Le Lézard
Classé dans : Santé
Sujets : Photo/Multimedia, Product/Service, Corporate Social Responsibility

Proton extrait l'hydrogène des champs pétrolifères et augmente ses capacités


Le week-end dernier, Proton Technologies a commencé à charger une remorque avec de l'hydrogène comprimé à partir de son champ pétrolifère.

« Plus nous nous développons, plus des coûts de production inférieurs à 25 cents par kg d'hydrogène semblent plausibles », déclare le PDG, Grant Strem.

Le processus consiste à injecter de l'oxygène et du CO2 dans d'anciens champs pétrolifères comme celui que Proton a acquis suite à une faillite. Les grands et anciens champs pétrolifères, même ceux n'étant plus exploités, contiennent toujours des quantités significatives de pétrole. Comme dans un moteur de voiture, l'oxydation des hydrocarbures libère de l'énergie.

Cette réaction crée de l'hydrogène dans le champ pétrolifère. L'injection de flux de déchets riches en ions transforme le CO2 en carbonate, produisant un supplément d'hydrogène tout en maintenant le carbone solidement enfermé dans le sol. « À terme, l'intensité carbone de notre hydrogène devrait être bien inférieure à zéro puisque nous sommes en mesure d'injecter d'énormes quantités de CO2 avec de l'oxygène », ajoute M. Strem.

« Les grands et anciens champs pétrolifères sont généralement proches d'infrastructures étendues telles que des puits, des lignes électriques, des routes, des villes et des pipelines, donc contrairement à de nombreuses alternatives, nous pouvons éviter une nouvelle pollution environnementale et de nouveaux coûts », explique le COO Setayesh Afshordi.

Proton Canada aspire à approvisionner 10 % de l'énergie totale nécessaire à l'humanité d'ici à 2040. En supposant une période de production de 50 ans, cela nécessitera près de 10 % des ressources pétrolières du Canada, même si certaines proviendront probablement de la mer du Nord. Proton Technologies a vendu des licences dans plus de 20 pays.

« Nous prévoyons d'accroître notre activité et de nous développer le plus rapidement possible, car la pollution atmosphérique est une crise que Proton Technologies aimerait aider à surmonter. Dans le même temps, nous voulons faire baisser les prix de l'énergie et optimiser nos profits. Par exemple, je ne crois pas que quiconque viendra à bout du cancer, alors que la pollution atmosphérique est omniprésente. Bien que Proton soit alignée sur la politique de la carotte et du bâton en matière de décarbonation, et en analysant la façon dont les champs pétrolifères pour la production d'énergie sont utilisés aujourd'hui, il apparait que procéder à l'oxydation des hydrocarbures dans des réservoirs sous pression fournis par la nature est simplement beaucoup plus efficace », ajoute M. Strem.

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:12
Depuis les premières semaines suivant l'apparition du SRAS-CoV-2, il a été difficile de comprendre l'impact...

à 15:30
Sommaire Produits : Appareils de ventilation à pression positive continue (CPAP), appareils de ventilation à pression positive à deux niveaux (BiPAP) et ventilateurs mécaniques de Philips Respironics. Problème : Philips Respironics rappelle plusieurs...

à 15:02
C'est la meilleure saison pour repérer les insectes perceurs de bois adultes à l'extérieur des arbres, et leur impact est plus manifeste durant l'été. Les ravageurs envahissants comme l'agrile du frêne, la spongieuse européenne et le puceron lanigère...

à 14:34
GSK a annoncé aujourd'hui que Santé Canada avait autorisé provisoirement le sotrovimab pour injection (précédemment appelé VIR-7831) pour le traitement de la COVID-19 (maladie à coronavirus 2019) légère à modérée, confirmée par un test de dépistage...

à 13:27
Menarini Diagnostics, qui fait partie du groupe Menarini, a annoncé aujourd'hui la sortie d'une nouvelle version du kit CoronaMelt lancé en novembre 2020. Le kit de deuxième génération, CoronaMelt VAR, combinera la détection virale du SRAS CoV-2 avec...

à 12:44
En date du 5 juillet 2021, le gouvernement du Canada a mis en oeuvre certaines exemptions pour les voyageurs entièrement vaccinés qui sont actuellement autorisés à entrer au Canada. Les voyageurs entièrement vaccinés qui souhaitent bénéficier de...



Communiqué envoyé le 9 juin 2021 à 14:20 et diffusé par :