Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Santé
Sujet : Affaires étrangères

L'EU-JAMRAI appelle les gouvernements et les parties prenantes à trouver un engagement durable pour lutter contre l'antibiorésistance


La conférence finale de l'EU-JAMRAI a rassemblé des intervenants clés du domaine de la résistance aux antibiotiques.

Avec la participation d'institutions telles que la DG Santé, l'OMS, l'ECDC, l'EMA et l'EFSA, l'Action conjointe a présenté les résultats de trois ans et demi de travail, ainsi que ses principales recommandations pour lutter contre la résistance aux antibiotiques (antibiorésistance). 

MADRID, 12 février 2021 /PRNewswire/ -- Nous n'en sommes qu'au début de la lutte contre la résistance aux antibiotiques. Voici l'une des principales conclusions de la conférence finale de l'EU-JAMRAI qui s'est tenue les 11 et 12 février. Les participants ont appelé la Commission européenne, les gouvernements et les parties prenantes à faire preuve d'un engagement durable pour combattre cette menace mondiale qui pèse sur la santé publique.

Cette réunion en ligne marque l'aboutissement de trois ans et demi de travail mené par l'action conjointe européenne 2017-2021 sur l'antibiorésistance et les infections associées aux soins (EU-JAMRAI), un projet cofinancé par ses 44 partenaires et le Programme santé de l'Union européenne. 

Cet évènement, organisé selon l'approche « Une seule santé », a compté sur la participation d'intervenants de haut niveau issus d'organisations clés du domaine de la résistance aux antibiotiques et de l'élaboration des politiques publiques, en santé humaine et animale, entre autres. Les principaux intervenants étaient Charles Price, de DG Santé (Commission européenne) ; Danilo Lo Fo Wong, directeur du Programme résistance aux antimicrobiens (Organisation mondiale de la santé) ; ou encore Sarah Wiener, présidente du groupe d'intérêt au Parlement européen sur la résistance aux antimicrobiens.

Des résultats concrets pour que les antibiotiques continuent à fonctionner 

Des leaders de l'EU-JAMRAI issus de divers domaines professionnels ont contribué à combler l'écart entre les déclarations politiques et les actions concrètes sur le terrain en démontrant leur capacité à lutter contre la résistance aux antibiotiques et à réduire les infections associées aux soins.  

« Nous avons collaboré sur un projet qui laissera une empreinte durable grâce à des résultats et des recommandations concrètes. Les résultats de l'EU-JAMRAI permettront aux pays de renforcer la mise en oeuvre de mesures efficaces et fondées sur des données probantes pour lutter contre la résistance aux antibiotiques, au profit des États membres de l'UE et de leurs citoyens », a déclaré le Professeur Marie-Cécile Ploy, coordinatrice de l'EU-JAMRAI.

PRINCIPALES RÉALISATIONS DE L'EU-JAMRAI DANS DIVERS DOMAINES DE TRAVAIL 

Renforcement des réseaux et partage des meilleures pratiques entre les États membres 

Coordination de l'auto-évaluation des Plans d'action nationaux de l'UE et de visites de pays à pays pour faciliter l'échange des meilleures pratiques.

Création d'un réseau  de surveillance du secteur de la santé humaine.

Sensibiliser et promouvoir les changements de comportement 

Mise en oeuvre de plusieurs campagnes de communication, dont un concours visant à concevoir le premier symbole de la résistance aux antibiotiques. L'évaluation de l'impact de ces actions a été incluse dans une « Boîte à outils pour sensibiliser et communiquer sur le changement comportemental en matière de résistance aux antibiotiques ».

Surveillance en  santé animale 

Élaboration du cadre d'un réseau de surveillance de la résistance aux antibiotiques chez les animaux malades : EARS-Vet.

Surveillance en santé humaine 

Pilotage d'un système de surveillance en temps quasi réel dans 17 institutions de 11 pays.

Bon usage des antibiotiques en santé humaine

Publication d'un répertoire contenant les directives, les outils et les méthodes de mise en oeuvre existants.

Étude qualitative visant à évaluer les attitudes vis-à-vis des éléments fondamentaux des programmes de bon usage des antibiotiques et à identifier les facteurs favorisant ou aggravant la résistance aux antibiotiques

Bon usage des antibiotiques en santé animale 

Enquête visant à identifier les composantes fondamentales nécessaires pour une mise en oeuvre optimale des programmes de bon usage des antibiotiques chez les animaux.

Prévention et contrôle des infections2 

Identification des lacunes en matière de mise en oeuvre, de recherche et de communication dans ce domaine.

Publication d'une liste de priorités en matière de prévention et contrôle des infections en recherche.

Pilotage de la mise en oeuvre des directives et des cadres.

Recherche et innovation 

Des entretiens approfondis menés dans 13 pays pour améliorer l'accès aux antibiotiques et à l'innovation.







Durabilité 

L'une des principales conclusions tirées de ce projet a été la nécessité de soutenir la pérennisation des réalisations de l'EU-JAMRAI.

« L'EU-JAMRAI a favorisé l'intégration des recommandations émises par l'Action conjointe dans les politiques nationales et encourage également tous les acteurs clés à diffuser et soutenir la mise en oeuvre de ces résultats à tous les niveaux : européen, national, régional et local », a déclaré le Professeur Céline Pulcini, de l'équipe de pérennisation des actions de l'EU-JAMRAI.

À cet égard, l'EU-JAMRAI a produit différents documents et outils destinés notamment aux États membres et aux professionnels, éducatives et de sensibilisation. L'Action conjointe a travaillé sur l'élaboration de plusieurs notes d'information politiques incluant des appels à l'action et des recommandations concrètes à l'intention des décideurs politiques dans des domaines clés relatifs à la résistance aux antibiotiques et aux infections associées aux soins.

En outre, le groupe s'est fortement attaché à présenter de manière concrète les conséquences de la résistance aux antibiotiques aux citoyens, par le biais d'éléments tels qu'une boîte à outils sur les bonnes pratiques de sensibilisation. Le premier symbole mondial de la résistance aux antibiotiques et l'application Micro-Combat figurent parmi les principales réalisations produites par l'EU-JAMRAI.

Toutes ces réalisations peuvent être consultées sur le site Internet de l'EU-JAMRAI : https://eu-jamrai.eu/results

Ce document résulte de l'Action conjointe européenne 2017-2021 sur l'antibiorésistance et les infections associées aux soins (EU-JAMRAI), financée par l'Union européenne, dans le cadre du programme de santé (2014-2020) prévu dans l'accord de subvention n° 761296. Sous la responsabilité exclusive de l'auteur. L'Agence exécutive pour les consommateurs, la santé, l'agriculture et l'alimentation n'est pas responsable de l'usage qui pourrait être fait des informations qui y sont contenues. 

La reproduction totale ou partielle de ce contenu est autorisée tant que la source (EU-JAMRAI) est expressément mentionnée. 

 


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

27 nov 2021
Le Samedi PME, c'est déjà cette fin de semaine. La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) rappelle aux consommateurs de s'inscrire rapidement au concours Samedi PME afin de courir la chance de gagner 2?000 $ en argent à dépenser...

27 nov 2021
Les chauffeurs et chauffeuses de la Société de transport de Laval (STL) tiennent leur 2e jour de grève aujourd'hui samedi le 27 novembre afin de dénoncer l'impasse à la table de négociation. Il y aura aucun service de transport public à Laval. « Nous...

27 nov 2021
UPL Ltd. (NSE : UPL) (BSE : 512070) a été classée par Sustainalytics comme la société mondiale de protection des cultures de premier rang la plus performante en matière de durabilité globale dans l'évaluation des risques ESG 2021. Avec des...

27 nov 2021
C'est dans une proportion de plus de 81 % que la délégation du conseil général de l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) a adopté l'entente de principe conclue avec le gouvernement. Elle en...

26 nov 2021
Dans le cadre de la conclusion du Grand cercle économique des Peuples autochtones et du Québec, le ministre responsable des Affaires autochtones, Ian Lafrenière, a fait état des nombreuses mesures prévues pour augmenter l'implication des Premières...

26 nov 2021
Le Grand cercle économique des Peuples autochtones et du Québec, réunissant les acteurs de la société civile, les élus des communautés autochtones, du gouvernement du Québec et du monde des affaires s'est tenu durant les deux derniers jours. Cet...



Communiqué envoyé le 12 février 2021 à 04:00 et diffusé par :