Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujets : Première Nation, CFG, DEI

Le ministre Miller parle du bien-être mental en temps de pandémie


OTTAWA, ON, le 7 mai 2021 /CNW/ - Le ministre des Services aux Autochtones, Marc Miller, a fait la déclaration suivante aujourd'hui :

« La Semaine de la santé mentale et la Journée de la santé mentale des enfants et des adolescents ont pour but de célébrer, de protéger et de promouvoir la santé mentale. Plus que jamais, la pandémie de COVID-19 nous a rappelé l'importance primordiale de prendre soin de notre bien-être mental.

Nous savons que des personnes de tous âges et de tous horizons éprouvent un niveau de stress et d'anxiété sans précédent en raison de la pandémie. Quarante pour cent des Canadiens affirment que leur santé mentale s'est détériorée depuis le début de la pandémie. Si vous vous sentez ainsi, vous n'êtes pas seul.

La pandémie a de profondes répercussions sur le bien-être mental des communautés autochtones, car elle amplifie les inégalités et les problèmes existants en matière de santé mentale et elle crée de nouvelles lacunes et de nouveaux besoins. D'après Statistique Canada, 6 Autochtones sur 10 ont déclaré que leur santé mentale s'est détériorée depuis le début de la pandémie. Les facteurs qui ont contribué le plus à ce sentiment sont l'éloignement physique, le fait de ne pas pouvoir passer du temps avec ses proches et celui de ne pas pouvoir participer à des activités culturelles.

Il existe des moyens de favoriser le mieux-être mental dès maintenant. L'un de ces moyens est d'en parler. Parlez de ce que vous ressentez. Nommez vos émotions. Faites appel à vos amis, à votre famille, aux aînés et aux professionnels de la santé mentale.

Si vous avez besoin d'aide, il existe des ressources vers lesquelles vous pouvez vous tourner :

La Ligne d'écoute d'espoir pour le mieux-être est là pour tout le monde -- Premières Nations, Inuits, Métis, enfants, jeunes ou adultes. Appelez sans frais le 1-855-242-3310 ou connectez-vous au clavardage sur le site espoirpourlemieuxetre.ca. Les services sont offerts en anglais, en français, en cri, en ojibwé et en inuktitut.

Jeunesse, J'écoute peut vous mettre en relation avec un intervenant bénévole autochtone en cas de crise en envoyant un message texte à PREMIÈRES NATIONS, INUIT ou MÉTIS au 686868 pour les jeunes et au 741741 pour les adultes ou par Facebook Messenger.

Le bien-être mental est depuis longtemps une priorité pour les populations autochtones; il s'agit d'une priorité partagée par le gouvernement du Canada. Pour faire face aux répercussions croissantes de la pandémie sur le mieux-être mental des Autochtones, le gouvernement du Canada a annoncé, en août 2020, un montant de 82,5 millions de dollars pour appuyer la santé mentale et le mieux-être afin d'aider les communautés autochtones à adapter et à développer leurs services de mieux-être mental, à améliorer l'accès et à répondre à la demande croissante.

Cet investissement supplémentaire vient appuyer les progrès réalisés grâce à un financement annuel continu d'environ 450 millions de dollars. Il soutient les services pour le mieux-être mental et la lutte contre la toxicomanie qui sont dirigés par des Autochtones, adaptés à leur culture et établis dans les communautés des Premières Nations et inuites.

Conscient de l'importance de l'accès à des services essentiels de soutien en matière de mieux-être mental, le gouvernement du Canada a affecté 597,6 millions de dollars sur trois ans dans son budget de 2021, à compter de 2021-2022, pour maintenir l'accès à des services de soutien émotionnel, culturel et de santé mentale aux survivants des pensionnats et à leurs familles, et pour stabiliser d'autres services de soutien communautaires.

Le gouvernement du Canada a également fait un investissement de 59 millions de dollars dans le cadre de l'Énoncé économique de l'automne 2020 afin que les Premières Nations puissent adapter leurs infrastructures communautaires dans les réserves. Les Premières Nations ont pu utiliser ces fonds pour soutenir la reprise des activités en toute sécurité des écoles, des garderies et du Programme d'aide préscolaire aux Autochtones des réserves. La reprise de ces activités en toute sécurité a été essentielle pour soutenir la santé mentale des enfants et des jeunes qui ont été énormément touchés par les perturbations de leurs habitudes et de leur vie quotidienne.

En outre, le budget de 2021 prévoit un investissement de 2,5 milliards de dollars sur cinq ans pour renforcer l'approche actuelle fondée sur les distinctions en matière d'apprentissage et de garde des jeunes enfants autochtones. Cet investissement soutient une gamme de programmes et de services qui permettent d'établir des liens sociaux solides et qui mettent l'accent sur la résilience et l'équilibre émotionnel chez les jeunes enfants. Ces expériences et compétences, à leur tour, favorisent la santé mentale des enfants à mesure qu'ils grandissent et deviennent adultes.

Même en période d'anxiété et de stress extrêmes, nous devons nous efforcer de protéger et d'entretenir la santé mentale. Nous vivons tous des moments difficiles de temps en temps, et nous méritons tous de nous sentir bien.

Aujourd'hui et tous les jours, rejoignez-moi afin de #ParlerPourVrai sur le mieux-être mental. »

Restez branchés

Participez à la conversation sur les Autochtones au Canada :

Twitter : @GCAutochtones 
Facebook : @GCAutochtones 
Instagram : @GCAutochtones

Twitter : @Min_ServAutoch

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus de renseignements ou pour vous abonner, visitez https://www.isc.gc.ca/fra/1291225661056/1533642622149.

SOURCE Services aux Autochtones Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 10:22
Dans le but de contribuer à créer un monde davantage investi, ensemble, Placements Mackenzie annonce fièrement le dévoilement de l'Arbre à monnaie Mackenzie dans le cadre d'une expérience interactive sécuritaire au Yonge/Dundas Square à Toronto....

à 08:00
Les représentantes et représentants des médias sont invités à une conférence de presse au cours de laquelle le ministre de la Justice et procureur général du Québec, Simon Jolin-Barrette, accompagné de la Commission des services juridiques et de...

25 sep 2021
L'Accélérateur de l'entrepreneuriat féminin (Women's Entrepreneurship Accelerator, WEA), une initiative stratégique multi-partenariale lancée par cinq agences des Nations Unies et Mary Kay Inc., célèbre aujourd'hui son deuxième anniversaire en...

25 sep 2021
Amazon Web Services (AWS), une société Amazon.com, Inc. , a annoncé aujourd'hui l'ouverture d'une région infrastructurelle à Aotearoa, en Nouvelle-Zélande, en 2024. La nouvelle Région AWS Asie-Pacifique (Auckland) sera composée de trois Zones de...

25 sep 2021
À la suite d'informations reçues relativement à de fausses applications liées au passeport vaccinal du Québec, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) tient à lancer un appel à la vigilance. Selon les informations reçues, des...

24 sep 2021
DXC Technology Company (« DXC ») a annoncé aujourd'hui la finalisation de son refinancement. Auparavant, DXC avait procédé à l'offre de billets de premier rang à hauteur de 1,35 milliard d'euros, dont le prix avait été fixé le 2 septembre 2021 et de...



Communiqué envoyé le 7 mai 2021 à 15:44 et diffusé par :