Le Lézard
Sujets : Photo/Multimedia, Product/Service, Survey

Contradiction des services cloud : bien que la sécurité soit le motif de l'adoption des services cloud, une étude d'Aptum révèle qu'elle est aussi le principal frein à la transformation du cloud


Si 91 % des organisations ont réussi à renforcer la sécurité grâce à l'adoption de services cloud, cela reste une préoccupation majeure pour bon nombre d'entre elles. Cette constatation est issue de la deuxième partie - sur un total de quatre - de l'étude d'Aptum, le fournisseur mondial de services gérés des environnements multiclouds hybrides. Le rapport, intitulé « La Barrière de sécurité et de conformité », recense les difficultés communes en matière de sécurité, de conformité et de gouvernance ayant un impact sur les entreprises qui se trouvent en pleine transformation du cloud.

Cette étude indépendante révèle que plus de la moitié des personnes interrogées (51 %) estiment que la sécurité est le principal motif d'adoption du cloud. Cependant, 38 % citent la sécurité et la protection des données comme étant le principal frein à la transformation cloud.

Securité et conformité jouent un rôle essentiel

La première partie de l'étude sur l'impact du cloud, « Combler le fossé du Cloud », a constaté que la plupart des répondants à l'étude prévoient d'adopter une approche hybride de leur infrastructure cloud, et plus de la moitié (59 %) des répondants affirment qu'ils réduiront, dans une certaine mesure, leur infrastructure sur site pour augmenter les déploiements de clouds publics au cours des 18-24 prochains mois. 66 % des personnes enquêtées envisagent d'accroître leur charge de travail dans les clouds privés.

D'après les données qui figurent dans le rapport présenté aujourd'hui, cet accroissement et cette diversification des infrastructures posent des problèmes de sécurité et de conformité aux cadres informatiques, notamment pour

« Les entreprises bénéficient d'une nouvelle flexibilité en adoptant des solutions cloud hybrides, toutefois les charges de travail éparpillées posent un problème de sécurité », explique Craig Tavares, directeur mondial du cloud chez Aptum. « La sécurité d'un environnement est équivalente à celle des politiques et des contrôles mis en place par une entreprise, c'est pourquoi ils doivent être intégrés dans l'élaboration de toute stratégie cloud. Bien qu'aucune solution ne puisse garantir à elle seule une sécurité à 100 %, spécifiquement dans une approche de type multicloud ou cloud hybride, des partenaires expérimentés peuvent aider les entreprises à choisir la bonne combinaison de technologies de sécurité qui apporteront un complément à leurs charges de travail, quel que soit le choix de leur hébergement, et qui assureront une visibilité sur des environnements distincts ».

« Les équipes de sécurité sont chargées de protéger une surface d'attaque qui s'élargit de plus en plus, la plupart du temps avec des budgets et des ressources restreints, contre les mauvais acteurs qui utilisent les mêmes techniques sophistiquées que les principaux fournisseurs de cybersécurité », a déclaré Dan Webb, vice-président commercial des partenaires et des alliances d'Alert Logic. « Avec l'omniprésence des environnements cloud et hybrides, de la conteneurisation et des dispositifs mobiles, de l'IdO et d'autres périphériques, la notion traditionnelle de périmètre n'existe plus. Pour être efficaces, les solutions de sécurité doivent permettre une visibilité totale dans l'ensemble du parc informatique d'une entreprise afin qu'elles soient en mesure d'identifier, de prioriser et de répondre rapidement à toutes les menaces qui surgiront ».

Aptum et Alert Logic forment un partenariat afin de protéger les données critiques des entreprises dans l'ensemble de la pile des infrastructures et des applications, en fusionnant les technologies de sécurité, les renseignements concernant les menaces et les experts en sécurité 24/7 afin de fournir des résultats de sécurité aux entreprises avec un modèle « as-a-service ».

Les résultats de l'étude confirment l'importance d'intégrer la sécurité dans les architectures clouds, en partant de la conception jusqu'à la mise en oeuvre et la transformation. Les résultats appellent les entreprises à adopter une approche holistique de l'architecture cloud, en intégrant des principes de sécurité dans la conception. Ce faisant, les entreprises peuvent atténuer les menaces et minimiser les risques dès qu'ils se présentent afin de créer un environnement plus sécuritaire que toute autre solution sur site ou existante.

Les résultats complets de la deuxième partie de l'étude sur l'impact du cloud, La Barrière de sécurité et de conformité, sont disponibles ici.

L'étude d'Aptum sur l'impact du cloud a été réalisée à partir des opinions de 400 professionnels de l'informatique aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni, auprès de services financiers, informatiques, technologiques, des télécommunications, du secteur de la fabrication, du commerce de détail, du secteur public et du secteur commercial. Les deux derniers rapports porteront sur les coûts et les budgets et sur les possibilités de modernisation.

Pour la deuxième partie du rapport, « Combler le fossé du cloud », veuillez cliquer ici.

À propos d'Aptum Technologies

Aptum Technologies permet aux clients de libérer le potentiel de leur infrastructure de données pour produire des résultats commerciaux tangibles et maximiser la valeur de leurs investissements technologiques. Des services professionnels et gérés d'experts constituent les fondamentaux des solutions d'Aptum en matière de centres de données, de cloud computing, d'hébergement et de réseau mondial, et offrent un véritable choix et une grande souplesse, qui s'associent à une portée internationale couvrant l'Amérique du Nord, l'Amérique latine, l'Europe et le Royaume-Uni. Aptum est une société intégrant le portefeuille de Digital Colony, une société internationale d'investissement qui se consacre aux opportunités stratégiques en matière d'infrastructures numériques. Pour de plus amples d'informations, consultez le site www.aptum.com.

Connectez-vous sur Aptum :

Blog officiel | LinkedIn | Twitter

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.



Communiqué envoyé le 18 janvier 2021 à 16:45 et diffusé par :