Le Lézard
Sujets : Première Nation, CFG

Déclaration des ministres Guilbeault, Bennett, Miller et Vandal à l'occasion de la Journée nationale des langues autochtones


Nous reconnaissons et célébrons le riche patrimoine des langues autochtones au Canada

GATINEAU, QC, le 31 mars 2021 /CNW/ - L'honorable Steven Guilbeault, ministre du Patrimoine canadien, l'honorable Carolyn Bennett, ministre des Relations Couronne-Autochtones, l'honorable Marc Miller, ministre des Services aux Autochtones, et l'honorable Dan Vandal, ministre des Affaires du Nord, ont publié aujourd'hui la déclaration suivante à l'occasion de la Journée nationale des langues autochtones.

« Le 31 mars, nous célébrons la Journée nationale des langues autochtones, et c'est le moment idéal pour les Autochtones et les non-Autochtones du Canada de reconnaître et de souligner toute la richesse et la diversité des langues autochtones.

Les langues autochtones sont enchâssées dans les cultures et les histoires autochtones. Elles sont profondément personnelles. Elles rassemblent les gens, les familles et les communautés d'une génération à l'autre, malgré la distance et les différences. Elles font partie intégrante des cultures, de l'identité et du mieux-être des Autochtones. Les langues transportent les histoires, la mémoire de nos ancêtres et la promesse de la perpétuer pour nos descendants. Elles sont empreintes de sagesse et de traditions, transmises par les aînés aux jeunes, au fil des générations. Le gouvernement du Canada comprend qu'il a un rôle à jouer dans la protection des langues autochtones et leur soutien.

Aujourd'hui, nous réitérons notre engagement à corriger les torts du passé en donnant suite aux appels à l'action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, et en soutenant les peuples autochtones dans leurs efforts pour se réapproprier, revitaliser, maintenir et renforcer leurs langues.

Aujourd'hui, nous reconnaissons aussi les réalisations de la dernière année, en collaboration avec les partenaires autochtones, qui prennent appui sur le savoir des Autochtones, leur vision et leur expérience. En particulier, nous maintenons notre engagement à mettre pleinement en oeuvre la Loi sur les langues autochtones, adoptée en juin 2019, laquelle demeure une priorité pour le gouvernement du Canada. Nous nous réjouissons à la perspective de nommer sous peu la ou le commissaire et les directeurs du Bureau du commissaire aux langues autochtones, un organisme indépendant. Par ailleurs, nous poursuivrons nos consultations auprès de partenaires autochtones avec lesquels nous travaillerons à définir un nouveau modèle de financement des langues autochtones qui sera souple et prévisible, et axé sur les priorités et les besoins distincts des Premières Nations, des Inuit et des Métis.

De manière plus générale, nous collaborerons avec les partenaires autochtones afin de soutenir les langues et la culture autochtones en réponse au rapport final de l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées. Pour ce faire, nous verrons à ce que les langues autochtones, les connaissances et les pratiques culturelles soient accessibles; nous appuierons les femmes et les filles autochtones, ainsi que les personnes bispirituelles et LGBTQQIA+ qui souhaitent raconter leurs histoires et mettre en valeur leur authenticité dans les médias et la culture populaire; et nous poursuivrons notre lutte contre le racisme envers les Autochtones.

Quand nous réfléchissons aux liens que nous sommes en train de renouveler et de renforcer, dans un esprit de respect et de collaboration, nous sommes inspirés par l'engagement, la passion et la détermination dont les peuples autochtones font preuve pour préserver et revitaliser leurs langues, et nous emboîterons le pas à cet égard. Nous sommes convaincus qu'ensemble, nous trouverons une façon de protéger les langues autochtones, en plus de veiller à ce qu'elles prospèrent et enrichissent notre vie à tous. »

SOURCE Patrimoine canadien



Communiqué envoyé le 31 mars 2021 à 09:00 et diffusé par :