Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Santé
Sujets : Photo/Multimedia, Merger/Acquisition, Divestiture

BIAL s'internationalise grâce à un nouveau centre de recherche aux États-Unis et l'acquisition de programmes prometteurs contre la maladie de Parkinson


BIAL, une société pharmaceutique basée au Portugal et dotée de bureaux en Europe se consacrant à la recherche et au développement dans le domaine des maladies du SNC, a annoncé aujourd'hui avoir créé une nouvelle société affiliée aux États-Unis, BIAL Biotech Investments Inc. (BIAL Biotech). Ce nouveau centre de recherche dont le centre d'intérêt touche à la maladie de Parkinson d'origine génétique sera basé à Cambridge, au Massachusetts, un important pôle biotechnologique de premier plan dans le monde.

BIAL a également annoncé avoir acquis, auprès de Lysosomal Therapeutics Inc. (LTI), les droits internationaux du LTI-291 et de tous les programmes de recherche liés à la maladie de Parkinson. Elle prend également en charge toute l'équipe de R&D.

António Portela, président exécutif de BIAL, a déclaré : « Notre entrée sur le marché américain, la création de BIAL Biotech et l'acquisition des programmes prometteurs de LTI, sont des étapes importantes vers la réalisation de notre mission qui est de contribuer à l'amélioration de la qualité de vie des personnes partout dans le monde. Le développement du nouveau centre de recherche aux États-Unis constitue pour nous un jalon d'une grande importance. Nous investissons dans la science et la recherche grâce à notre présence directe dans un des plus grands pôles de recherche du monde et dans l'un des domaines les plus prometteurs de la médecine. »

Cette acquisition offre à la société un pipeline de nouveaux produits candidats contre la maladie de Parkinson, mais également une équipe R&D à l'expérience solide, dirigée par Peter Lansbury, professeur de neurologie à l'École de médecine de Harvard et leader de grande renommée dans le domaine des maladies neurodégénératives.

Grâce à cette acquisition, BIAL étend son pipeline, notamment par l'intégration de nouveaux composés dans la neurodégénération en cours de développement clinique, en particulier contre la maladie de Parkinson, pour laquelle la société pharmaceutique occupe déjà une très bonne place sur le marché.

Le président exécutif de BIAL a également souligné : « Les composés que nous avons acquis sont basés sur la génétique, qui constitue pour nous un nouveau champ de recherche. L'actif principal, dont le nom de code est 'BIA 28-6156/LTI-291', a un mécanisme d'action innovant et le potentiel d'être une première thérapie modificatrice de la maladie pour une forme génétique de la maladie de Parkinson. Il a achevé avec succès le programme d'essai de Phase I et devrait être prêt à commencer les études de Phase II en 2021. Nous progressons du traitement symptomatique vers une intervention sur les mécanismes mêmes de la maladie, une avancée très intéressante pour BIAL. »

Nous sommes heureux de faire partie de BIAL et de prendre la tête de cette nouvelle croissance aux États-Unis », a affirmé Kees Been, ancien PDG de LTI et maintenant PDG de BIAL Biotech. « Grâce à l'engagement et aux ressources de BIAL, nous pourrons accélérer nos programmes novateurs cliniques et de recherche, en vue de servir d'approches de traitement ciblées et personnalisées pour les patients atteints de maladie de Parkinson d'origine génétique. »

« Au nom des actionnaires de LTI, je tiens à exprimer tout notre soutien à BIAL, qui accueille désormais les programmes de LTI », a déclaré Clay B. Thorp, partenaire général, Hatteras Venture Partners. « Cette transaction est parfaite et nous sommes confiants que l'équipe, grâce aux ressources et à l'engagement de BIAL, rendra rapidement LTI-291 et les autres composés accessibles aux patients, afin de traiter cette forme débilitante de la maladie de Parkinson. »

BIA 28-6156/LTI-291 est un médicament qui traite les patients atteints de la maladie de Parkinson associée à la GBA (GBA-PD) causée par une mutation sous-jacente du gène GBA1. Cette mutation génétique touche environ 10 % à 15 % des patients atteints de la maladie de Parkinson (100 000 à 150 000 patients aux États-Unis) et est un facteur de risque reconnu qui entraîne généralement une apparition plus précoce de la maladie et une progression plus rapide.

Outre le paiement initial, la valeur totale de la transaction pourrait atteindre 130 millions de dollars, sur la base d'une série de paiements effectués au fur et à mesure que les actifs passent de la phase clinique vers celle de la commercialisation. Les autres conditions financières n'ont pas été annoncées.

À propos de BIAL Biotech

BIAL Biotech est un centre d'excellence pour le développement des thérapies contre la maladie de Parkinson de forme génétique, situé au coeur du pôle de biotechnologie de Boston. BIAL Biotech est une filiale à 100 % de BIAL, une société pharmaceutique sise au Portugal disposant de plusieurs bureaux à travers l'Europe.

À propos de BIAL

Société pharmaceutique internationale fondée en 1924, BIAL a pour mission de découvrir, développer et fournir des solutions thérapeutiques dans le domaine de la santé. Ces dernières décennies, BIAL s'est consacrée à la qualité, à l'innovation et à l'internationalisation. BIAL s'engage fortement en faveur de l'innovation thérapeutique, en investissant plus de 20 % de son chiffre d'affaires annuel dans la recherche et le développement dans le domaine des neurosciences et du système cardiovasculaire. La société prévoit de mettre de nouveaux médicaments sur le marché au cours des années à venir afin de renforcer sa présence mondiale, en s'appuyant sur des médicaments brevetés et en atteignant son objectif de fournir des produits innovants aux patients du monde entier.

Pour de plus amples informations sur BIAL, veuillez consulter le site : www.bial.com

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 19:38
La CSN et la FP-CSN seront prêtes à réagir demain au plan d'action en santé mentale. La Fédération des professionnèles a récemment mené une grande consultation sur cette question auprès de ses membres et a formulé 12 recommandations. Quoi??...

à 16:31
Les organismes de bienfaisance et les organismes sans but lucratif jouent un rôle de premier plan pour répondre aux besoins des collectivités, en particulier pendant la pandémie de COVID-19. Toutefois, bon nombre d'entre eux ont de la difficulté à se...

à 15:15
Le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux, Lionel Carmant, accompagné du directeur de la campagne de vaccination contre la COVID-19, M. Daniel Paré, a donné aujourd'hui les détails du plan qui sera déployé afin d'aller à la rencontre des...

à 14:50
Les syndicats du Canada accueillent l'accord sur les garderies entre le gouvernement fédéral et le Nunavut. Vu la conclusion de cette entente aujourd'hui, l'Ontario est la seule parmi les provinces et territoires qui n'a pas encore conclu d'accord...

à 14:11
Le soutien en santé mentale, la technologie et la prestation numérique de services ainsi que la conception de régimes stratégique afin de maintenir le caractère abordable des régimes seront les principales tendances en assurance collective en 2022...

à 14:00
Des groupes communautaires demandent la fin de la production et de la diffusion de l'émission Huissiers. Ils ont tenu aujourd'hui un évènement virtuel, et ont acheminé à Bell une pétition comptant plus de 2000 signatures. L'émission Huissiers,...



Communiqué envoyé le 1 octobre 2020 à 07:05 et diffusé par :