Le Lézard
Sujets : Première Nation, CFG

L'Initiative d'innovation pour la construction de logements dans les communautés autochtones célèbre le début de la construction de ses deux premiers projets


OTTAWA, TERRITOIRE ALGONQUIN NON CÉDÉ, ON, le 23 nov. 2020 /CNW/ - Aujourd'hui, l'honorable Marc Miller, ministre des Services aux Autochtones, et Pam Damoff, secrétaire parlementaire du ministre des Services aux Autochtones, ont félicité tous les participants à l'Initiative d'innovation pour la construction de logements dans les communautés autochtones pour l'approbation de leurs deux premiers projets de construction.

Ces deux projets permettront d'offrir des services sociaux à domicile aux populations vulnérables des communautés des Premières Nations de Muskowekwan, en Saskatchewan, et de Pikangikum, en Ontario :

Le Comité d'orientation autochtone de l'Initiative d'innovation, qui est composé d'experts inuits, métis et des Premières Nations en matière d'infrastructure et de logement, a retenu 24 projets sur les 342 propositions reçues en vue de participer à la première phase de l'Initiative. Au cours de cette phase, désignée sous le nom d'« Accélérateur », les équipes de projet ont obtenu un financement et un soutien afin de peaufiner leurs idées. Les projets des Premières Nations de Muskowekwan et de Pikangikum sont les deux premiers à être approuvés par le Comité d'orientation pour passer à la phase suivante de la construction. L'état des 22 autres projets continue d'avancer dans le cadre du processus de l'« Accélérateur ».

L'Initiative d'innovation pour la construction de logements dans les communautés autochtones vise à faire entendre directement les voix et les idées des Autochtones et à compléter les engagements du gouvernement du Canada en vue de combler les écarts socioéconomiques entre les Autochtones et les non-Autochtones. Le fait d'appuyer les approches novatrices et les nouvelles idées des Autochtones contribuera à susciter des changements qui peuvent mener à des conditions de logement et à des conditions socioéconomiques améliorées. L'Initiative compte parmi les divers défis et initiatives lancés par le Bureau du Conseil privé afin d'amener les Canadiens à participer à l'élaboration de solutions novatrices pour leurs communautés.

Citations

« Félicitations aux Premières Nations de Muskowekwan et de Pikangikum, dont les remarquables projets permettront d'offrir un soutien crucial aux personnes vulnérables de leurs communautés. Je tiens à remercier le Comité d'orientation autochtone de l'Initiative, Impact Canada et les partenaires, comme le Conseil pour l'avancement des agents de développement autochtones, d'avoir mené à bien ces projets importants et uniques. Je suivrai avec intérêt l'évolution du centre familial de guérison et de bien-être de Muskowekwan et du village communautaire sécuritaire de Pikangikum et j'espère en entendre davantage au sujet des 22 autres projets de l'Initiative d'innovation qui participent maintenant au processus de l'Accélérateur. »

L'honorable Marc Miller
Ministre des Services aux Autochtones

« Je suis heureuse que les deux premiers projets de l'Initiative d'innovation pour la construction de logements dans les communautés autochtones passent à la phase de la construction. Les projets des Premières Nations de Muskowekwan et de Pikangikum permettront aux membres des communautés d'obtenir du soutien et des services de guérison adaptés à leur culture. Je me joins au ministre Miller pour remercier les membres du Comité d'orientation autochtone, Impact Canada, et le Conseil pour l'avancement des agents de développement autochtones d'avoir appuyé ces projets essentiels de l'Initiative d'innovation pour la construction de logements dans les communautés autochtones. Je me réjouis à la perspective d'en apprendre davantage sur les progrès réalisés dans le cadre des 22 autres projets. »

Pam Damoff
Secrétaire parlementaire du ministre des Services aux Autochtones

« Nous sommes heureux d'avoir approuvé les deux premiers projets qui passeront à la phase de la construction. Nous sommes honorés de participer à l'Initiative d'innovation pour la construction de logements dans les communautés autochtones et de contribuer à de nombreux projets qui auront des effets réels dans les communautés autochtones.

Nous avons été heureux de constater l'état d'avancement des projets des Premières Nations de Muskowekwan et de Pikangikum, qui permettront d'offrir un espace sécuritaire et pacifique à l'appui du soutien et de la guérison des membres vulnérables de ces communautés. Nous sommes impatients de voir le formidable travail qu'accompliront les 22 innovateurs qui participent maintenant au processus de l'Accélérateur. »

Pamela Glode-Desrochers et Will Goodon
Coprésidents, Comité d'orientation autochtone
Initiative d'innovation pour la construction de logements dans les communautés autochtones

« Il est très encourageant de savoir que deux des projets de logement pour les Autochtones, soit le centre familial de guérison et de bien-être de la Première Nation de Muskowekwan et le village communautaire sécuritaire de la Première Nation de Pikangikum, en sont maintenant à la phase suivante du projet de développement. Ces deux projets, dont la construction s'amorcera bientôt, permettront d'offrir des logements essentiels à ces communautés autochtones respectives et comptent parmi les 24 projets de logement pour les Autochtones appuyés par l'Initiative d'innovation pour la construction de logements dans les communautés autochtones, qui fournit un soutien pour le développement, la conception et le financement de projets de logement uniques dans les communautés autochtones de l'ensemble du Canada. 

Le Conseil pour l'avancement des agents de développement autochtones  reconnaît le besoin urgent d'offrir des logements sécuritaires et salubres aux Autochtones et le rôle crucial que la construction de nouveaux logements peut jouer dans le développement économique des communautés. »

Ray Wanuch
Directeur général
Conseil pour l'avancement des agents de développement autochtones (CAADA)

« Le village communautaire sécuritaire (refuge sécuritaire) de Pikangikum fera office de centre de guérison et de renforcement de l'autonomie et de sanctuaire pour les personnes vulnérables en vue d'atténuer les effets des traumatismes générationnels. Le refuge sécuritaire changera la vie des personnes qui ont trop longtemps cherché à entreprendre une démarche de guérison traditionnelle, mais qui ont malheureusement sombré dans le désespoir et la détresse, qui contribuent au suicide. Nous remercions le chef Dean Owen et son conseil du soutien qu'ils nous ont apporté dans la construction de cette installation... il fallait tout un village pour réussir. »

Vernon Kejick et Kim Sigurdson
Innovateurs et coordonnateurs du projet du village communautaire sécuritaire de Pikangikum.

« Nous sommes heureux d'avoir franchi une autre étape vers la construction des installations dont nous avons besoin pour que nos familles des Premières Nations puissent entreprendre leur processus de guérison des effets historiques de traumatismes comme la fréquentation des pensionnats indiens, la rafle des années 1960 et les meurtres et disparitions de femmes autochtones. Nous attendons avec impatience le début de la construction du centre familial de guérison et de bien-être de Muskowekwan, qui répondra à un besoin urgent dans nos communautés des Premières Nations. Nos communautés traversent une crise, et notre peuple ne dispose que de deux options à l'heure actuelle : la prison ou le cimetière. Le centre et le modèle de soins connexe ont été conçus par la communauté, pour la communauté. Nous pourrons bientôt constater les résultats tangibles des efforts déployés pendant de nombreuses années par notre communauté et nos dirigeants afin de concrétiser cette vision. »

Reginald Bellerose
Chef de la Première Nation de Muskowekwan

Faits en bref

Liens connexes

Restez branchés

Joignez-vous à la conversation pour en savoir davantage sur les Autochtones au Canada :

Twitter : @GCAutochtones
Facebook : @GCAutochtones
Instagram : @gcautochtones 
Facebook : @GCAutochtonesEnSante

Twitter : @Min_ServAutoch

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus d'information ou pour vous abonner, visitez www.sac.gc.ca/filsrss.

SOURCE Services aux Autochtones Canada



Communiqué envoyé le 23 novembre 2020 à 11:34 et diffusé par :