Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Science et technologie, Transport, Chasse, pêche et plein air
Sujets : Plaidoyer (politique), CPG

Des entreprises du Québec boudées par le programme d'électrification du transport scolaire


L'entreprise familiale Autobus Thomas souhaite accéder au programme de chez nous

DRUMMONDVILLE, QC, le 15 juin 2021 /CNW Telbec/ - En conférence de presse avec la Ville de Drummondville, la Société de développement économique de Drummondville (SDED) et A. Girardin inc. Autobus Thomas souhaite dénoncer son exclusion du Programme d'électrification du transport scolaire, alors que le gouvernement du Québec démarre la relance économique des différentes régions. Ce programme nuira à l'industrie du transport scolaire électrique partout au Québec à ce moment charnière postpandémique.

Le Programme en question exige que l'assemblage des véhicules scolaires électriques se fasse au Canada pour l'attribution d'une subvention lors de l'achat. Autobus Thomas y voit un obstacle majeur et injustifié à son modèle d'affaire. La société mère d'Autobus Thomas, Daimler Group, a d'ailleurs confirmé en février 2020 sa volonté d'investir en recherche et développement au Québec en s'alliant à Hydro-Québec afin d'accélérer l'innovation des batteries pour véhicules électriques à électrolyte solide. Il s'agit là d'investissements concrets, au Québec, dans un secteur innovant et créant des emplois bien payés.

«?À titre de fleuron du transport scolaire québécois, Autobus Thomas participe à la vitalité économique de la région de Drummondville avec 50 emplois directs et 250 indirects bien payés. Nous sommes un acteur important pour le développement économique de la région et de la province en participant au secteur stratégique de l'électrification des transports. Le critère d'assemblage au Québec exclus injustement nos produits et amène l'industrie vers un quasi-monopole. Le message du gouvernement est contradictoire puisqu'il demande aux entreprises de venir investir ici pour la recherche et l'innovation des batteries, mais sans accepter leurs produits.?» indique Véronique Dubé, vice-présidente opération chez Autobus Thomas.

LA SOLUTION POUR UNE SAINE COMPÉTITION

Deux solutions s'offrent au gouvernement pour corriger cette injustice et assurer une saine compétition dans l'industrie. Tout d'abord, l'admissibilité de tous les autobus scolaires électriques de marques ayant une place d'affaires importante au Québec doit être intégrée dans le Programme d'électrification du transport scolaire. De plus, l'échéancier du Programme doit être révisé pour tenir compte des inventaires des entreprises pour que tous les véhicules vendus avant le 31 décembre 2021 ne soient pas assujettis.

«?Le gouvernement de M. Legault est rempli d'entrepreneur. Je suis certains qu'ils comprennent l'importance de favoriser une saine compétition pour favoriser l'innovation dans l'industrie à travers le Québec. D'ailleurs, nous souhaitons participer activement à la relance économique, qui plus est, avec des produits qui contribuent à l'atteinte des objectifs de développement durable du gouvernement. Les modifications que nous demandons sont tout à fait cohérentes avec les positions, les valeurs et les ambitions du gouvernement Legault?» ajoute Mme Dubé.

À PROPOS D'AUTOBUS THOMAS

Basée à Drummondville Autobus Thomas se spécialise dans les véhicules commerciaux et scolaires. Elle distribue des autobus modernes à la fine pointe de la technologie dans l'Est du Canada.

SOURCE Autobus Thomas


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 01:37
CHANGSHA, Chine, 31 juillet 2015 /PRNewswire/ -- ZKenergy Science & Technology Co., Ltd. (« ZKenergy ») a annoncé aujourd'hui que la société a gagné son procès contre Wuxi Suntech Power Co., Ltd. (« Wuxi Suntech ») au sujet de différends contractuels...

1 aoû 2015
Ces fonds permettront d'assurer la gestion et l'exploitation des nouvelles parcelles récemment cédées au parc urbain national de la Rouge, qui s'étendent sur 21 kilomètres carrés TORONTO, le 1er août 2015 /CNW/ - Aujourd'hui, Paul Calandra,...

31 jui 2015
LAKE LOUISE, AB, le 31 juill. 2015 /CNW/ - Blake Richards, député de Wild Rose, au nom de l'honorable Leona Aglukkaq, ministre de l'Environnement et ministre responsable de Parcs Canada, a annoncé aujourd'hui des investissements s'élevant à plus de...

31 jui 2015
QUÉBEC, le 31 juill. 2015 /CNW Telbec/ - L'Administration portuaire de Québec (APQ), par l'entremise de son président-directeur général, Monsieur Mario Girard, a effectué une demande afin de soumettre le projet de terminal multifonctionnel en eau...

31 jui 2015
OTTAWA, le 31 juill. 2015 /CNW/ - L'honorable Leona Aglukkaq, ministre de l'Environnement, ministre de l'Agence canadienne de développement économique du Nord et ministre du Conseil de l'Arctique, a annoncé aujourd'hui une aide financière...

31 jui 2015
OTTAWA, le 31 juill. 2015 /CNW/ - Dans le cadre de la modernisation et du renforcement de la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale (2012) (LCEE 2012) mise en place pour appuyer l'initiative gouvernementale de « Développement responsable...



Communiqué envoyé le 15 juin 2021 à 11:00 et diffusé par :