Le Lézard
Sujet : Première Nation

Intégrer les réalités des Premières Nations et des Inuit au système d'éducation québécois : la théorie des petits pas


WENDAKE, QC, le 7 déc. 2020 /CNW Telbec/ - Le Conseil en Éducation des Premières Nations (CEPN) accueille l'avancée du ministère de l'Éducation du Québec en matière d'intégration des réalités des Premières Nations et des Inuit dans la plus récente mouture de son Référentiel de compétences professionnelles de la profession enseignante publié la semaine dernière. Cependant, le quasi-silence en matière autochtone dans les compétences proprement dites du référentiel met en lumière toute l'importance de la compétence 15: Valoriser et promouvoir les savoirs, la vision du monde, la culture et l'histoire des Autochtones, élaborée en collaboration avec l'Institut Tshakapesh et le Centre de développement de la formation et de la main-d'oeuvre huron-wendat et publiée le 24 novembre dernier. « Le CEPN accueille chaque pas fait dans la bonne direction. Le Ministère envoie un message aux établissements d'enseignement postsecondaire, quoique timide, de considérer l'intégration des réalités des Premières Nations et des Inuit dans la formation des futurs maîtres. La compétence sur les réalités des Premières Nations et des Inuit proposée par le CEPN et ses partenaires, en plus d'offrir un complément éloquent, devient un incontournable. », a déclaré M. Denis Gros-Louis, directeur général du CEPN.

Le CEPN continuera de travailler de concert avec les universités afin de faire vivre et de faire rayonner cette compétence, qui, on se souviendra, vise à outiller les futurs enseignants afin qu'ils puissent développer leurs connaissances et à les sensibiliser aux réalités et à l'histoire des Premières Nations et des Inuit. Une compétence qui a reçu un accueil sans équivoque du milieu universitaire et qui a déjà pris racine dans plusieurs projets et en inspire d'autres.

Le CEPN entend continuer à défricher le sentier pas à pas avec le Ministère et collaborer au cursus scolaire et son contenu comme le préconisent les appels à l'action de la Commission Viens. Le Ministère a le privilège de pouvoir compter sur une expertise incommensurable en la Table nationale sur la réussite éducative des élèves autochtones, qui réunit l'ensemble des spécialistes du domaine de l'éducation des Premières Nations et des Inuit. « Nous chérissons une société inclusive où chaque enfant, peu importe son origine, a une chance égale de développer et d'atteindre son plein potentiel et où la réussite éducative est au coeur de nos décisions. Nous avons tous une responsabilité en ce sens », de conclure M. Gros-Louis.

SOURCE Conseil en éducation des Premières Nations



Communiqué envoyé le 7 décembre 2020 à 13:37 et diffusé par :