Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujets : Sécurité publique, CFG

Déclaration de l'administratrice en chef de la santé publique du Canada, le 16 juin 2021


OTTAWA, ON, le 16 juin 2021 /CNW/ -

La pandémie de COVID?19 continue d'être une source de stress et de causer de l'anxiété à de nombreux Canadiens, particulièrement à ceux qui n'ont pas accès à leur réseau de soutien habituel. Le portail Espace mieux-être Canada offre aux personnes de tous âges partout au pays un accès immédiat à du soutien en matière de santé mentale et de toxicomanie sans frais et de façon confidentielle. Ces services sont accessibles 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

J'ai le plaisir de vous annoncer que l'état d'élimination de la rougeole, la rubéole et le syndrome de la rubéole congénitale (SRC) au Canada fut officiellement reconfirmé. On emploie le terme «?élimination?» lorsque les virus causant la rougeole et la rubéole ont cessé de circuler pour une période de 12 mois ou plus, et ce, sous la surveillance d'un système de contrôle de qualité. Depuis l'introduction de la vaccination systématique contenant la rougeole, les oreillons, et la rubéole (ROR) aux enfants du Canada en 1983, le nombre de cas signalés a diminué de 99 %. Le Canada a d'abord obtenu l'état d'élimination en 1998 pour la rougeole, en 2000 pour le SRC et en 2005 pour la rubéole. Par l'entremise d'un système de surveillance national ainsi qu'un cadre de santé publique vigoureux, nous contribuons aux efforts globaux qui cherchent à éliminer la rougeole, la rubéole et le SRC partout dans le monde.

La région des Amériques est la seule de celles de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à avoir obtenu l'état d'élimination pour la rougeole, la rubéole et le SRC. Cependant, le Comité consultatif national de l'immunisation (CCNI) affirme qu'une perturbation des services d'immunisation, aussi courte soit-elle, pourrait engendrer une accumulation d'individus susceptibles à la maladie, ce qui mènerait à l'éclosion de maladies pouvant être prévenue par la vaccination (MPV). Des décès liés à ces MPV résulteraient de ces éclosions, ainsi que des pressions additionnelles sur un système de soins de santé déjà hypothéqué par les flambées de COVID-19. Par ailleurs, quand il y aura relâchement des mesures de santé publique et que les frontières internationales seront de nouveau ouvertes, les risques d'exposition aux MPV augmenteraient tandis que les gens voyagent davantage et se rencontrent dans des endroits où la maladie se propage facilement.

Il importe de se mettre à jour avec sa vaccination le plus rapidement possible afin de vous protéger ainsi que vos proches des maladies transmissibles graves et potentiellement fatales, et afin de protéger les grands progrès du pays face à sa réduction des MPV et l'élimination de la rougeole, la rubéole et le SRC. Chaque vaccin compte. Et en se tenant à jour avec l'immunisation pendant l'enfance et à l'âge adulte, on protège sa santé, celle de nos familles, de ceux qui nous sont chers et de notre communauté.

La COVID-19 sévit encore au Canada, et nous surveillons un ensemble d'indicateurs épidémiologiques pour cerner les endroits les plus touchés par la maladie, où la maladie se propage et quelles en sont les répercussions sur la santé des Canadiens et sur la capacité des services de santé publique, des laboratoires et du système de santé. Parallèlement, l'Agence de la santé publique du Canada présente des mises à jour périodiques aux Canadiens sur le nombre de vaccins administrés, sur la couverture vaccinale, et sur la surveillance continue de l'innocuité des vaccins contre la COVID-19 à l'échelle du pays. Voici le plus récent résumé des tendances et des données nationales, ainsi que des mesures que nous devons tous prendre pour réduire les taux d'infection, tandis que nous continuons d'exécuter les programmes de vaccination, y compris l'accélération des programmes liés à la deuxième dose, afin de protéger la population et les collectivités partout au pays.

Depuis le début de la pandémie, il y a eu au Canada 1 404 093 cas de COVID-19 et 25 972 décès. Ces chiffres cumulatifs illustrent le fardeau global de la COVID-19 à ce jour. Considérés avec les études sérologiques, ces chiffres indiquent également que la grande majorité des Canadiens sont toujours vulnérables à la COVID-19 (rapport en anglais seulement). Cependant, alors que la campagne de vaccination se déroule rapidement, on est de plus en plus optimiste quant à la possibilité d'atteindre une immunité répandue, robuste et durable grâce à la vaccination complète d'une forte proportion de Canadiens et Canadiennes au cours des semaines et des mois à venir.

L'immunité est encore en train de s'établir au sein de la population, et les mesures de santé publique ainsi que les précautions individuelles demeurent essentielles au contrôle de la COVID-19. Grâce aux mesures en place et aux personnes qui maintiennent les précautions individuelles partout au pays, la tendance à la baisse de la transmission de la maladie se poursuit, avec une diminution de 83 % de cas signalés depuis le sommet de la troisième vague au Canada. Au niveau national, les dernières données ont affiché une tendance continue à la baisse en matière d'activité de la maladie, avec un nombre moyen de 1?240 cas signalés par jour au cours de la dernière période de sept jours (du 9 au 15 juin), une diminution de 29 % par rapport à la semaine précédente. D'ici à ce que la couverture vaccinale soit suffisante pour avoir une incidence importante sur la propagation de la maladie au sein de la collectivité, nous devons faire preuve de vigilance rigoureuse afin d'abaisser les taux d'infection à des niveaux faibles et gérables, et nous ne devons pas alléger les restrictions trop tôt ni trop rapidement, là où les taux d'infection sont élevés.

Avec la baisse considérable des taux d'infection au pays, le nombre total de personnes souffrant d'une forme grave et critique de la COVID-19 diminue constamment aussi. Les données des provinces et des territoires montrent qu'en moyenne, 1 537 personnes atteintes de la COVID-19 ont été traitées quotidiennement dans des hôpitaux canadiens au cours de la période de sept jours la plus récente (du 9 au 15 juin), ce qui représente 21 % de moins que la semaine précédente. En moyenne, 694 de ces personnes étaient traitées dans des unités de soins intensifs, soit 18 % de moins que la semaine précédente. De manière comparable, le nombre moyen des décès signalés chaque jour, qui se chiffre àx sur une période de sept jours (du 9 au 15 juin), continue de diminuer, ce qui correspond à une baisse de 24 % comparativement à la semaine précédente.

Dans l'ensemble, la majorité des cas de COVID-19 récemment signalés au pays est attribuable à des variants préoccupants. Quatre variants préoccupants (B.1.1.7 [Alpha], B.1.351 [Bêta], P.1 [Gamma] et B.1.617 [Delta]) ont été détectés dans la plupart des provinces et territoires. Bien que le variant Alpha continue de représenter la majorité des variants génétiquement séquencés au Canada, nous observons une augmentation du nombre de cas de variant Delta dans certaines régions du Canada. Tandis que le Canada poursuit sa surveillance et son analyse des variants génétiques du virus SRAS-CoV-2, notamment ses incidences dans un contexte canadien, nous savons que la vaccination, jumelée à des mesures sanitaires et individuelles, permet de réduire la propagation de la COVID-19.

Tandis que l'admissibilité au vaccin continue de prendre de l'ampleur, nous invitons tous les Canadiens à se faire vacciner et à encourager les autres à le faire dès qu'ils le pourront. En outre, tandis que les provinces et territoires accélèrent les programmes de deuxième dose, on encourage ceux qui sont admissibles à obtenir les doses prévues de vaccin contre la COVID-19, notamment la deuxième dose d'une série de deux doses de vaccin anticovidique. Cette deuxième dose, qui renforce le système immunitaire, diminue considérablement le risque de se faire infecter et d'être touché par des méfaits; elle protège contre certains variants préoccupants, dont le variant Delta, et pourrait prolonger l'immunité. Nous rappelons à la population canadienne qu'il est sécuritaire d'obtenir des produits de vaccination différents pour la première et pour la deuxième dose afin de compléter la série de vaccination à deux doses et d'obtenir une protection optimale contre la COVID-19.

Toutefois, vacciné ou non, pendant que la COVID-19 est toujours active, il est important de demeurer vigilant et de continuer à suivre les conseils des autorités locales de la santé publique et à toujours prendre des mesures de protection individuelles pour assurer sa sécurité et celle de ses proches. Même si l'effet positif des vaccins contre la COVID-19 prend de l'ampleur : restez à la maison ou isolez-vous si vous avez des symptômesréfléchissez aux risques, réduisez au minimum vos activités et vos sorties non essentielles, et évitez les voyages non essentiels. De plus, suivez les mesures de protection individuelle, à savoir la distanciation physique, une bonne hygiène des mains, une bonne étiquette respiratoire, la désinfection des surfaces, et le port d'un masque bien conçu et bien ajusté (y compris dans les espaces partagés, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, avec des personnes qui ne font pas partie de votre ménage).

Pour obtenir de plus amples renseignements sur les risques et les bienfaits de la vaccination, j'encourage la population canadienne à communiquer avec les autorités locales en santé publique et les prestataires de soins de santé, ou à se fier aux sources fiables et crédibles, comme Canada.ca et Immunisation.ca. Ensemble, Santé Canada, l'Agence de la santé publique du Canada, le Comité consultatif national de l'immunisation, les médecins hygiénistes en chef du Canada, et d'autres spécialistes de la santé d'un bout à l'autre du pays surveillent l'innocuité, l'efficacité, et l'utilisation optimale des vaccins afin d'adapter les approches. Nous sommes résolus à donner des directives claires et fondées sur des données probantes pour assurer la santé et la sécurité de toutes les personnes au Canada, et ce, au fur et à mesure de l'évolution de la science et de la situation.

Les Canadiens peuvent également contribuer en diffusant des renseignements crédibles sur les risques de la COVID-19 et sur les mesures à prendre pour réduire la transmission de la COVID-19 dans les collectivités. Je vous invite à lire mon document d'information pour obtenir de plus amples renseignements et ressources sur la COVID-19, ainsi que sur les moyens de réduire les risques et de se protéger et de protéger les autres, y compris de l'information sur la vaccination contre la COVID-19.

SOURCE Agence de la santé publique du Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 07:00
Home Depot®, le plus grand détaillant au monde dans le secteur de la rénovation résidentielle, a réduit ses émissions de carbone des champs d'application 1 et 2 de plus de 127 000 tonnes métriques en 2020, ce qui représente une réduction de 22 % de...

à 07:00
Les investissements dans les infrastructures locales effectués par les gouvernements du Canada et du Manitoba pendant cette période sans précédent aideront à stimuler l'économie et à répondre aux besoins de toutes les collectivités, y compris les...

à 06:00
L'honorable Anita Anand, ministre des Services publics et de l'Approvisionnement, et l'honorable Patty Hajdu, ministre de la Santé, souligneront une étape importante de la réponse du Canada face à la COVID-19. Elles seront accompagnées de Guy...

à 05:00
Le 22 juillet 2021, à l'aube de la reprise des activités et des événements d'envergure, DFense Fortress Inc., une entreprise lavalloise, a présenté son tout nouveau produit lors d'un évènement de lancement : une barrière anti-véhicule bélier....

à 05:00
iMDsoft et IMS MAXIMS ont le plaisir d'annoncer un partenariat de distribution, selon lequel IMS MAXIMS commercialisera en exclusivité la suite MetaVision auprès des hôpitaux du Royaume-Uni et de l'Irlande, et assurera la formation, la mise en oeuvre...

à 04:35
Adagio Therapeutics, Inc., une société biopharmaceutique de phase clinique spécialisée dans la découverte, le développement et la mise sur le marché de solutions basées sur les anticorps contre les maladies infectieuses potentiellement pandémiques,...



Communiqué envoyé le 16 juin 2021 à 14:14 et diffusé par :