Le Lézard
Sujets : Première Nation, CPG, DEI

Négociations sur la chasse à l'orignal dans la réserve faunique La Vérendrye - Le gouvernement et les communautés anichinabées conviennent d'une entente


QUÉBEC, le 3 juin 2021 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec et les communautés algonquines ont convenu d'une entente-cadre de quatre ans sur la gestion de l'orignal dans la réserve faunique La Vérendrye.

L'objectif du gouvernement est de convenir d'une collaboration à long terme pour favoriser une participation accrue de la nation anichinabée au processus de gestion de l'orignal et assurer un meilleur vivre-ensemble sur le territoire de la réserve faunique.

L'entente, qui vise à favoriser l'atteinte d'une solution aux enjeux vécus depuis 2019 dans la collectivité des régions de la Haute-Gatineau et des Hautes-Laurentides, concerne la chasse sportive à l'orignal.

Afin de favoriser la préservation du cheptel, le tirage au sort de forfaits de chasse à l'orignal, offerts par la Société des établissements de plein air du Québec, sur le territoire de la réserve faunique La Vérendrye, est temporairement suspendu pour 2021 et 2022. Cette période de suspension du tirage au sort de forfaits de chasse permettra aux parties de mener conjointement des études sur le terrain qui serviront à déterminer la capacité de support du milieu et la qualité de l'habitat de l'orignal. Les conclusions de ces études serviront de guide pour l'avenir.

La volonté est de garantir un meilleur vivre-ensemble. Le compromis trouvé jette les bases d'une nouvelle ère de partenariat entre le Québec et la nation anichinabée, au bénéfice de tous les chasseurs.

Citation :
« Après plusieurs mois de négociations soutenues, je suis très heureux que l'entente-cadre sur la chasse dans la réserve faunique La Vérendrye ait été entérinée. Cet accord temporaire permettra de rétablir un climat social harmonieux pendant que nous trouvons des solutions permanentes qui permettront de préserver la ressource adéquatement pour les générations futures. Je tiens à remercier tous ceux et celles qui ont contribué à la réussite de cette négociation. Je pense à mes collègues députés de la région. J'ai espoir que ce pas vers l'avenir marquera la fin de la discorde entourant la chasse dans la réserve faunique La Vérendrye et que les chasseurs et les Autochtones cohabiteront bientôt sur le territoire dans la paix et le respect mutuel. »

Ian Lafrenière, ministre responsable des Affaires autochtones

« Les analyses qui découleront des travaux permettront de dresser un profil de l'état du cheptel d'orignaux, de son habitat, et de déterminer les actions subséquentes à mettre en place afin d'en assurer la préservation dans la réserve faunique La Vérendrye. L'entérinement de cette entente avec les communautés algonquines représente un pas important qui permettra d'assurer la pérennité de l'orignal dans cette réserve et le retour à un climat social plus harmonieux pour l'avenir. »

Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs et ministre responsable de la région de l'Abitibi-Témiscamingue et de la région du Nord-du-Québec

Faits saillants :

L'entente de collaboration à venir traitera notamment des sujets suivants :

L'entente n'a aucun effet sur les activités des pourvoiries, des zecs et des commerces avoisinants, puisqu'elle ne concerne que la chasse à l'orignal dans la réserve faunique La Vérendrye.

Liens pertinents :
www.autochtones.gouv.qc.ca/ 
www.facebook.com/AutochtonesQc 

SOURCE Cabinet du ministre responsable des Affaires autochtones



Communiqué envoyé le 3 juin 2021 à 20:21 et diffusé par :