Le Lézard
Sujets : Sans buts lucratifs, Première Nation, DEI

Deux nouvelles inscriptions au Registre de la Mémoire du monde du Canada


OTTAWA, ON, le 11 mai 2021 /CNW/ - La Commission canadienne pour l'UNESCO, Bibliothèque et Archives Canada et les Archives des TNO sont ravis d'annoncer deux nouvelles inscriptions au Registre de la Mémoire du monde du Canada. Celles-ci comprennent des documents uniques et irremplaçables qui préservent la transmission des cultures et des savoirs autochtones.

Créé en 2017, le Registre de la Mémoire du monde du Canada fait la promotion de la vaste diversité du patrimoine documentaire du pays, qui s'étend de l'arrivée des peuples autochtones sur le territoire à aujourd'hui.

Les deux nouvelles inscriptions sont :

« Le département de la culture et du patrimoine du Conseil tribal des Gwich'in continue de travailler à la préservation et à la promotion de la culture Gwich'in. Nous sommes incroyablement fiers du travail accompli, et de cet honneur prestigieux. Notre culture est au centre de notre identité comme peuple, et à ce titre, elle doit non seulement être protégée, mais aussi promue et célébrée. »

- Kristine McLeod, grande chef adjointe du CTG

« Nos cultures, nos langues et notre patrimoine autochtones façonnent notre identité nordique et illustrent nos modes de vie uniques. Cette reconnaissance prestigieuse pour la collection de l'Institut social et culturel gwich'in permettra de préserver et de promouvoir la culture, la langue et le patrimoine des Gwich'in sur la scène mondiale. »

- R.J. Simpson, ministre de l'Éducation, de la Culture et de l'Emploi, gouvernement des Territoires du Nord-Ouest

« L'histoire des Métis du Manitoba originaires de la rivière Rouge, c'est l'histoire de la Nation métisse. Nous sommes le seul peuple autochtone à avoir ajouté une province à la Confédération canadienne. Au nom de notre cabinet et de nos citoyens, je suis fier de voir notre histoire reconnue par la Commission canadienne pour l'UNESCO. Ces lots riverains montrent notre rôle original, empreint de force et de leadership, dans l'établissement autour de la rivière Rouge, et nous donnent l'occasion de réfléchir à ce que serait notre Nation aujourd'hui si elle n'avait pas été déplacée de force hors de ce territoire. Si nous avions pu y rester pour nous épanouir, notre croissance économique aurait été impressionnante. »

- David Chartrand LL.D. (h. c.), O.M., président, Fédération Métisse du Manitoba

« Bibliothèque et Archives Canada salue l'ajout de plans de lots riverains métis au Registre de la Mémoire du monde du Canada. Cette décision cadre parfaitement avec les efforts de l'organisation en faveur de la vérité, de la réconciliation et de l'inclusion puisqu'elle aidera à faire connaître le rôle crucial de la Nation métisse dans la formation du Canada actuel, ainsi que la discrimination dont celle-ci fut la cible au cours de son histoire. L'étude du passé nous aide à comprendre le présent, et donc à former un pays plus accueillant pour tous. »

- Leslie Weir, bibliothécaire et archiviste du Canada

Que signifie l'inclusion au Registre de la Mémoire du monde?

Le programme de la Mémoire du monde de l'UNESCO, dont fait partie le Registre de la Mémoire du monde du Canada, présente les documents les plus significatifs du patrimoine et de l'histoire de l'humanité. L'inclusion au Registre souligne l'importance et la pertinence de la préservation du patrimoine documentaire. Elle met aussi en lumière l'importance de rendre ces collections uniques accessibles aux citoyens, aux étudiants, aux chercheurs et au grand public.

Le comité consultatif canadien de la Mémoire du monde est composé d'experts qui examinent les candidatures et formulent des recommandations à la Commission canadienne pour l'UNESCO concernant les collections qui doivent être incluses au Registre de la Mémoire du Canada.

« Depuis sa création il y a quatre ans, le Registre de la Mémoire du monde du Canada aura accueilli 18 inscriptions auxquelles viennent s'ajouter les deux annoncées aujourd'hui. Ces inscriptions témoignent de la richesse du patrimoine documentaire associé aux langues et cultures autochtones, une priorité de la CCUNESCO et du programme dans le contexte de la réconciliation. L'inscription au Registre offre une chance inégalée de reconnaître la collection du Conseil tribal des Gwich'in - Fonds de l'Institut social et culturel gwich'in ainsi que les plans de lots riverains de la Nation métisse en tant que patrimoine de l'humanité. »

- Chantal Fortier, présidente, Comité consultatif canadien de la Mémoire du monde

Visitez le Registre de la Mémoire du monde du Canada pour la liste complète des 20 inscriptions.

SOURCE Commission canadienne pour l'UNESCO



Communiqué envoyé le 11 mai 2021 à 08:00 et diffusé par :