Le Lézard
Classé dans : Les affaires
Sujets : Économie, Broadcast feed announcements, FVT

CGTN : La ceinture économique du fleuve Yangtze favorisera le développement de haute qualité de la Chine


BEIJING, 16 novembre 2020 /CNW/ - Dans la foulée du dévoilement d'un plan directeur favorisant le développement de la Chine au cours des quinze prochaines années, différentes régions se préparent à assumer leurs nouveaux rôles dans le nouveau parcours du pays vers la modernisation. 

Les provinces et municipalités situées le long du Yangtze, le plus long fleuve de Chine, se sont vu confier des rôles importants visant à favoriser un mode de développement écologique et axé sur l'innovation pour la deuxième économie mondiale. 

Selon le plan directeur qui comprend les propositions du Comité central du Parti communiste de la Chine (PCC) en vue de l'élaboration du 14e plan quinquennal (2021-2025) pour le développement économique et social national et les objectifs à long terme jusqu'à l'an 2035, des efforts doivent être déployés pour promouvoir le développement de la ceinture économique du fleuve Yangtze et l'intégration du delta du fleuve Yangtze, et pour créer des plateformes d'innovation et de nouveaux pôles de croissance au sein des différentes régions. 

Le rôle de la ceinture économique du fleuve Yangtze et du delta du fleuve Yangtze dans le développement global du pays figure en tête de liste des priorités de la tournée du président chinois Xi Jinping dans la municipalité de Shanghai et la province du Jiangsu. 

Il s'agit de la première visite d'inspection intérieure du président à la suite de la cinquième séance plénière du 19e Comité central du PCC, au cours de laquelle le plan directeur a été adopté.

Pour lire l'article original, cliquez ici.

Précurseurs de la nouvelle vague de réforme

Xi Jinping, qui est également secrétaire général du Comité central du PCC, a assisté jeudi matin dernier à un grand rassemblement à Shanghai pour célébrer le 30e anniversaire du développement et de l'ouverture du district de Pudong, encourageant la population du district à « supporter le plus lourd des fardeaux » et à « s'attaquer aux problèmes les plus difficiles à résoudre » dans le cadre de la réforme et de la modernisation de la Chine. 

Le président a expliqué dans un discours que le district de Pudong, qui est situé à l'est du fleuve Huangpu à Shanghai, doit s'efforcer de devenir un pionnier de la réforme et de l'ouverture à un niveau plus élevé et d'être un précurseur dans la construction d'un pays socialiste moderne. 

« La région doit renforcer son rôle de moteur de l'innovation et faire des percées dans les technologies clés et technologies de base, a-t-il souligné. 

D'autre part, des efforts doivent être déployés pour améliorer les capacités du district du Pudong en matière d'affectation globale des ressources, de sorte que celles-ci soient mieux utilisées pour établir le nouveau modèle de développement », a-t-il ajouté. 

La Chine s'efforce de soutenir un nouveau modèle de développement dont le marché intérieur est le pilier, alors que les marchés intérieur et extérieur se stimulent mutuellement. Xi Jinping appelle le district du Pudong à devenir une plaque tournante du marché intérieur et à servir de liaison stratégique entre les marchés intérieur et extérieur. 

« La région doit jouer un rôle de premier plan dans le développement intégré de la région du delta du fleuve Yangtze », a-t-il poursuivi.

Protection de l'environnement et entrepreneuriat

Jeudi après-midi, le président chinois a visité Nantong, dans la province voisine du Jiangsu. Il s'est d'abord rendu à Binjiang, un district riverain de Nantong, où il a inspecté les efforts locaux pour améliorer l'environnement général le long des rives du fleuve Yangtze, ainsi que l'application des politiques d'interdiction de pêche. 

Binjiang, qui est bordé par des montagnes le long du fleuve Yangtze, est considéré comme un « corridor vert » de Nantong. Il s'agit d'une importante source d'eau favorisant le développement urbain local. Plusieurs projets de restauration de son écosystème ont été mis en oeuvre depuis 2016. 

Rappelant sa visite dans la région en 1978, Xi Jinping a salué la grande amélioration de l'environnement au fil des ans. 

« Une vie aussi heureuse est façonnée par vos propres mains et concrétisée par une étroite collaboration », a-t-il ajouté.

Il s'est ensuite rendu au musée de Nantong, où il a visité des expositions présentant Zhang Jian, un entrepreneur et professeur chinois de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle.

Fondé par Zhang Jian en 1905, le musée de Nantong est le tout premier musée public fondé par des Chinois.

Le président chinois a pris connaissance des contributions de Zhang Jian dans le développement des industries nationales, de l'éducation et des initiatives en matière de bien-être public en Chine. Tout en mettant sur pied des entreprises, Zhang Jian lançait des projets d'éducation et de bien-être public qui ont profité aux villageois et ont eu une grande influence.

Saluant Zhang Jian comme un sage et un modèle pour tous les entrepreneurs privés chinois, Xi Jinping a déclaré que le musée doit être intégré à une base d'éducation patriotique pour inspirer un plus grand nombre de personnes, en particulier les jeunes.

Civilisation écologique et projet de dérivation des eaux du sud au nord

Vendredi, Xi Jinping a inspecté la ville de Yangzhou : le deuxième arrêt dans le cadre de sa visite de la province du Jiangsu. Le président chinois a visité un parc culturel écologique et le site du projet de conservation de l'eau du Jiangdu pour en apprendre davantage sur les efforts locaux d'amélioration de l'environnement, ainsi que sur la protection de la culture et du patrimoine culturel.

« Nous devons tirer notre épingle du jeu en matière de civilisation écologique. La création d'une civilisation écologique a une incidence directe sur le bonheur des peuples et la saine croissance des jeunes », a-t-il déclaré aux résidents locaux, ajoutant que le renforcement de la civilisation écologique est une condition préalable à la promotion du développement fructueux de la société chinoise.

Lors de sa visite dans un parc écologique et culturel de la région de Sanwan, le président Xi Jinping a pris connaissance des mesures d'assainissement de l'environnement le long du canal Grand, ainsi que des mesures concernant la protection, la transmission et l'utilisation de sa culture. Il a exhorté les autorités locales à intégrer les activités culturelles et touristiques au processus de restauration. Selon lui, cela contribuerait à façonner le développement de la région et, par conséquent, à améliorer les moyens de subsistance des résidents locaux.

Dans la province du Jiangdu, il a pris conscience des activités concernant le projet de dérivation des eaux du sud au nord du pays, étant donné que le district est à l'origine de la route est de ce mégaprojet.

La région nordique densément peuplée de la Chine souffre de graves pénuries d'eau depuis longtemps, ce qui entraîne une surexploitation des eaux souterraines et une diminution de l'eau des rivières. Pour optimiser la répartition des ressources en eau et apaiser la soif au nord, des projets de dérivation des eaux du sud vers le nord ont été réalisés en 2002 pour canaliser l'eau des bassins hydrographiques riches en eau du fleuve Yangtze par des routes à l'est, au centre et à l'ouest vers les zones arides du nord.

« Les ressources en eau de la Chine sont plus abondantes au sud qu'au nord. Il faut donc les ajuster scientifiquement », a déclaré Xi Jinping aux responsables locaux lors de sa visite. « Cependant, les gens du nord du pays ne doivent pas tenir cela pour acquis simplement parce que nous avons adopté cette mesure.

Nous devons planifier le développement urbain en fonction des ressources en eau. Par conséquent, nous devons intégrer le projet de dérivation des eaux du sud au nord et la conservation de l'eau sur place, et travailler sur les deux », a-t-il poursuivi.

En 2019, selon les données officielles, la route de l'est et la route du centre ont permis de détourner 29,4 milliards de mètres cubes d'eau vers les zones arides du nord, ce qui a profité à plus de 120 millions de personnes et s'est révélé un stimulant industriel et agricole pour les villes totalisant près de 100 milliards de yuans par année.

Stratégies nationales pour une intégration régionale

En plus du développement coordonné de la région Beijing-Tianjin-Hebei et de la construction de la région de la Grande Baie de Guangdong-Hong Kong-Macao, le développement de la ceinture économique du fleuve Yangtze et l'intégration du delta du fleuve Yangtze sont des stratégies nationales importantes pour le développement régional coordonné en Chine.

La ceinture économique du fleuve Yangtze comprend neuf provinces - Sichuan, Guizhou, Yunnan, Hubei, Hunan, Jiangxi, Anhui, Jiangsu et Zhejiang, ainsi que deux municipalités, Chongqing et Shanghai. Elle couvre environ un cinquième du territoire chinois et compte une population de 600 millions d'habitants, générant plus de 40 % du PIB du pays.

En 2016, la Chine a lancé un plan de développement de la ceinture économique qui mettait l'accent sur la conservation et le développement écologique.

Lors de la cérémonie d'ouverture de la première Expo internationale sur les importations en Chine à Shanghai en novembre 2018, Xi Jinping a annoncé que le pays soutiendra le développement intégré de la région du delta du fleuve Yangtze. Le Comité central du PCC et le Conseil d'État publiaient l'année suivante un aperçu de la stratégie.

Les grandes lignes, soit l'aménagement cartographique d'une étendue de 358 000 kilomètres carrés englobant les provinces du Jiangsu, du Zhejiang et d'Anhui, ainsi que la municipalité de Shanghai, indiquent que le delta du fleuve Yangtze revêt une importance stratégique dans la modernisation du pays et la poursuite d'une plus grande ouverture. Son intégration régionale est donc cruciale pour diriger le développement de haute qualité du pays et créer un système économique moderne.

Dans les deux stratégies, Shanghai et la province du Jiangsu comptent parmi les régions les plus développées de la Chine. Shanghai se classe au premier rang des villes chinoises en matière de PIB, et la province du Jiangsu présente le deuxième PIB le plus élevé parmi les provinces chinoises. Non seulement ces deux régions sont à l'avant-garde du développement coordonné le long du fleuve Yangtze, mais elles font également figure de pionnières qui explorent l'avenir de la Chine dans un monde en évolution.

Vidéo - https://www.youtube.com/watch?v=PJeeMkP_AFs

SOURCE CGTN


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 00:34
Inc. a reconnu uLab Systems, la seule entreprise d'orthodontie figurant dans la catégorie de l'industrie des produits de santé, pour sa croissance explosive de 832 % entre 2018 et 2021, lui accordant ainsi une place parmi les 20 % des entreprises les...

18 aoû 2022
Le jeudi 18 août 2022, le comité de négociation du personnel de bureau et des employés auxiliaires d'Unifor a ratifié une entente de quatre ans avec Bell Canada....

18 aoû 2022
« Ugly for a Reason », le documentaire vidéo en trois parties créé par BIRKENSTOCK pour faire la lumière sur les merveilles du pied humain et sensibiliser le public du monde entier à l'importance de la santé du pied, revient aujourd'hui avec son...

18 aoû 2022
Le 18 août 2022, SKYPlay Inc. a annoncé avoir signé un contrat avec Retrocat pour l'intégration du « Projet D » (à venir) sur sa plateforme de blockchain, « SKYPlay », qui sera lancée à la fin du mois. Le « Projet D » est le premier jeu de...

18 aoû 2022
Les petites entreprises sont au coeur des communautés canadiennes. Elles sont un moteur important des économies locales, et leur réussite est essentielle pour accélérer une croissance inclusive qui profite à tous. La ministre du Commerce...

18 aoû 2022
La Confédération des syndicats nationaux (CSN) accueille favorablement le plan d'action de la fonderie Horne de Rouyn-Noranda présenté aujourd'hui pour diminuer ses rejets toxiques. Le passé étant toutefois garant de l'avenir, la prudence reste de...



Communiqué envoyé le 16 novembre 2020 à 17:44 et diffusé par :