Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Science et technologie, Santé
Sujets : Bénéfices / Revenus, Conference Call, Webcast

ADC Therapeutics publie ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et la clôture de l'exercice 2020 ainsi que les faits marquants de son actualité


ADC Therapeutics SA (NYSE: ADCT), une société biotechnologique spécialisée en oncologie au stade clinique avancé, à l'avant-garde du développement et de la mise sur le marché de conjugués anticorps-médicaments (CAM) très puissants et ciblés pour les patients atteints d'hémopathies malignes ou de tumeurs solides, publie ce jour ses résultats financiers pour le quatrième trimestre et la clôture de l'exercice 2020 et partage les faits marquants de son actualité.

"L'équipe d'ADC Therapeutics est bien positionnée pour atteindre nos objectifs en 2021, après une année marquée par des progrès et des réalisations significatifs à l'échelle de l'entreprise en 2020", a déclaré Chris Martin, directeur général d'ADC Therapeutics. "À l'approche de la date d'action PDUFA du 21 mai 2021 et du lancement commercial prévu de notre premier candidat thérapeutique, Lonca, nous avons fait appel à une équipe de vétérans de l'industrie pour avancer dans notre objectif commercial, d'affaires médicales et de CMC, à savoir mettre rapidement Lonca à la disposition des patients atteints de lymphome diffus à grandes cellules B récidivant ou réfractaire qui ont absolument besoin de nouvelles options thérapeutiques. Concernant notre deuxième programme phare, Cami, le recrutement dans notre essai pivot de Phase 2 est terminé, ce qui nous rapproche un peu plus de la réponse potentielle à un besoin non satisfait chez les patients atteints de lymphome hodgkinien lourdement prétraités. Nous sommes impatients de présenter les données intermédiaires actualisées de cet essai au cours du premier semestre de cette année. Enfin, nous avons continué à développer notre solide portefeuille de recherche et avons enregistré des licences de technologies avancées pour la recherche et le développement de CAM de nouvelle génération pour les patients atteints de cancers hématologiques et de tumeurs solides difficiles à traiter."

Développements récents de deux programmes phares

Loncastuximab tésirine (Lonca)

Camidanlumab tésirine (Cami)

Développements récents de l'activité

Étapes importantes pour 2021

Résultats financiers du quatrième trimestre et de l'exercice 2020

Trésorerie et équivalents de trésorerie

La trésorerie et les équivalents de trésorerie s'élevaient à 439,2 millions USD au 31 décembre 2020, contre 115,6 millions au 31 décembre 2019.

Dépenses de recherche et développement (R&D)

Les dépenses de R&D se sont élevées à 48,6 millions USD pour le trimestre et à 142,0 millions USD pour l'exercice complet clos le 31 décembre 2020, contre 30,4 millions USD et 107,5 millions USD pour le même trimestre et la clôture de l'exercice 2019. Les dépenses de R&D ont augmenté dans la mesure où nous continuons à élargir les opportunités de marché potentielles pour Lonca dans des lignes de thérapies antérieures et des indications multiples, à faire progresser Cami pour appuyer la demande de BLA et à constituer notre pipeline. En raison de ces initiatives, l'effectif et la rémunération en actions ont augmenté.

Dépenses liées à la vente et au marketing (S&M)

Au cours du quatrième trimestre de 2020, la Société a commencé à faire état des dépenses S&M en tant que poste distinct dans son compte d'exploitation consolidé en prévision du lancement commercial de Lonca. Les dépenses S&M se sont élevées à 9,4 millions USD pour le trimestre et à 22,1 millions USD pour l'ensemble de l'exercice clos le 31 décembre 2020. La Société n'a pas engagé un montant important de dépenses S&M, qui ont été comptabilisées dans les frais généraux et administratifs, au cours du trimestre et de l'exercice complet clos le 31 décembre 2019. L'augmentation des dépenses S&M était liée à la mise en place de l'organisation commerciale de la Société et aux activités de préparation du lancement prévu de Lonca en 2021.

Dépenses générales et administratives (G&A)

Les dépenses G&A ont totalisé 20,1 millions USD pour le trimestre et 55,1 millions USD pour l'ensemble de l'exercice clos le 31 décembre 2020, contre 5,3 millions USD et 14,2 millions USD pour le même trimestre et l'exercice 2019. L'augmentation est principalement attribuable à la hausse de la masse salariale en actions et aux coûts liés au statut de société publique.

Perte nette et perte nette ajustée

La perte nette s'est élevée à 55,9 millions USD, soit une perte nette de 0,73 USD par action de base et diluée pour le trimestre et à 246,3 millions USD, soit une perte nette de 3,77 USD par action de base et diluée, pour l'ensemble de l'exercice clos le 31 décembre 2020, contre 35,3 millions USD, soit une perte nette de 0,69 USD par action de base et diluée, et 116,5 millions USD, soit une perte nette de 2,36 USD par action de base et diluée, pour le même trimestre et l'exercice 2019. La perte nette intègre une charge de rémunération en actions de 15,4 millions USD pour le trimestre et de 42,9 millions USD pour l'exercice complet clos le 31 décembre 2020, contre 0,8 million USD et 1,1 million USD pour le même trimestre et l'exercice 2019. La Société a réalisé un gain de 24,5 millions USD au cours du trimestre et de l'exercice complet clos le 31 décembre 2020 en relation avec son apport de propriété intellectuelle pour sa participation dans la coentreprise Overland ADCT BioPharma. La perte nette pour l'ensemble de l'exercice clos le 31 décembre 2020 inclut une charge hors trésorerie de 45,4 millions USD liée aux variations de la juste valeur des dérivés associés aux prêts convertibles dans le cadre de la convention de prêt conclue avec Deerfield. L'augmentation de la juste valeur depuis le début de l'exercice est due à l'augmentation du cours de l'action de la Société depuis son introduction en bourse.

La perte nette ajustée s'est élevée à 63,0 millions USD, soit une perte nette ajustée de 0,82 $ par action de base et diluée, pour le trimestre et à 176,1 millions USD, soit une perte nette ajustée de 2,69 $ par action de base et diluée, pour l'exercice complet clos le 31 décembre 2020, contre 34,5 millions USD, soit une perte nette ajustée de 0,68 $ par action de base et diluée, et 115,4 millions USD, soit une perte nette ajustée de 2,34 $ par action de base et diluée, pour le même trimestre et l'exercice 2019. Cette progression de la perte nette ajustée s'explique principalement par l'augmentation des effectifs dans l'ensemble de l'organisation, les coûts associés à l'expansion du portefeuille clinique et la préparation du lancement prévu de Lonca en 2021.

Informations relatives à la téléconférence

La direction d'ADC Therapeutics organisera une téléconférence et une diffusion audio en direct sur le web afin de présenter les résultats financiers du quatrième trimestre et de l'exercice 2020 et de faire le point sur la société aujourd'hui à 8h30, heure de l'Est. Pour suivre la téléconférence, veuillez composer le 833-303-1198 (États-Unis) ou le +1-914-987-7415 (international) et saisir le code d'identification de la conférence 4985202. Une diffusion en direct de la présentation sera disponible via la section "Investors" du site internet d'ADC Therapeutics, sous "Events and Presentations" à l'adresse ir.adctherapeutics.com. La diffusion archivée sera disponible après l'événement pour une période de 30 jours.

À propos d'ADC Therapeutics

ADC Therapeutics SA (NYSE : ADCT) est une société de biotechnologie spécialisée dans l'oncologie en phase clinique avancée, pionnière dans le développement et la commercialisation de conjugués anticorps-médicaments (ADC) puissants et ciblés pour les patients atteints d'hémopathies malignes et de tumeurs solides. La société a créé un large portefeuille de produits cliniques en combinant ses dizaines d'années d'expérience et de sélection stratégique de cibles avec sa technologie exclusive de pyrrolobenzodiazépine (PBD) de nouvelle génération. La demande de licence de produit biologique de la société pour son principal produit candidat, le loncastuximab tésirine (Lonca, anciennement ADCT-402) pour le traitement du lymphome diffus à grandes cellules B récidivant ou réfractaire, a reçu le statut d'examen prioritaire de la Food and Drug Administration des États-Unis et une date cible de la Prescription Drug User Fee Act (PDUFA) fixée au 21 mai 2021. Le deuxième produit candidat principal de la société, le camidanlumab tésirine (Cami, anciennement ADCT-301), est évalué dans le cadre d'un essai clinique pivot de Phase 2 sur 117 patients pour le traitement du lymphome de Hodgkin récidivant ou réfractaire.

ADC Therapeutics est basée à Lausanne (Biopôle), en Suisse, et dispose de bureaux à Londres, dans la baie de San Francisco et dans le New Jersey. Pour plus d'informations, veuillez visiter https://adctherapeutics.com/ et suivez l'actualité de la Société sur Twitter et LinkedIn.

Utilisation d'indicateurs financiers non IFRS

En plus des informations financières préparées en accord avec les IFRS, ce document contient également certains indicateurs financiers non IFRS reposant sur l'interprétation, selon l'équipe de direction, des performances mesurées, notamment:

La direction utilise ces mesures en interne pour suivre et évaluer la performance opérationnelle, élaborer des plans d'exploitation futurs et prendre des décisions stratégiques concernant l'allocation de capital. Nous pensons que ces mesures financières ajustées fournissent des informations utiles aux investisseurs et autres parties pour comprendre et évaluer nos résultats d'exploitation, tout comme le fait notre direction, et représentent un outil comparatif de la performance opérationnelle sur les périodes comptables passées et futures. Ces mesures non IFRS comportent des limites en tant que mesures financières et doivent être prises en considération en parallèle des informations établies conformément aux IFRS, et non de manière isolée ou comme informations de substitution. Pour préparer ces indicateurs non IFRS complémentaires, la direction exclut généralement certaines entrées IFRS qu'elle estime ne pas être représentatives de notre performance opérationnelle actuelle. De plus, la direction ne considère pas ces entrées IFRS comme des dépenses normales, des dépenses de trésorerie récurrentes ou des dépenses opérationnelles hors trésorerie. Toutefois, ces mesures peuvent ne pas répondre à la définition IFRS des entrées exceptionnelles ou non récurrentes. Étant donné que les mesures financières non IFRS n'ont pas de définition ou signification standardisée, elles peuvent différer des mesures financières non IFRS utilisées par d'autres entreprises, ce qui diminue leur pertinence en tant que mesures financières comparatives. En raison de ces limites, le lecteur est invité à appréhender ces mesures financières ajustées en conjonction avec d'autres indicateurs financiers IFRS.

Les entrées suivantes sont exclues de la perte nette ajustée et de la perte nette ajustée par action :

Charge liée aux rémunérations en actions : nous excluons les rémunérations en actions de nos mesures financières ajustées étant donné que la charge liée à ces rémunérations, qui est hors trésorerie, fluctue d'une période à l'autre en fonction de facteurs se trouvant hors de notre contrôle, comme le cours de nos actions aux dates d'émission desdites attributions. Les rémunérations en actions ont été et continueront d'être dans un avenir proche une dépense récurrente dans notre activité et un élément important de notre stratégie de rémunération.

Autres entrées : nous excluons de nos mesures financières ajustées certaines autres entrées significatives qui peuvent se produire de manière occasionnelle et qui ne sont pas des dépenses normales, des dépenses d'exploitation récurrentes, trésorerie ou hors trésorerie. Ces entrées sont évaluées au cas par cas par la direction, en fonction de leurs aspects quantitatifs et qualitatifs, et représentent habituellement des entrées que (soit en raison de leur nature ou de leur importance) la direction ne prévoit pas comme se produisant de manière régulière dans le cadre de nos activités normales. Bien que la liste ne soit pas exhaustive, voici des exemples d'autres entrées significatives exclues de nos mesures financières ajustées: variations de la juste valeur des dérivés, la charge d'intérêts effective associée à la facilité de crédit convertible avec Deerfield, ainsi que les coûts de transaction associés à l'émission de créances ou d'actions qui sont comptabilisés conformément aux IFRS, ainsi que le profit hors trésorerie lié à l'apport de notre propriété intellectuelle pour notre participation dans Overland ADCT BioPharma.

Veuillez consulter le Rapprochement des mesures IFRS et des mesures non IFRS ci-joint pour obtenir des explications sur les montants exclus et inclus permettant d'obtenir les mesures financières non IFRS pour les périodes de trois et douze mois clôturées les 31 décembre 2020 et 2019.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des déclarations qui constituent des énoncés prospectifs. Toutes les déclarations autres que les déclarations de faits historiques mentionnées dans le présent communiqué de presse, y compris les déclarations concernant nos résultats d'exploitation et notre situation financière futurs, notre stratégie commerciale, nos produits candidats, notre portefeuille de recherche, les études précliniques et les essais cliniques en cours et prévus, les demandes et les approbations réglementaires, les activités de commercialisation prévues, les coûts de recherche et de développement, le calendrier et la probabilité de succès, ainsi que les plans et les objectifs de la direction pour les opérations futures, sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont fondés sur les convictions et les hypothèses de notre direction et sur les informations dont elle dispose actuellement. Ces déclarations sont soumises à des risques et à des incertitudes, et les résultats réels peuvent différer considérablement de ceux exprimés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs en raison de divers facteurs, y compris ceux décrits dans les documents que nous déposons auprès de la U.S. Securities and Exchange Commission. Aucune garantie ne peut être donnée quant à la réalisation de ces résultats futurs. Les énoncés prospectifs figurant dans le présent document ne sont valables qu'à la date du présent communiqué de presse. Nous déclinons expressément toute obligation ou tout engagement de mettre à jour les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse afin de refléter tout changement dans nos attentes ou tout changement dans les événements, les conditions ou les circonstances sur lesquels ces énoncés sont fondés, sauf si la législation applicable l'exige. Aucune déclaration ou garantie (expresse ou implicite) n'est faite quant à l'exactitude de ces énoncés prospectifs.

ADC Therapeutics SA

État des résultats intermédiaires condensés et consolidés (non vérifiés)

(en milliers de USD sauf pour les données des actions et par action)

 

Trimestre clos au
31 décembre

 

Douze mois clos au
31 décembre

2020

 

2019

 

2020

 

2019

Revenus tirés de contrats

-

 

-

 

-

 

2 340

 

Dépenses en recherche et développement

(48 552

)

(30 424

)

(142 032

)

(107 537

)

Dépenses commerciales et marketing

(9 353

)

-

 

(22 101

)

-

 

Frais généraux et administratifs

(20 096

)

(5 308

)

(55 130

)

(14 202

)

Total des dépenses opérationnelles

(78 001

)

(35 732

)

(219 263

)

(121 739

)

Perte d'exploitation

(78 001

)

(35 732

)

(219 263

)

(119 399

)

 
Autres revenus (dépenses)

161

 

222

 

584

 

1 655

 

Prêts convertibles, dérivés, variation de la valeur juste

(18

)

-

 

(45 411

)

-

 

Prêts convertibles, première tranche, dérivés, coûts de transactions

-

 

-

 

(1 571

)

-

 

Partage des résultats avec la coentreprise

24 368

 

-

 

24 368

 

-

 

Revenus financiers

100

 

218

 

832

 

2 253

 

Dépenses financières

(2 047

)

(51

)

(4 926

)

(156

)

Écarts de change (perte) gain

(366

)

173

 

(576

)

(255

)

Total des autres revenus (dépenses)

22 198

 

562

 

(26 700

)

3 497

 

Perte avant impôts

(55 803

)

(35 170

)

(245 963

)

(115 902

)

Impôt sur le revenu (dépense)

(126

)

(115

)

(327

)

(582

)

Perte nette

(55 929

)

(35 285

)

(246 290

)

(116 484

)

 
Perte nette attribuable à:
Propriétaires de la société mère

(55 929

)

(35 285

)

(246 290

)

(116 484

)

 
Perte nette par action, de base et diluée

(0,73

)

(0,69

)

(3,77

)

(2,36

)

ADC Therapeutics SA

Bilan intermédiaire condensé et consolidé (non vérifié)

(en milliers de USD)

 

31 décembre 2020

31 décembre 2019

ACTIF
Actifs en cours
Trésorerie et équivalents de trésorerie

439 195

 

115 551

 

Autres actifs en cours

11 255

 

7 055

 

Total des actifs en cours

450 450

 

122 606

 

Actifs non courants
Propriété, usine et équipements

1 629

 

1 376

 

Actifs en droit d'usage

3 129

 

4 898

 

Actifs incorporels

10 179

 

8 434

 

Participation dans une coentreprise

47 908

 

-

 

Autres actifs à long terme

397

 

368

 

Total des actifs non courants

63 242

 

15 076

 

Total actifs

513 692

 

137 682

 

 
PASSIF ET CAPITAUX PROPRES
Passif en cours
Comptes créditeurs

5 279

 

3 329

 

Autres passifs en cours

30 375

 

15 430

 

Passif locatif, court terme

1 002

 

1 132

 

Impôts exigibles sur le revenu courant

149

 

52

 

Prêts convertibles, court terme

3 631

 

-

 

Total du passif en cours

40 436

 

19 943

 

Passifs non courants
Prêts convertibles, long terme

34 775

 

-

 

Prêts convertibles, dérivés

73 208

 

-

 

Gain différé de la coentreprise

23 539

 

-

 

Passif locatif, long terme

2 465

 

3 899

 

Prestations retraite définies

3 543

 

2 684

 

Autres passifs non courants

221

 

-

 

Total du passif non courant

137 751

 

6 583

 

Total du passif

178 187

 

26 526

 

 
Capitaux attribuables aux propriétaires de la société mère
Capital social

6 314

 

4 361

 

Primes d'émission

981 056

 

549 922

 

Actions propres

(4

)

(100

)

Autres réserves

42 753

 

5 473

 

Écart de conversion cumulé

245

 

69

 

Pertes cumulées

(694 859

)

(448 569

)

Total des capitaux attribuables aux propriétaires de la société mère

335 505

 

111 156

 

Total du passif et des capitaux propres

513 692

 

137 682

 

 

ADC Therapeutics SA

Rapprochement des mesures IFRS et des mesures non IFRS (non vérifié)

(en milliers de USD sauf pour les données des actions et par action)

 

Trimestre clos au 31 décembre

 

Douze mois clos au 31 décembre

en milliers de USD (sauf pour les données des actions et par action)

2020

 

2019

 

2020

 

2019

Perte nette

(55 929

)

(35 285

)

(246 290

)

(116 484

)

Ajustements:
Charge liée aux rémunérations en actions (i)

15 416

 

761

 

42 928

 

1 117

 

Variations de la juste valeur des prêts convertibles, dérivés (revenus) dépenses (ii)

18

 

-

 

45 411

 

-

 

Prêts convertibles, première tranche, dérivés, coûts de transaction (iii)

-

 

-

 

1 571

 

-

 

Charge d'intérêts effective (iv)

1 975

 

-

 

4 756

 

-

 

Gain sur la propriété intellectuelle apportée à une coentreprise (v)

(24 501

)

-

 

(24 501

)

-

 

Perte nette ajustée

(63 021

)

(34 524

)

(176 125

)

(115 367

)

 
Perte nette par action, de base et diluée

(0,73

)

(0,69

)

(3,77

)

(2,36

)

Ajustement à la perte nette par action, de base et diluée

(0,09

)

0,01

 

1,08

 

0,02

 

Perte nette ajustée par action, de base et diluée

(0,82

)

(0,68

)

(2,69

)

(2,34

)

Moyenne pondérée du nombre d'actions en circulation, de base et diluées

76 719 090

 

50 940 406

 

65 410 292

 

49 279 961

 

 

(i)

La charge liée aux rémunérations en actions représente le coût des attributions en actions pour les directeurs, les cadres et les employés. La juste valeur des attributions est calculée au moment de l'attribution et identifiée sur la période d'acquisition sous la forme d'une charge comptabilisée au bilan et d'une augmentation correspondante dans les autres réserves de capitaux. Ces entrées comptables n'ont pas d'incidence sur la trésorerie.

 

 

(ii)

Les variations de la juste valeur des dérivés des prêts convertibles résultent de l'évaluation, à la fin de chaque période comptable, des dérivés associés aux prêts convertibles, comme expliqué dans notre rapport annuel déposé sur le formulaire 20-F. Plusieurs données interviennent dans ces évaluations, et les plus susceptibles de provoquer des changements significatifs dans les évaluations sont les changements de la valeur de l'instrument sous-jacent (c'est-à-dire les changements du prix de nos actions ordinaires) et les changements de la volatilité attendue de ce prix. Tout changement dans la probabilité prévue de l'approbation réglementaire de Lonca affecterait directement l'évaluation liée à la deuxième tranche. Ces écritures comptables n'ont aucune incidence sur la trésorerie.

 

 

(iii)

Les coûts de transaction attribués à la première tranche du prêt convertible représentent les coûts réels. Ces coûts ne devraient pas se reproduire de manière continue.

 

 

(iv)

La charge d'intérêts effective a trait à l'augmentation de la valeur de notre prêt convertible, conformément à la méthode du taux d'intérêt effectif. Étant donné que la valeur initiale du prêt est enregistrée après déduction de la valeur du dérivé incorporé, l'augmentation de la valeur du prêt nécessaire pour atteindre le montant requis pour financer les sorties de trésorerie de paiements des intérêts, le remboursement de capital et les frais de sortie est nettement plus élevée que les paiements d'intérêts au taux du coupon et des frais de sortie.

 

 

(v)

Gain lié à la contribution de la société à la propriété intellectuelle pour sa participation dans la coentreprise Overland ADCT BioPharma. Cette écriture comptable n'a pas eu d'impact sur la trésorerie.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 18:37
Emploi et Développement social Canada Aujourd'hui, le ministre du Travail, Seamus O'Regan Jr., a tenu une rencontre virtuelle avec les ministres provinciaux et territoriaux du Travail afin de discuter de priorités touchant les lieux de travail...

à 17:42
Bénéfice net atteignant 477,7 millions $, ou 0,46 $ par action sur une base diluée pour le quatrième trimestre de l'exercice 2022, comparativement à 563,9 millions $, ou 0,52 $ par action sur une base diluée, pour le quatrième trimestre de l'exercice...

à 17:14
L'IFRS Foundation annonce aujourd'hui une série d'actions qui soutiennent l'établissement du Conseil des normes internationales d'information sur la durabilité (International Sustainability Standards Board - ISSB) au sein de l'écosystème canadien...

à 16:31
À l'aube de la saison touristique, Revenu Québec invite les citoyens qui désirent offrir de l'hébergement de courte durée durant la période estivale à prendre connaissance des obligations légales et fiscales à respecter. En plus de devoir...

à 16:23
Reprise des négociations pour : Société : A2ZCryptocap Inc.  Symbole à la Bourse de croissance TSX : AZC.P   Les titres : Oui  Reprise (HE) : 09 h 30 06/29/22  L'OCRCVM peut prendre la décision de suspendre (ou d'arrêter) temporairement les...

à 16:16
Le premier ministre Justin Trudeau a conclu aujourd'hui sa participation au Sommet du G7 à Elmau, en Allemagne, où il a annoncé un soutien supplémentaire important à l'Ukraine. Au cours du Sommet, il a rencontré les dirigeants des principales...



Communiqué envoyé le 19 mars 2021 à 00:15 et diffusé par :