Le Lézard
Classé dans : Science et technologie, Santé, Le Covid-19
Sujets : Product/Service, Personnel

Acticor Biotech annonce les nominations d'Alain Munoz à la présidence du conseil d'administration et de Sophie Binay et Yannick Plétan comme directeurs généraux


Acticor Biotech, entreprise de biotechnologie au stade clinique qui se consacre au traitement de la phase aiguë des maladies thrombotiques, parmi lesquelles l'accident vasculaire cérébral aigu, annonce aujourd'hui les nominations de M. Alain Munoz en tant que Président du conseil d'administration, ainsi que de Mme Sophie Binay et M. Yannick Plétan aux postes de Directeurs généraux. Sophie Binay et Yannick Plétan continueront d'assumer leurs fonctions actuelles respectives de Directeur scientifique et de Directeur médical de la société.

«?Alors que nous finalisons le recrutement de nos deux essais cliniques de phase II consacrés à l'accident vasculaire cérébral (AVC) ischémique et au syndrome de détresse respiratoire aiguë (SDRA) associé au COVID-19, nous préparons la société en vue de la prochaine étude clinique adaptative de phase II/III sur l'AVC en renforçant notre équipe dirigeante?», explique Gilles Avenard, Président et fondateur d'Acticor Biotech. «?Alain, Sophie et Yannick jouent déjà un rôle clé dans la réussite d'Acticor Biotech et je suis heureux de les accueillir dans leurs nouvelles fonctions.?»

Dr Alain Munoz, médecin, spécialisé en cardiologie et en soins intensifs devient Président du conseil d'administration d'Acticor. Il compte plus de 30 ans d'expérience à des postes de direction dans l'industrie pharmaceutique. Il a occupé les fonctions de senior Vice-Président pour le développement international du groupe Sanofi et pour la division pharmaceutique des Laboratoires Fournier. Il a été membre du comité scientifique de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) et président des conseils d'administration d'Hybrigenics SA et de Novagali Pharma SA (aujourd'hui SANTEN). Il siège actuellement au conseil scientifique de Valneva SA. Il est également administrateur indépendant d'Amryt Pharma plc, d'Auris Medical Holding AG et de Zealand Pharma A/S.

«?C'est avec enthousiasme que je prends mes fonctions de président du conseil d'administration?d'Acticor Biotech» déclare Alain Munoz. «?Je tiens à remercier tous les administrateurs pour leur confiance et pour leur soutien à la société, et particulièrement Gilles Avenard, qui a réussi à porter Acticor à ce stade de développement clinique pour répondre à des besoins médicaux non satisfaits.?»

Sophie Binay, PhD, devient Directeur général et Directeur scientifique d'Acticor Biotech. Elle compte plus de 20 ans d'expérience dans les start-up et entreprises de taille moyenne du secteur des biotechnologies. Elle possède une solide expérience en oncologie, en immunologie et en virologie. Sophie a piloté de nombreux projets innovants de R&D, de la preuve de concept au développement clinique. Précédemment, Sophie a exercé les fonctions de Vice-Présidente de la Recherche et Développement clinique de PEP-Therapy et fut responsable des activités de R&D non clinique d'InnaVirVax. Elle a également dirigé les programmes translationnels en oncologie de Gustave Roussy et a été directrice de la R&D d'Onxeo (anciennement Bioalliance Pharma).

Dr Yannick Plétan, médecin, devient Directeur général et Directeur médical d'Acticor Biotech. Il est spécialiste du développement clinique pour l'industrie pharmaceutique. Il a précédemment occupé des fonctions de direction chez Roche, Pfizer, Sanofi et Pierre Fabre. Avant de rejoindre Acticor Biotech, il dirigeait la division médicale de Roche France et siégeait au conseil d'administration de la Fondation Roche France. Yannick a également été membre du comité Global des Affaires Médicales Internationales d'Hoffman La Roche Ltd (Suisse). Auparavant, il a été Vice-Président, Directeur de la division médicale et scientifique et membre du conseil d'administration de la Fondation Pfizer.

À propos du candidat médicament glenzocimab

Acticor Biotech développe glenzocimab, un fragment d'anticorps humanisé (Fab). Ce médicament est dirigé contre une nouvelle cible d'intérêt majeur, la glycoprotéine plaquettaire VI (GPVI) et inhibe son action. Des preuves de l'efficacité antithrombotique du glenzocimab et de l'innocuité de l'inhibition de GPVI, ont été établies à la fois ex vivo et in vivo. Cette cible est impliquée dans la croissance du thrombus, mais pas dans l'hémostase physiologique ce qui limite le risque hémorragique lié à son inhibition.

Le glenzocimab est actuellement évalué dans l'étude ACTIMIS (clinicaltrials.gov : NCT03803007), un essai clinique de phase Ib/IIa, international, multicentrique, en association avec le traitement de référence des patients ayant fait un accident vasculaire cérébral ischémique aigu. ACTIMIS incluera 160 patients dans six pays d'Europe. L'étude a pour principal objectif d'évaluer l'innocuité du glenzocimab associé à un traitement standard (thrombolyse avec ou sans thrombectomie).

Le glenzocimab est également évalué dans l'étude clinique GARDEN (clinicaltrials.gov NCT04659109). GARDEN est une étude de phase II exploratoire randomisée multicentrique en double aveugle, contrôlée contre placebo, en groupe parallèle, destinée à évaluer l'efficacité et l'innocuité du glenzocimab sur le syndrome de détresse respiratoire aiguë associé au sars-cov-2. GARDEN incluera 60 patients en France et au Brésil. L'étude a pour principal objectif d'évaluer l'effet préventif du glenzocimab sur la progression clinique de la maladie lorsqu'il est associé au traitement standard des patients atteints par la COVID-19 présentant un SDRA.

https://acticor-biotech.com/technology/

À propos d'Acticor Biotech

Acticor Biotech est une société biotechnologique en développement clinique, spin-off de l'INSERM, qui développe glenzocimab, un médicament innovant «?first-in-class?» dans le traitement d'urgence des maladies thrombotiques comme l'Accident Vasculaire Cérébral (AVC) ischémique. Le candidat-médicament actuellement en étude clinique est issu de la recherche menée à l'INSERM par le Dr Martine Jandrot-Perrus et à l'Université Paris-Sud par le Pr Philippe Billiald.

Acticor Biotech est partenaire du consortium BOOSTER, dédié à la prise en charge et aux nouveaux traitements des accidents vasculaires cérébraux (AVC) en situation d'urgence.

Acticor Biotech est financé par un syndicat d'investisseurs européens et internationaux : Karista (FR), Go Capital (FR), Newton Biocapital (BE), CMS Ventures (CN), Mirae Asset Capital (KR), Anaxago (FR), Primer Capital (RU) & la Fondation Armesa (FR).

Pour davantage d'information, veuillez consulter : https://acticor-biotech.com/


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:12
Depuis les premières semaines suivant l'apparition du SRAS-CoV-2, il a été difficile de comprendre l'impact...

à 14:43
Les gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique continuent d'investir dans les infrastructures locales au cours de cette période sans précédent afin d'aider à créer des emplois, à soutenir les économies locales et à rendre les collectivités...

à 14:40
Tout le monde au Canada mérite d'avoir un chez-soi sûr et abordable. Cependant, la pandémie de COVID-19 a exacerbé le besoin de logements abordables et fait augmenter l'itinérance. Le gouvernement du Canada a créé une stratégie nationale pour...

à 14:34
GSK a annoncé aujourd'hui que Santé Canada avait autorisé provisoirement le sotrovimab pour injection (précédemment appelé VIR-7831) pour le traitement de la COVID-19 (maladie à coronavirus 2019) légère à modérée, confirmée par un test de dépistage...

à 14:28
La santé et le bien?être des Canadiens sont des priorités absolues pour les gouvernements du Canada et de Terre?Neuve?et?Labrado. Tandis qu'on se remettre des effets de la pandémie de COVID-19, nous savons à quel point il est important d'investir...

à 14:11
Au cours des cinq dernières années, le programme de l'Allocation canadienne pour enfants (ACE) a permis de sortir 435?000 enfants de la pauvreté en versant annuellement environ 25 milliards de dollars en soutien non imposable à quelque 3,5 millions...



Communiqué envoyé le 15 juin 2021 à 07:10 et diffusé par :