Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Sans buts lucratifs, Broadcast feed announcements, Politique intérieure, Plaidoyer (politique)

Non-GMO Project : De la viande et du poisson génétiquement modifiés dans votre assiette... sous peu?


La population a jusqu'au 7 mai pour exiger davantage de tests et une réglementation plus stricte

BELLINGHAM, Washington, 6 mai 2021 /CNW/ - Le développement d'animaux génétiquement modifiés se poursuit à un rythme accéléré et ceux-ci pourraient, dans le contexte d'une réglementation et de tests limités, se retrouver dans les assiettes des Américains en 2021. Cette situation s'explique en partie par les efforts déployés par l'administration précédente pour déréglementer les biotechnologies. Lors du dernier jour du mandat de Sonny Perdue à la direction du département de l'Agriculture des États-Unis, une proposition a été soumise en vue de faire passer la supervision et la réglementation entourant les animaux modifiés génétiquement de la FDA à l'USDA, une mesure qui réduirait considérablement les mesures de protection du public américain mises en place par l'administration Obama.

Cependant, le président Biden est entré en fonction le lendemain. Et peu après, la période de consultation publique sur la proposition de Perdue a été prolongée par le nouveau secrétaire de l'USDA, Tom Vilsack (qui était auparavant secrétaire au sein de l'administration Obama). Cette prolongation offre une rare occasion au public d'influencer la nouvelle administration de manière à ce qu'elle retire cette proposition dangereuse. La période de consultation prend fin ce vendredi 7 mai.

L'organisme Non-GMO Project se joint à de nombreux autres organismes sans but lucratif et groupes de défense des consommateurs qui pressent les familles américaines à exprimer leurs opinions. Dans un récent article intitulé  « What businesses and consumers need to know about genetically modified animals entering the marketplace » (New Hope Network, 27 avril 2021), l'organisme afirme ce qui suit : « La passation des pouvoirs de supervision de la FDA à la USDA doit être prise au sérieux. Entre les deux organismes fédéraux, la FDA est la plus rigoureuse et stricte dans sa façon de réglementer les médicaments [et] tout produit destiné à l'ingestion humaine. Elle exige davantage de tests entourant les enjeux de sécurité. Le transfert de cette responsabilité à l'USDA est donc une forme claire de déréglementation. » L'organisme Non-GMO Project poursuit : « Nous avons tous le droit fondamental de savoir à tout le moins ce que contient notre nourriture. Et si nous voulons éviter de consommer des OGM, nous devons savoir si nos aliments en contiennent ou non. Autrement, cela ne dépend pas de nous. Les entreprises prennent les décisions, et nous n'avons aucune idée de ce que nous achetons et donnons à manger à nos enfants. »

Les risques sont réels, malgré les pressions exercées par l'industrie de la biotechnologie afin de mettre en place une déréglementation et ses prétentions selon lesquelles ces technologies sont sécuritaires. En 2019, la FDA a découvert qu'une vache génétiquement modifiée mise au point par une entreprise du Minnesota avait des effets imprévisibles, y compris des bactéries résiduelles et des gènes de résistance aux antibiotiques. Bien que les concepteurs de biotechnologies fassent la promotion de la précision du processus d'édition génomique, cette découverte a révélé que les effets imprévisibles sont non seulement possibles, mais qu'ils peuvent avoir des conséquences désastreuses. Cela témoigne également de la nécessité d'un processus d'examen de la FDA rigoureux entourant les animaux génétiquement modifiés afin que la viande ou le lait de ces animaux ne se retrouvent pas éventuellement dans la chaîne d'approvisionnement alimentaire. D'autres OGM se sont déjà infiltrés dans le système alimentaire, causant de graves dommages. En 1986, un aide-sommeil avec OGM non testé et non étiqueté offert en vente libre a causé la mort de 80 personnes et en a rendu malades des milliers d'autres.

Visionner : Megan Westgate, fondatrice et directrice générale de l'organisme Non-GMO Project,invite la population à faire connaître son opinion au sujet de la déréglementation fédérale des animaux génétiquement modifiés.

Personne-ressource pour les médias : Adrienne Schofhauser, press@nongmoproject.org

Vidéo - https://www.youtube.com/watch?v=PqOgv59FmVg 
Logo - https://mma.prnewswire.com/media/1433415/Non_GMO_Project_Logo.jpg

SOURCE Non-GMO Project


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

13 aoû 2022
Après 4 ans de gouvernement de la CAQ, nous voilà avec une inflation galopante hors de contrôle et sans mesure concrète à long terme pour aider les citoyennes et citoyens affectés par la hausse du coût de la vie. Un gouvernement sans vision...

13 aoû 2022
Mary Kay Inc. continue de soutenir l'entrepreneuriat, l'autonomisation et le leadership éclairé des femmes, en tant que sponsor du Congrès Cornerstone, dans le cadre du Forum international des femmes (International Women's Forum, IWF), édition 2022....

12 aoû 2022
Clario, une société qui fournit des solutions technologiques de pointe pour les essais cliniques décentralisés (ECD), hybrides et sur site, a annoncé aujourd'hui son investissement dans une nouvelle technologie de services de...

12 aoû 2022
Le gouvernement du Canada demeure agile dans son intervention continue et fondée sur des données probantes en réponse à des cas confirmés de variole simienne au Canada. L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) travaille de près avec ses...

12 aoû 2022
Regulatory News: Avertissement : Destiné uniquement aux médias internationaux et aux investisseurs Ipsen (Euronext: IPN ; ADR : IPSEY) a annoncé aujourd'hui la finalisation de l'accord de fusion définitif selon lequel le Groupe a acquis Epizyme,...

12 aoû 2022
Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, pour les dernières 24 heures, au Québec, font état de : 1?154 nouveaux cas, pour un total de 1?161 491 personnes infectées*?;18 nouveaux décès rapportés dans les 24 dernières heures, pour un...



Communiqué envoyé le 6 mai 2021 à 13:41 et diffusé par :