Le Lézard
Classé dans : Transport
Sujets : Première Nation, CFG

Le gouvernement du Canada s'associe aux collectivités côtières autochtones pour améliorer la sécurité maritime au Nunavut et au Manitoba


OTTAWA, ON, le 13 oct. 2020 /CNW/ - Dans le cadre du Plan de protection des océans, le gouvernement du Canada travaille en partenariat avec les collectivités côtières autochtones pour améliorer la sécurité maritime, et promouvoir le transport maritime responsable, afin de protéger le milieu maritime du Canada.

Au titre de ce plan de 1,5 milliard de dollars, la Garde côtière canadienne a lancé en 2017 le Programme pilote de bénévolat des bateaux communautaires autochtones. Dans le cadre de ce programme, des collectivités reçoivent les fonds nécessaires pour acheter des embarcations et de l'équipement, pour accroître leur capacité en matière de sécurité maritime en tant que membres de la Garde côtière auxiliaire canadienne.

Aujourd'hui, dans le cadre de la troisième année du programme, l'honorable Daniel Vandal, ministre des Affaires du Nord et député de Saint-Boniface - Saint-Vital, au nom de l'honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, a annoncé l'octroi de 994?847 $ à des collectivités du Manitoba et du Nunavut pour acquérir des bateaux de recherche et sauvetage ainsi que de l'équipement connexe.

Une collectivité du Manitoba et trois collectivités du Nunavut sont les bénéficiaires de ce financement :

Grâce à l'achat d'équipement et à la formation, les membres du service auxiliaire sont mieux équipés et prêts à intervenir en cas d'urgence maritime, ce qui contribue à améliorer la sécurité de leurs collectivités, ainsi que des eaux et des côtes environnantes.

La Garde côtière auxiliaire canadienne est un organisme national à but non lucratif composé de 4?000 bénévoles ayant accès à 1?100 embarcations, ce qui augmente la capacité d'intervention en recherche et sauvetage maritimes du gouvernement du Canada. La Garde côtière canadienne finance ce service au moyen d'un programme de contributions de 7,7 millions de dollars par année. Le service auxiliaire répond à environ 25 % des appels à l'aide maritime chaque année, offrant un service qui permet souvent de sauver des vies.

Le Plan de protection des océans, doté d'un budget de 1,5 milliard de dollars, est le plus grand investissement jamais réalisé pour protéger les côtes et les voies navigables du Canada. Ce plan national crée un système de sécurité maritime plus rigoureux, qui offre des possibilités économiques aux Canadiens aujourd'hui, tout en protégeant nos côtes et nos eaux propres pour les générations à venir. Ce travail est réalisé en étroite collaboration avec les peuples autochtones, les parties prenantes locales, et les communautés côtières.

Citations

« L'investissement consenti dans le cadre du Programme pilote de bénévolat des bateaux communautaires autochtones reconnaît le rôle essentiel des collectivités autochtones, en tant que membres de la Garde côtière auxiliaire canadienne, dans la protection des marins, et des résidents de ces collectivités. Les collectivités côtières autochtones sont les gardiennes de nos côtes et de nos eaux depuis des générations, et elles sont incontestablement essentielles au système de sécurité maritime du Canada d'aujourd'hui. Le programme fournit les fonds et l'équipement nécessaires pour appuyer leurs efforts. »

L'honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne

« Cet important financement accordé à Churchill, à Arviat, à Clyde River et à Pond Inlet dans le cadre du Programme pilote de bénévolat des bateaux communautaires autochtones servira à acheter des embarcations et de l'équipement de recherche et sauvetage ainsi que des abris pour bateaux. Notre gouvernement continuera d'appuyer les collectivités du Nord du Manitoba et du Nunavut dans leur capacité d'intervenir en cas d'urgence en mer. Leurs contributions à la Garde côtière sont inestimables. »

L'honorable Daniel Vandal, ministre des Affaires du Nord

« Notre gouvernement s'est engagé à travailler avec les collectivités côtières autochtones afin de protéger certaines des plus grandes ressources du Canada : ses océans et voies navigables. Grâce aux initiatives du Plan de protection des océans, le transport maritime et les milieux côtiers sont plus sécuritaires que jamais. Les collectivités autochtones ont un rôle important à jouer dans la mise en oeuvre du Plan de protection des océans dans leurs régions. Ce financement supplémentaire permettra d'accroître les capacités de recherche et sauvetage des résidents du Manitoba et du Nunavut, et jouera un rôle important dans l'intervention en cas d'urgence et la gestion des voies navigables. »

L'honorable Marc Garneau, ministre des Transports

« L'unité auxiliaire de Churchill utilise régulièrement des bateaux pour effectuer des visites guidées, ce qui peut entraîner des retards dans les délais d'intervention. Avec le financement du Programme pilote de bénévolat des bateaux communautaires autochtones, nous sommes en mesure d'acheter une embarcation dédiée uniquement aux opérations de recherche et sauvetage et à la formation, ce qui nous aidera à améliorer nos délais d'intervention et notre capacité à répondre à divers appels. »

Erika Ingebrigtson, administration de l'unité auxiliaire de Churchill

« Le maire et le conseil du hameau d'Arviat se réjouissent du soutien continu de la Garde côtière auxiliaire canadienne, qui nous permet d'acquérir une embarcation de recherche dédiée pour la collectivité et la région. De telles mesures de soutien permettent de continuer de promouvoir la sécurité et le professionnalisme pour tout le trafic maritime dans la région. Sans ce type de soutien, il est très difficile d'offrir ce très précieux service. »

Steve England, agent administratif principal, hameau d'Arviat

« Depuis de nombreuses années, le service de recherche et sauvetage de Pond Inlet avait de la difficulté à trouver des embarcations pour les missions de recherche et sauvetage. Grâce au financement octroyé par le Programme de financement des bateaux autochtones, nous avons pu acheter un bateau et désormais, nous n'avons plus besoin de chercher un bateau pour les missions.- Eclipse Marine Search and Rescue. »

Eric Ootoovak, membre de l'unité auxiliaire de Pond Inlet

Faits en bref

Liens connexes

Restez branchés

SOURCE Garde côtière canadienne


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:26
Les représentants des médias sont priés de noter que le député des Îles-de-la-Madeleine, chef parlementaire et porte-parole du Parti Québécois en matière de transports, Joël Arseneau, tiendra un point de presse, le lundi 29 novembre à 9 h 30....

27 nov 2021
Les Chinois et les Italiens de la génération Z se sont examinés de près lors d'une activité d'échange en ligne organisée par China Eastern Airlines (CEA) le 24 novembre.     L'activité d'échange, intitulée CEAir On Air, a été rejointe par plus de...

27 nov 2021
Les chauffeurs et chauffeuses de la Société de transport de Laval (STL) tiennent leur 2e jour de grève aujourd'hui samedi le 27 novembre afin de dénoncer l'impasse à la table de négociation. Il y aura aucun service de transport public à Laval. « Nous...

26 nov 2021
Le ministère des Transports du Québec avise les usagers de la route des principales entraves sur le réseau supérieur de la région métropolitaine pour ce soir et la fin de semaine. Exceptionnellement, ces travaux peuvent être annulés ou reportés en...

26 nov 2021
Hier, WestJet, en collaboration avec TELUS, a mis à l'essai Trusted Boarding, un processus sans contact qui fait appel à une technologie de reconnaissance faciale sûre et sécuritaire pour vérifier l'identité des voyageurs avant l'embarquement. Le...

26 nov 2021
Françoise Bertrand, présidente du conseil d'administration de VIA Rail, et Cynthia Garneau, présidente et chef de la direction, vous invitent à découvrir notre nouveau train d'essai, le premier des 32 trains qui seront livrés à VIA Rail pour...



Communiqué envoyé le 13 octobre 2020 à 14:15 et diffusé par :