Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie
Sujets : Entreprises conjointes, Affaires étrangères

Telefónica, Telefônica Brasil et la CDPQ créent FiBrasil, un fournisseur de réseau de fibre optique neutre au Brésil


SÃO PAULO et MONTRÉAL, le 2 mars 2021 /CNW Telbec/ - Le groupe Telefónica, l'un des plus importants opérateurs de services de télécommunication dans le monde, et la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), un groupe mondial d'investissement, ont conclu une entente pour la construction, le développement et l'exploitation d'un réseau de fibre optique en gros neutre et indépendant au Brésil, avec la création de la société FiBrasil Infraestrutura e Fibra Ótica SA («?FiBrasil?»).

Une fois la transaction conclue, le groupe Telefónica et la CDPQ détiendront chacun 50 % de FiBrasil, en vertu d'un modèle de gouvernance à co-contrôle. La participation de 50 % du groupe Telefónica sera détenue par l'entremise de Telefônica Brazil («?Vivo?») et de Telefónica Infra, la filiale du secteur des infrastructures du groupe Telefónica, chacune détenant une part de 25 %.

À titre de réseau neutre, FiBrasil vise à déployer et à exploiter des réseaux de fibre dans certaines villes de taille moyenne au Brésil, à l'extérieur de l'État de São Paulo, et à donner un accès en gros à la fibre optique jusqu'au domicile à tous les fournisseurs, leur permettant d'offrir ces services à leurs clients finaux. Débutant avec un portefeuille de 1,6 million de foyers câblés de Telefônica Brasil, FiBrasil a pour objectif d'étendre son réseau afin de desservir 5,5 millions de foyers d'ici quatre ans, accélérant ainsi la transition vers la fibre optique tout en contribuant au déploiement technologique du pays.

La CDPQ investira jusqu'à 1,8 G$ BRL (408 M$ CA) dans cette coentreprise, comprenant à la fois des paiements primaires et secondaires. Grâce à l'apport en capital prévu de la CDPQ et au levier attendu de FiBrasil, le plan d'affaires pleinement financé de la société lui permettra d'atteindre ses objectifs de déploiement. FiBrasil devrait ainsi devenir l'un des plus importants opérateurs du secteur de la fibre optique au Brésil, avec l'appui d'un groupe d'actionnaires solide.

L'un des plus importants investisseurs institutionnels mondiaux en infrastructures, avec un actif net de plus de 30 G$ CA dans ce secteur, la CDPQ tirera profit de sa forte capacité d'investissement et de son expertise de longue date dans la gestion d'actifs d'infrastructures. Telefónica, l'un des plus importants opérateurs de services de télécommunication dans le monde, offrira pour sa part des piliers solides appuyant les plans de croissance de l'entreprise, en plus de contribuer par le biais de ses capacités techniques et de son expérience en déploiement et en exploitation de réseaux de fibre optique. FiBrasil profitera également des capacités de commercialisation de Vivo sur ses divers canaux en ligne et hors ligne, à titre de client pivot.

Ángel Vilá, directeur général du groupe Telefónica, a dit : «?Nous sommes très heureux de cette occasion de former un partenariat avec la CDPQ, avec laquelle nous partageons l'ambition d'accélérer le déploiement de la fibre optique au Brésil, contribuant ainsi aux plans de croissance de Vivo et au développement numérique du pays. Nous sommes ravis de mettre à contribution notre expertise FTTH et nos capacités commerciales dans ce partenariat, et d'ainsi combiner nos forces à celles de la CDPQ, un élément de succès qui renforcera notre proposition de valeur et notre stratégie.?»

Emmanuel Jaclot, premier vice-président et chef des Infrastructures à la CDPQ, a ajouté : «?La CDPQ est ravie de former une coentreprise avec Telefónica, l'un des principaux fournisseurs de services de télécommunication dans le monde, afin d'accélérer la mise en oeuvre d'une infrastructure de fibre optique de prochaine génération appelée à desservir plus de 5 millions de foyers brésiliens. Cette transaction est pour nous une occasion de diversifier encore davantage notre portefeuille d'infrastructures et démontre l'intérêt de la CDPQ pour le Brésil et l'Amérique latine dans son ensemble, où nous voyons des occasions dans une variété de secteurs.?»

Christian Gebara, PDG de Telefônica Brasil, a conclu : «?Vivo sera le locataire pivot de FiBrasil, consolidant ainsi sa position à titre de plus important opérateur convergent du pays. La transaction s'inscrit dans le cadre de nos piliers stratégiques et permet à Vivo d'améliorer le temps de mise en marché, tout en favorisant un usage plus efficient des fonds. La fibre optique sera un moteur clé de la croissance du chiffre d'affaires de Vivo, tandis que FiBrasil constituera la plateforme de Vivo pour étendre la couverture à de nouvelles villes, l'objectif étant de parvenir à câbler au moins 24 millions de foyers d'ici la fin de 2024?».

La transaction est assujettie à des approbations réglementaires, et doit être conclue au cours du deuxième trimestre de 2021.

À propos de Telefónica

Telefónica est l'un des plus importants fournisseurs de services de télécommunication dans le monde. L'entreprise offre la connectivité fixe et mobile ainsi qu'une vaste gamme de services numériques à des clients résidentiels et d'affaires. Comptant 345 millions de clients, Telefónica est présente en Europe et en Amérique latine. Telefónica est une société cotée et ses actions sont négociées sur le marché boursier espagnol ainsi que sur les places boursières de New York et de Lima. En 2019, Telefónica s'est dotée d'un plan d'action devant sous-tendre la transformation de l'entreprise. Le plan vise à prioriser ses quatre marchés pertinents et à susciter une croissance durable à long terme, à rehausser son potentiel de croissance tout en tirant profit de la valeur de son infrastructure, rehaussant son niveau de souplesse et améliorant son efficience.

À propos de Telefónica Infra

Telefónica Infra, une unité détenue à 100 % par Telefónica Group, gère des participations dans des véhicules d'infrastructure aux côtés d'investisseurs financiers. Ses objectifs incluent la cristallisation de la valeur des actifs d'infrastructure et du savoir-faire de Telefónica grâce à une gestion dédiée et une concentration accrue, en s'associant avec des investisseurs financiers de premier plan pour co-investir dans des opportunités de croissance impliquant des structures de partenariat et des modèles commerciaux flexibles. Le portefeuille d'investissements de Telefónica Infra comprend actuellement une participation de 50,01 % dans Telxius (telxius.com) et une participation de 40 % dans Unsere Grüne Glasfaser (ugg.tech).

À propos de Telefônica Brasil

Telefônica Brasil («?Vivo?») offre à ses clients une gamme complète de produits, dont des services de voix (fixes et mobiles), des données mobiles, des services fixes à large bande, des services à bande ultra large, la télévision payante, et des services technologiques et numériques (tels que des services financiers, des services en nuage, des services de divertissement et de sécurité). Leader incontesté du segment des services mobiles, avec 78,5 millions de lignes en service, ce qui correspond à 33,6 % du nombre total de lignes actives au Brésil. Son réseau 4G desservant 90,8 % de la population, l'entreprise accélère la couverture des villes avec son réseau 4.5G qui couvrait 1?872 villes en décembre 2020, maintenant ainsi le facteur de différenciation qui caractérise son réseau par rapport à celui de ses principaux concurrents. Dans le domaine des liaisons fixes, l'entreprise comptait, en décembre 2020, 15,7 millions de foyers câblés, qu'elle desservait par de la fibre optique jusqu'au domicile (FTTH - fibre optique à domicile) dans 266 villes. En outre, toutes les villes qui ont recours à la technologie FTTH disposent également d'un service de télévision sur fibre optique (IPTV), l'objectif étant d'offrir la meilleure vitesse et l'expérience la plus agréable à ses clients.

À propos de la CDPQ

La Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) investit de façon constructive pour générer des rendements durables à long terme. Comme groupe mondial d'investissement qui gère des fonds provenant de régimes de retraite et d'assurances publics, nous appuyons nos partenaires pour bâtir des entreprises qui stimulent la performance et le progrès. Nous sommes actifs dans les grands marchés financiers, en placements privés, en infrastructures, en immobilier et en crédit privé. Au 31 décembre 2020, l'actif net de la CDPQ s'élevait à 365,5 G$ CA. Pour en savoir plus sur la CDPQ, visitez le site cdpq.com, suivez-nous sur Twitter ou consultez nos pages Facebook ou LinkedIn.

SOURCE Caisse de dépôt et placement du Québec


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:37
Maintenant adopté par l'Assemblée nationale, le projet de loi no 6, Loi édictant la Loi sur le ministère de la Cybersécurité et du Numérique et modifiant d'autres dispositions, marque un jalon majeur de la transformation numérique du gouvernement. En...

à 14:05
Les entreprises de Suisse adoptent le cloud public dans le cadre d'une transformation numérique plus large, et elles sont à la recherche de fournisseurs de conseils et de services gérés pour les orienter, selon un nouveau rapport publié aujourd'hui...

à 13:55
La fusion de données géospatiales multicapteurs et d'algorithmes de pointe d'Orbital Insight permet depuis des années aux clients de répondre à des problématiques critiques ? qu'il s'agisse de déterminer le flux de trafic de navires de conteneurs...

à 12:00
Aujourd'hui, Amazon Web Services, Inc. (AWS), une société d'Amazon.com, Inc. , a annoncé qu'Aurora , un leader de la technologie des véhicules autonomes, avait choisi AWS comme fournisseur de cloud préférentiel, pour ses entraînements basés sur...

à 11:55
Coevolve a annoncé aujourd'hui son expansion sur le marché européen et a nommé James Halberstadt au poste de directeur général de la région Europe, Moyen-Orient et Afrique, à compter du 1er décembre 2021. Ceci marque une autre étape importante dans...

à 11:49
La société Valeurs Mobilières TD s'est associée à Suade afin de mettre en oeuvre des solutions de reporting réglementaire pour son établissement de Dublin. Elle répond également aux exigences de reporting MAS 610 et 1003...



Communiqué envoyé le 2 mars 2021 à 16:18 et diffusé par :