Le Lézard
Sujets : Femme, Lesbiennes, Gays, Bisexuels, Première Nation, CFG, DEI

Le gouvernement du Canada participe au lancement du Plan d'action national pour mettre fin à la violence faite aux femmes, aux filles et aux personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones disparues et assassinées et publie sa contribution au Plan


Ligne de soutien pour les personnes touchées par les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones disparues ou assassinées

Pour obtenir de l'aide émotionnelle immédiate, composez le 1-844-413-6649. Vous pouvez également avoir accès à des services de soutien à la santé à long terme comme des services de counseling en santé mentale, du soutien affectif communautaire et des services culturels, ainsi qu'à certains frais de déplacement pour voir des Aînés et des guérisseurs traditionnels.

OTTAWA, TERRITOIRE TRADITIONNEL ALGONQUIN NON CÉDÉ, ON, le 3 juin 2021 /CNW/ - Les femmes, les filles et les personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, transgenres, queer, en questionnement, intersexuées et asexuelles plus (2ELGBTQQIA+) autochtones ont le droit d'être en sécurité dans leurs communautés, où qu'elles vivent. Le gouvernement du Canada collabore avec les peuples autochtones et ses partenaires provinciaux et territoriaux partout au Canada pour apporter des changements substantiels, immédiats et transformateurs afin de mettre fin au racisme systémique et à la violence fondée sur le sexe.

Aujourd'hui, à l'occasion du deuxième anniversaire de la publication de Réclamer notre pouvoir et notre place, le rapport final de l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, nous rendons hommage aux familles, aux survivants et aux communautés qui n'ont jamais abandonné. En cette journée historique, des partenaires de partout au Canada se réunissent pour rendre public le Plan d'action national visant à mettre fin à cette tragédie.

Au cours d'un événement de lancement virtuel du Plan d'action national, le gouvernement du Canada a dévoilé sa composante du Plan, la Voie fédérale concernant les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones disparues et assassinées. Fruit d'un engagement et d'une collaboration approfondis, il s'agit de la contribution du gouvernement du Canada au Plan d'action national qui vise à mettre fin à la violence faite aux femmes, aux filles et aux personnes 2ELBGTQQIA+ autochtones en s'attaquant à la complexité et à la nature interreliée des causes de la violence.

Le colonialisme, le racisme, le sexisme et le capacitisme ont créé des inégalités systémiques pour les peuples autochtones et ont menacé d'éteindre les langues, les cultures et les pratiques traditionnelles autochtones, et ont eu une incidence directe sur le pouvoir et la place légitimes des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones. La Voie fédérale adopte une approche holistique et globale pour s'attaquer aux causes profondes de la violence en s'engageant à prendre des mesures concrètes dans quatre domaines clés définis par l'Enquête nationale : la culture, la santé et le bien-être, la sécurité humaine et la justice.

Le budget de 2021 comprend des investissements historiques qui appuieront la mise en oeuvre des initiatives dans la Voie fédérale et contribueront à mettre fin à cette tragédie nationale. Pour aider à bâtir une société plus sûre, plus forte et plus inclusive, le budget de 2021 propose d'investir 2,2 milliards de dollars supplémentaires sur cinq ans et 160,9 millions de dollars par la suite. Cet investissement appuierait :

Le budget de 2021 propose des investissements de plus de 18 milliards de dollars pour resserrer les écarts entre les Autochtones et les non-Autochtones, favoriser la santé, la sécurité et la prospérité des communautés autochtones et promouvoir une réconciliation significative avec les Premières Nations, les Inuits et la Nation métisse. Les travaux d'élaboration du Plan d'action national et de la Voie fédérale ont éclairé ces investissements. Ils comprennent également des mesures de soutien supplémentaires qui aideront à respecter les engagements du gouvernement du Canada.

Pour poursuivre son travail sur la Voie fédérale, le gouvernement du Canada travaillera avec ses partenaires autochtones à l'élaboration du plan de mise en oeuvre. Ainsi, les mesures actuelles et futures seront mises en oeuvre de manière à répondre aux besoins des communautés qu'elles sont censées servir.

Le travail visant à mettre fin à la violence faite aux femmes, aux filles et aux personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones est loin d'être terminé. Le gouvernement du Canada de concert avec les partenaires autochtones, provinciaux et territoriaux élaborent les diverses composantes du Plan d'action national qui est publié aujourd'hui et celles qui le seront plus tard. Le gouvernement du Canada surveillera également la mise en oeuvre des initiatives comprises dans la Voie fédérale et présentera un rapport public chaque année à ce sujet. Ce processus continu aidera à déterminer les domaines où il est nécessaire de réorienter et d'ajuster les efforts dans la Voie fédérale pour qu'elle demeure responsable des résultats.

Citations

« Nous rendons hommage à la force et à la résilience des familles et des survivants et à leurs décennies de plaidoyer en faveur de la justice, de la guérison et de la prévention. Nous sommes ici aujourd'hui pour rendre publique le Plan d'action national et la Voie fédérale en raison de leur dévouement envers ce travail important et stimulant La Voie fédérale est une contribution clé au Plan d'action national qui mènera à des changements réels, durables et généralisés. En travaillant avec plus de 100 femmes autochtones, des personnes 2ELGBTQQIA+ et des partenaires autochtones, provinciaux et territoriaux, nous mettrons en place des mesures concrètes et un cadre de responsabilisation qui mettront véritablement fin à cette tragédie nationale en cours. »

L'honorable Carolyn Bennett, M.D., C.P., députée

Ministre des Relations Couronne-Autochtones

 « Les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones nous ont dit que, pour elles, la guérison passe d'abord par la réappropriation de leur culture. Pour s'épanouir, la culture doit être vécue. C'est ce qui renforce l'identité et crée des communautés sûres et sécuritaires. C'est pourquoi notre gouvernement soutient les peuples autochtones dans la revitalisation et le renforcement de leurs langues, de leurs connaissances et de leurs traditions ainsi que dans la transmission de leurs histoires avec fierté. Nous nous opposons fermement à toutes les formes de racisme et de haine, car nous voulons bâtir un Canada où toutes les personnes peuvent réaliser leur plein potentiel, et ce, sans discrimination. »

L'honorable Steven Guilbeault

Ministre du Patrimoine canadien

« Les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA+ des Premières Nations, inuites et métisses méritent de vivre en sécurité et de jouir d'une bonne santé mentale et physique. À titre de ministre des Services aux Autochtones, je prends cette question au sérieux et je suis honoré de dire que nous prenons les mesures nécessaires pour atteindre ces objectifs. Nos investissements dans les mesures de soutien en matière de santé et de sécurité des enfants aideront les femmes autochtones et leurs enfants à reconstruire une vie meilleure pour elles-mêmes et leur famille. »

L'honorable Marc Miller

Ministre des Services aux Autochtones

« Le gouvernement du Canada reconnaît que les Autochtones sont depuis longtemps surreprésentés dans le système de justice, tant comme victimes que comme délinquants. Nous sommes déterminés à travailler avec les communautés et les organisations des Premières Nations, inuites et de la Nation métisse afin d'apporter des changements fondamentaux qui répondent aux besoins uniques des communautés autochtones et de veiller à ce que la sécurité des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones soit une priorité permanente. »

L'honorable Bill Blair

Ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

« Le gouvernement du Canada prend des mesures pour lutter contre la violence faite aux femmes, aux filles et aux personnes 2ELGBTQQIA+. Nous investissons dans le renforcement des capacités des organisations communautaires de femmes autochtones et de personnes 2ELGBTQQIA+ et nous travaillons à lutter contre la violence fondée sur le sexe au moyen d'une Voie fédérale coordonnée. Nous collaborons également avec des familles, des communautés et des organismes de partout au pays dans le cadre de plus de 100 initiatives visant à commémorer les disparus et à honorer leur héritage. Je remercie les familles, les communautés et les survivants de leur collaboration dans le cadre de cet important travail. Il s'agit d'une tragédie nationale, et le gouvernement du Canada est déterminé à travailler avec tous les partenaires pour guérir les blessures et prévenir cette violence insensée. »

L'honorable Maryam Monsef

Ministre des Femmes et de l'Égalité des genres

« Les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones doivent avoir la certitude que le système de justice est là pour les protéger et non pour leur nuire. À ce jour, les Autochtones continuent de faire l'objet de discrimination systémique au sein de notre système de justice. Nous avons tous un rôle à jouer pour apporter les changements transformationnels nécessaires pour remédier à cette situation une fois pour toutes. La Voie fédérale fournira la feuille de route pour créer un système de justice juste, équitable et inclusif qui respecte les droits des Autochtones et  qui protège les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA+ maintenant et à l'avenir. »

L'honorable David Lametti, C.P., c.r., député

Ministre de la Justice et procureur général du Canada

« Nous demeurons déterminés à lutter contre la violence fondée sur le sexe dans le Nord et partout au pays. La Voie fédérale établit un plan pour s'attaquer aux causes profondes de la violence et des injustices socioéconomiques auxquelles sont confrontées les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones partout au Canada. La Voie fédérale est fondée sur la collaboration, le partenariat et les priorités communautaires pour assurer une action continue, coordonnée et globale qui permettra d'apporter les changements importants et transformateurs nécessaires pour mettre fin à cette tragédie nationale. »

L'honorable Daniel Vandal, C.P., député

Ministre des Affaires du Nord

Faits en bref

Produits connexes

Document d'information : La Voie fédérale de lutte contre la violence à l'égard des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones disparues et assassinées

La Voie fédérale de lutte contre la violence à l'égard des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones disparues et assassinées est la contribution du gouvernement du Canada au Plan d'action national, réclamée par l'Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées. Il s'agit de l'approche du gouvernement du Canada pour mettre fin à la violence faite aux femmes, aux filles et aux personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones.

Le colonialisme, le racisme, le sexisme et le capacitisme ont créé des iniquités systémiques pour les Autochtones, ont menacé d'éteindre les langues, les cultures et les pratiques traditionnelles autochtones et ont eu une incidence directe sur le pouvoir et la place légitimes des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones. La Voie fédérale reconnaît que cette violence est un problème systémique qui nécessite un changement substantiel, immédiat et transformateur.

Depuis 2015, le gouvernement du Canada est toujours déterminé à promouvoir la réconciliation et à forger une nouvelle relation avec les peuples autochtones fondée sur la reconnaissance, l'affirmation et la mise en oeuvre des droits, le respect, la coopération et le partenariat. Mettre fin à la violence faite aux femmes, aux filles et aux personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones est une priorité absolue et essentielle pour faire progresser la réconciliation et atteindre l'équité pour tous les peuples autochtones.

La Voie fédérale répond à cette tragédie nationale d'une manière intersectionnelle, holistique, responsable et durable. Elle représente également les perspectives et les besoins distincts et diversifiés des communautés des Premières Nations, inuites et métisses de partout au Canada, peu importe où ils vivent, pour appuyer les changements communautaires et la guérison, et mettre fin à la violence fondée sur le sexe.

La place de la Voie fédérale dans le Plan d'action national

La Voie fédérale est une composante du Plan d'action national beaucoup plus vaste visant à mettre fin à la tragédie des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones disparues et assassinées. Le gouvernement du Canada a réuni plus de 100 femmes et personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones partenaires, ainsi qu'un éventail de représentants gouvernementaux (autochtones, fédéraux, provinciaux, territoriaux et municipaux) et non gouvernementaux pour contribuer au Plan d'action national plus vaste. Le processus d'élaboration comprend un Cercle national des familles et des survivants, un Groupe de travail de base et huit sous-groupes de travail (Premières Nations, Inuits, Métis, personnes 2ELGBTQQIA+, urbain, de données, fédéral et provincial-territorial). Le Plan d'action national vise à former le cadre dans lequel les partenaires, les gouvernements et les organismes fédéraux, provinciaux, territoriaux et autochtones contribueront à leurs composantes respectives.

Les partenaires, les organisations et les contributeurs comprennent notamment :

Pour plus d'informations, veuillez consulter :  Élaborer le plan d'action national relativement aux FFADA et aux personnes 2ELGTBQQIA+

Composantes de la Voie fédérale

La Voie fédérale est conçue pour être inclusive, holistique et continuellement mise à jour.

Elle est ancrée dans des principes qui s'appuient sur les appels à la justice et qui ont été élaborés en collaboration avec les groupes de travail et les partenaires autochtones. Ces principes guideront les engagements à l'égard de mesures concrètes et préventives tout au long de la mise en oeuvre de la Voie fédérale et comprennent :

Un plan de mise en oeuvre de la Voie fédérale sera élaboré conjointement avec des partenaires autochtones, dans le but de mettre fin à la violence faite aux femmes, aux filles et aux personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones. Les travaux porteront sur quatre domaines thématiques interreliés : la culture, la santé et le bien-être, la sécurité humaine et la justice.

Thème : Culture

Les actions, l'inaction, les politiques et les lois du gouvernement ont empêché la capacité de pratiquer et de transmettre les connaissances culturelles et les langues, et ont créé des conditions dans lesquelles les identités et les rôles importants des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones sont moins valorisés. Ces conditions contribuent au racisme, au sexisme, au capacitisme, à l'homophobie, à la transphobie, à la discrimination et à la violence auxquels font face les Autochtones. À cette fin, le gouvernement du Canada s'est engagé à atteindre les objectifs suivants et à prendre des mesures concrètes pour appuyer, honorer et respecter les langues, les connaissances culturelles et les diverses formes d'expression culturelle autochtones :

Thème : Santé et bien-être

Les visions du monde et les façons de connaître, de voir, de faire et d'être des Autochtones reposent sur une compréhension holistique de la santé et du bien-être, reconnaissant les éléments de la santé et du bien-être spirituels, sociaux, physiques et mentaux des personnes, des familles et des communautés autochtones. La santé et la sécurité sont étroitement liées, car la santé est liée à la prévention des dangers et des préjudices pour les autres, à la santé des enfants et des familles et à tous les aspects du bien-être physique et mental. Les peuples autochtones du Canada sont aux prises avec un fardeau disproportionné de maladies, qui découle de l'héritage colonial du Canada et des services de santé existants qui ne répondent pas adéquatement à leurs besoins. Ces iniquités extrêmes contribuent à la violence subie par les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones.

Pour y remédier, le gouvernement du Canada s'est engagé à atteindre les objectifs suivants et à prendre des mesures concrètes qui contribueront à combler l'écart grâce à la création de systèmes de santé exempts de racisme et de discrimination et à de meilleurs résultats pour la santé des Autochtones :

Thème : Sécurité humaine

Partout au Canada, les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones connaissent beaucoup de violence, qui met en évidence l'incapacité du système à assurer leur sécurité. Les causes profondes de la violence sont la pauvreté, le manque de logements abordables, adéquats et sûrs, les menaces environnementales, la répression politique, les troubles sociaux, le déni des pratiques culturelles, les maladies, l'insécurité alimentaire et les violations des droits de la personne.

Le gouvernement du Canada s'engage à atteindre les objectifs suivants et à prendre des mesures concrètes pour promouvoir la sécurité des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones, peu importe où elles vivent :

Thème : Justice

Les Autochtones font face à d'importants obstacles à l'accès à la justice. La violence subie par les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA+ chez les Premières Nations, les Inuits et les Métis a été identifiée par l'Enquête comme une violation des droits des Autochtones et de la personne.

Le gouvernement du Canada s'est engagé à prendre des mesures concrètes pour appuyer l'autodétermination et apporter des changements transformateurs aux services de police et aux systèmes de justice afin de promouvoir la sécurité et d'éliminer les obstacles systémiques à la justice pour les femmes, les filles et les personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones.

Pour ce faire, le gouvernement du Canada s'est engagé à atteindre les objectifs suivants et à prendre des mesures concrètes :

Pour plus de détails, veuillez consulter le document d'information sur les initiatives et les investissements clés visant à appuyer la Voie fédérale de lutte contre la violence à l'égard des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones disparues et assassinées.

Liens connexes

Site web : La Voie fédérale

Budget de 2021 : Chapitre 8 -- Des communautés autochtones fortes

Communiqué : De nouveaux investissements pour poursuivre le travail afin de mettre fin à la tragédie des femmes, des filles et des personnes 2ELGBTQQIA autochtones disparues et assassinées

Site web : Plan d'action national

Restez branchés

Participez à la conversation sur les peuples autochtones au Canada :

Twitter: @GCIndigenous 
Facebook: @GCIndigenous 
Instagram: @gcindigenous

Twitter: @CrownIndigenous

Vous pouvez vous abonner aux fils RSS pour recevoir nos communiqués de presse et nos discours. Pour en savoir plus ou pour vous abonner, visitez le  www.cirnac.gc.ca/RSS

SOURCE Services aux Autochtones Canada



Communiqué envoyé le 3 juin 2021 à 13:51 et diffusé par :