Le Lézard
Sujets : Nouveaux produits et services, Première Nation

Ensemble vers une aire protégée autochtone au Pipmuakan : le Conseil des Innus de Pessamit dévoile son projet au public


PESSAMIT, QC, le 31 mars 2021 /CNW Telbec/ - Mobilisé pour la survie culturelle de la communauté, le Conseil des Innus de Pessamit a dévoilé hier son projet d'aire protégée autochtone au Pipmuakan et son logo. « Aujourd'hui nous tendons la main aux intervenants régionaux et au gouvernement. Travaillons ensemble à la sauvegarde de notre culture et à la réconciliation de nos peuples » déclare Jean-Marie Vollant, Chef du Conseil des Innus de Pessamit.

Un projet pilote d'aire protégée d'initiative autochtone

Lieu fréquenté depuis des millénaires par les Innus, le Pipmuakan est parmi les endroits les plus importants de notre Nitassinan. Il est indispensable à la pratique de nos activités traditionnelles, à la sauvegarde de notre langue et à la transmission de nos savoirs. Il s'agit aussi d'un refuge essentiel pour minashkuau-atiku, le caribou forestier, une espèce en péril, puis un animal sacré pour les Innus. Ce territoire étant déjà très altéré par l'exploitation forestière, il y a urgence d'agir maintenant pour protéger les derniers massifs de forêt intacts nécessaires au maintien de notre culture et du caribou.

Mobilisé pour préserver la culture et le patrimoine innus, le Conseil des Innus de Pessamit a initié un projet d'aire protégée autochtone, qui a été déposé officiellement au gouvernement du Québec en novembre dernier. « Lieu de transmission et de partage depuis toujours, le Pipmuakan est un lieu de prédilection pour nourrir la réflexion sur les aires protégées d'initiative autochtone au Québec. » ajoute Marie-Hélène Rousseau, responsable du projet au Conseil des Innus de Pessamit. Une équipe de chercheurs de l'Université Laval contribue d'ailleurs au projet en vue d'élaborer un plan de mise en valeur du territoire et un modèle de gouvernance.

Une identité visuelle pour le projet

Le Conseil des Innus de Pessamit a profité de l'occasion pour dévoiler l'identité visuelle du projet. Inspiré d'une oeuvre de Kim Picard, innue de Pessamit, qui a été produite dans le cadre d'un concours organisé à l'été 2020 au sein de la communauté.

« Cette identité visuelle est un outil pour faire connaître notre projet et exprimer nos intentions quant à une aire protégée autochtone au Pipmuakan. Cette initiative est menée par et pour les Pessamiulnuat, afin de sauver minashkuau-atiku, le caribou, et notre culture, qui est intimement liée au territoire. Une aire protégée autochtone au Pipmuakan aura de nombreuses retombées positives pour notre communauté et pour le bien-être de nos membres, mais elle profitera aussi à l'ensemble de la société québécoise » explique Éric Kanapé, Conseiller en environnement au Conseil des Innus de Pessamit.

Prochaines étapes 

D'abord et avant tout, le Conseil des Innus de Pessamit souhaite un moratoire de toutes les activités industrielles et de l'émission de baux de villégiature dans le périmètre qu'il a identifié pour l'aire protégée du Pipmuakan.

« Plus notre proposition est étudiée rapidement, plus il y a aura de prévisibilité pour les différents usagers du territoire. Nous souhaitons travailler rapidement avec le Ministre de l'Environnement et de la Lutte aux changements climatiques, ainsi que le Ministre responsable des Affaires autochtones afin de contribuer à la réflexion sur les aires protégées d'initiative autochtone » a conclut Jean-Marie Vollant.

De plus, le Conseil des Innus de Pessamit s'attend à ce que sa proposition d'aire protégée pour le Pipmuakan soit pleinement intégrée dans la stratégie caribou que proposera prochainement le Ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Informations supplémentaires

SOURCE Conseil des Innus de Pessamit



Communiqué envoyé le 31 mars 2021 à 13:11 et diffusé par :