduire les dépenses en immobilisations et les charges d'exploitation de 1,9 G$ et de 1,0 G$ respectivement.

Suncor a révisé les perspectives de la Société à l'égard des hypothèses sous?jacentes à ses prévisions concernant le contexte commercial pour l'exercice complet qui avaient été mises à jour le 5 mai 2020 comme suit : le Brent Sullom Voe est passé de 34,00 $ US/b à 42,00 $ US/b, le WTI à Cushing est passé de 30,00 $ US/b à 39,00 $ US/b, le WCS à Hardisty est passé de 16,00 $ US/b à 25,00 $ US/b, le cours au comptant au carrefour AECO est passé de 2,25 $/GJ à 2,00 $/GJ, et le taux de change $ CA/$ US est passé de 0,72 à 0,74 à la suite d'améliorations dans la courbe des prix à terme pour le reste de l'exercice. En raison de ces mises à jour, les hypothèses liées au recouvrement d'impôt pour l'exercice complet ont été diminuées, passant d'une fourchette de 900 M$ à 1,2 G$ à une fourchette de 500 M$ à 800 M$.

Les fourchettes prévisionnelles de la Société sont tributaires de ses perspectives actuelles en ce qui concerne la demande pour ses produits; il existe toutefois un certain nombre de facteurs externes qui sont indépendants de sa volonté et qui pourraient influer considérablement sur ces prévisions, tels que l'évolution de la pandémie de COVID?19 et des prochaines vagues potentielles ainsi que toutes les politiques associées aux restrictions commerciales actuelles, des consignes de confinement et des interdictions de rassemblements. En raison du contexte commercial instable et de l'incertitude au sujet du moment d'une éventuelle reprise économique, il est difficile d'établir les perspectives globales de la demande de pétrole et de produits raffinés, lesquelles dépendent encore de l'évolution de la pandémie de COVID?19.

Pour des précisions et des mises en garde sur les perspectives de Suncor pour 2020, visitez le suncor.com/perspectives.

Mesures financières hors PCGR

Le bénéfice (perte) d'exploitation est défini dans la mise en garde concernant les mesures financières hors PCGR du rapport de gestion de Suncor daté du 22 juillet 2020 (le rapport de gestion) et fait l'objet d'un rapprochement avec les mesures conformes aux PCGR ci-dessus et dans la rubrique « Information financière consolidée » du rapport de gestion. Les fonds provenant de l'exploitation et les flux de trésorerie disponibles sont décrits et font l'objet d'un rapprochement, le cas échéant, avec les mesures établies conformément aux PCGR dans la mise en garde concernant les mesures financières hors PCGR du rapport de gestion. Ces mesures financières hors PCGR ont été incluses parce que la direction les utilise pour analyser la performance opérationnelle, l'endettement et la liquidité et qu'elles peuvent être utiles aux investisseurs pour les mêmes raisons. Ces mesures financières hors PCGR n'ont pas de définition normalisée et, par conséquent, il est peu probable qu'elles soient comparables avec les mesures similaires présentées par d'autres sociétés et elles ne devraient pas être utilisées hors contexte ni comme des substituts aux mesures de rendement établies conformément aux PCGR.

Mise en garde ? renseignements de nature prospective

Le présent communiqué contient certaines informations et certains énoncés de nature prospective (collectivement, les « énoncés prospectifs ») au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes et américaines applicables régissant les valeurs mobilières. Les énoncés prospectifs du présent communiqué incluent des références à ce qui suit : l'opinion de Suncor selon laquelle les mesures fermes qu'elle a prises en réaction à la pandémie de COVID-19 et aux problèmes liés à l'offre de l'OPEP+ lui ont permis de traverser cette période d'instabilité et de préserver sa résilience financière pour la suite des choses et le fait qu'elle estime qu'elle continuera à faire preuve d'agilité dans la mise en oeuvre de sa stratégie tout en continuant à mettre l'accent sur sa santé financière à long terme et sur l'accroissement des rendements pour ses actionnaires; le fait que la Société reste en bonne voie d'atteindre son objectif de réduction des charges d'exploitation de 1 G$ et son objectif de réduction des dépenses en immobilisations de 1,9 G$ d'ici la fin de 2020; les énoncés concernant le système de transport autonome de Suncor, notamment l'attente selon laquelle le parc de véhicules fonctionnera de façon totalement autonome au quatrième trimestre, ce qui se traduira par une amélioration du rendement en matière de sécurité, d'environnement et d'exploitation ainsi que par une diminution des charges d'exploitation; l'intention de Suncor de maintenir une approche proactive et de faire preuve d'agilité tout au long de cette période d'instabilité soutenue, tout en continuant à prendre des mesures pondérées pour faire face à la pandémie de COVID-19, et les résultats attendus de ces mesures; l'attente de Suncor selon laquelle elle poursuivra ses efforts en vue de la réalisation de ses objectifs de réduction des charges d'exploitation et des dépenses en immobilisations tout en prenant les mesures pondérées qui s'imposent pour assurer sa santé financière à long terme; l'attente selon laquelle la Société se concentrera sur des projets visant à accroître progressivement et durablement les flux de trésorerie disponibles annuels en investissant dans des projets porteurs de rendements immédiats et de changements structurels des charges d'exploitation, tout en favorisant des progrès sur le plan de la sécurité, de la fiabilité et du développement durable; l'attente selon laquelle les pipelines d'interconnexion bidirectionnels entre Syncrude et l'usine du secteur Sables pétrolifères ? Activités de base seront achevés au quatrième trimestre de 2020, et selon laquelle la Société poursuivra la mise en oeuvre des procédés de gestion des produits de queue dont elle s'attend à tirer des avantages; l'objectif de Suncor en matière de flux de trésorerie disponibles et le calendrier correspondant, ainsi que les répercussions attendues, sur les objectifs, du déploiement du système de transport autonome à Fort Hills, des pipelines d'interconnexion à Syncrude, des procédés de gestion des produits de queue et des investissements technologiques réalisés dans les activités de commercialisation et de négociation ainsi que dans les systèmes administratifs essentiels de la Société; l'intention de Suncor de continuer à réduire l'intensité de ses émissions de gaz à effet de serre, les projets censés l'y aider et le fait qu'elle entend rester fidèle à son engagement de réduire son empreinte environnementale; l'opinion de Suncor selon laquelle l'amélioration de sa marge de manoeuvre financière au deuxième trimestre l'aidera à disposer de ressources financières suffisantes en cas de besoin et son intention de réduire son endettement tout en augmentant les rendements pour les actionnaires et les investissements économiques à un rythme modéré. En outre, tous les autres énoncés et autres informations traitant de la stratégie de croissance de Suncor, de ses décisions en matière de dépenses et d'investissements prévus et futurs, des prix des marchandises, des coûts, des calendriers, des volumes de production, des résultats opérationnels et des résultats financiers, et de l'incidence prévue des engagements futurs, constituent des énoncés prospectifs. Certains énoncés et renseignements prospectifs se reconnaissent à l'emploi d'expressions comme « s'attend », « prévoit », « estimations », « planifie », « prévu », « entend », « croit », « projets », « indique », « pourrait », « se concentre », « vision », « but », « perspectives », « proposé », « cible », « objectif », « continue », « devrait », « peut » et autres expressions analogues.

Les énoncés prospectifs reposent sur les attentes actuelles, les estimations, les projections et les hypothèses de Société à la lumière de l'information qui était à sa disposition au moment où ces énoncés ont été formulés et en fonction de l'expérience de Suncor et de sa perception des tendances historiques, notamment les attentes et hypothèses au sujet de l'exactitude des estimations des réserves; les impacts négatifs actuels et potentiels de la pandémie de COVID-19, y compris les prochaines vagues potentielles ainsi que toutes les politiques associées aux restrictions commerciales actuelles, les consignes de confinement et les interdictions de rassemblements; les prix des marchandises, les taux d'intérêt et les taux de change; le rendement des actifs et de l'équipement; la rentabilité des capitaux et les économies de coûts; les lois et les politiques gouvernementales applicables; les taux de production futurs et la suffisance des dépenses en immobilisations budgétées pour l'exécution des activités planifiées; la disponibilité et le coût de la main-d'oeuvre, des services et de l'infrastructure; la capacité des tiers à remplir leurs obligations face à Suncor; le développement et l'exécution des projets; et la réception en temps utile des approbations des autorités de réglementation et des tiers.

Les énoncés prospectifs ne sont pas des garanties d'un rendement futur et comportent un certain nombre de risques et d'incertitudes, dont certains sont similaires à ceux qui touchent d'autres sociétés pétrolières et gazières et d'autres sont propres à Suncor. Les résultats réels de Suncor pourraient différer de façon importante de ceux exprimés ou suggérés de manière implicite dans ses énoncés ou renseignements prospectifs; le lecteur est donc averti de ne pas s'y fier indûment.

La notice annuelle de Suncor et le rapport annuel aux actionnaires, chacun daté du 26 février 2020, le formulaire 40-F daté du 27 février 2020, le rapport de gestion et les autres documents que Suncor dépose périodiquement auprès des autorités en valeurs mobilières décrivent les risques, incertitudes et hypothèses importants et les autres facteurs qui pourraient avoir une incidence sur les résultats réels et de tels facteurs sont incorporés aux présentes par voie de référence. On peut se procurer gratuitement des exemplaires de ces documents à Suncor au 150, 6th Avenue S.W., Calgary, Alberta T2P 3E3, en téléphonant au 1-800-558-9071, en en faisant la demande par courriel à invest@suncor.com ou en consultant le profil de la Société sur SEDAR au sedar.com ou EDGAR au sec.gov. Sauf dans les cas où les lois applicables sur les valeurs mobilières l'exigent, Suncor se dégage de toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement ses renseignements de nature prospective, que ce soit en raison de nouvelles informations, d'événements futurs ou d'autres circonstances.

Mise en garde ? BEP

Certains volumes de gaz naturel ont été convertis en barils équivalent pétrole (bep) en supposant qu'un baril est l'équivalent de six mille pieds cubes de gaz naturel. Les mesures exprimées en bep peuvent être trompeuses, surtout si on les considère isolément. Le ratio de conversion d'un baril de pétrole brut ou de liquides de gaz naturel à six mille pieds cubes de gaz naturel repose sur une méthode de conversion d'équivalence énergétique applicable surtout à la pointe du brûleur et ne représente pas nécessairement une équivalence de la valeur à la tête du puits. Étant donné que le ratio de valeur basé sur le prix actuel du pétrole brut par rapport à celui du gaz naturel diffère considérablement de l'équivalence d'énergie de 6:1, l'utilisation d'un ratio de conversion de 6:1 comme indice de valeur peut être trompeuse.

Suncor Énergie est la plus importante société énergétique intégrée du Canada. Les activités de Suncor sont reliées notamment au développement et à la valorisation des sables pétrolifères, à la production pétrolière et gazière extracôtière, au raffinage du pétrole et à la commercialisation des produits sous la marque Petro-Canada. À titre de membre des indices de durabilité Dow Jones, FTSE4Good et CDP, Suncor exploite les ressources pétrolières de façon responsable, ainsi qu'un portefeuille croissant de sources d'énergie renouvelable. Suncor est inscrite à l'indice boursier UN Global Compact 100. Les actions ordinaires de Suncor (symbole : SU) sont inscrites à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York.

Pour plus d'information à propos de Suncor, visitez notre site Web à suncor.com, suivez-nous sur Twitter @Suncor ou allez à ensemble.suncor.com.

Le rapport aux actionnaires pour le deuxième trimestre de 2020 de Suncor, les états financiers et les notes (non audités) peuvent être téléchargés à partir de suncor.com/rapportsfinanciers.

Pour une présentation des Relations avec les investisseurs de Suncor mise à jour, voir suncor.com/centre-des-investisseurs.

Pour écouter la webdiffusion portant sur les résultats du deuxième trimestre de Suncor, veuillez visiter suncor.com/webdiffusions.

Demandes des médias :
1-833-296-4570
media@suncor.com

Demandes des investisseurs :
800-558-9071
invest@suncor.com


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 13:00
Groupe TMX Limitée a annoncé aujourd'hui les statistiques de négociation de janvier 2023 pour ses marchés, soit la Bourse de Toronto, la Bourse de croissance TSX, la Bourse Alpha TSX (Alpha) et la Bourse de Montréal (MX). Ensemble des marchés...

à 13:00
Le 23 janvier 2023, le Tribunal administratif des marchés financiers (le « TMF ») a entériné un accord intervenu entre l'Autorité des marchés financiers (l'« Autorité »), la société Entreprises Greg Pompeo inc. et Gregory Pompeo. Suivant les termes...

à 12:00
L'honorable Ahmed Hussen, ministre du Logement et de la Diversité et de l'Inclusion, ainsi que George Chahal, député fédéral de Calgary Skyview, le chef Clifford Poucette de la Première Nation Goodstoney, Tyson Howett, gestionnaire de...

à 11:40
AROBS Transilvania Software, la plus grande société de technologie cotée à la Bourse de Bucarest, a acquis une participation majoritaire de 94 % dans SYDERAL Polska, une société polonaise spécialisée dans le développement de produits et de...

à 11:22
Le Syndicat de la fonction publique et parapublique du Québec (SFPQ) est fier d'annoncer l'arrivée d'une nouvelle accréditation syndicale au sein de ses membres; il s'agit des employées et employés occasionnels à la transcription et à la révision de...

à 11:21
Reprise des négociations pour : Société : Pathway Health Corp. Symbole à la Bourse de croissance TSX : PHC Les titres : Oui Reprise (HE) : 11 h 45 L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les opérations à l'égard...



Communiqué envoyé le 22 juillet 2020 à 18:05 et diffusé par :