Le Lézard
Sujets : Photo/Multimedia, Product/Service

LiveArt Market ouvre les marchés


LiveArt est heureux d'annoncer au public le lancement de LiveArt Market, le marché numérique de pair à pair qui laisse le contrôle aux mains des vendeurs et des acheteurs. LiveArt Market a commencé ses échanges limités la semaine dernière, uniquement sur invitation, et a déjà réalisé des ventes pratiquement à hauteur de 5 millions de dollars, avec plus de 1 000 oeuvres d'art estimées à environ 120 millions de dollars dans le pipeline de vente. Les prix varient entre 50 000 et 500 000 dollars, les oeuvres d'Amoako Boafo et d'Ed Clark atteignant des montants à six chiffres. Les premières offres disponibles à l'achat comprennent des oeuvres de Derrick Adams, Jean-Michel Basquiat, Yayoi Kusama, Pablo Picasso et Andy Warhol, entre autres.

LiveArt donne les commandes aux collectionneurs en fournissant aux participants une destination unique pour des informations en temps réel et un marché efficace et sécurisé dans lequel ils peuvent effectuer des transactions privées. Tous les participants au LiveArt Market font l'objet d'une vérification minutieuse et peuvent donc effectuer des transactions anonymes dans des salles de marché virtuelles. En outre, les vendeurs peuvent contrôler la visibilité de leurs oeuvres d'art et ne partager les informations précises et les images que lorsqu'ils se sentent à l'aise avec un acheteur potentiel, répondant ainsi à deux des principales préoccupations soulevées fréquemment par les participants au marché.

Marisa Kayyem, responsable du contenu et des données de LiveArt déclare : « La confidentialité est la caractéristique de LiveArt, qui revêt une importance capitale pour ceux qui veulent poursuivre une vente ou un achat potentiel sans risquer de surexposer une oeuvre ou révéler une stratégie de collection. En même temps, LiveArt offre davantage de transparence dans le processus de vente que n'importe quelle autre plateforme ou site : un seul vendeur et un seul acheteur, et des frais simples et peu élevés. Les salles des marchés virtuelles permettent aux vendeurs comme aux acheteurs de contrôler le résultat et le prix forfaitaire ».

Les vendeurs téléchargent des oeuvres d'art de leur propre collection sur la plateforme de données complète de LiveArt alimentée par l'IA. Ils reçoivent inmmédiatement une LiveArt Estimatetm, visualisent l'évolution des prix et les ventes comparables, et prennent des décisions éclairées sur une vente potentielle.

Les acheteurs découvrent les oeuvres en parcourant le LiveArt Market et en visualisant les oeuvres cotées sur le marché de l'art, ainsi que celles cotées en privé, où l'on montre des oeuvres comparables et où les informations ne sont partagées qu'après approbation du vendeur. Une fois la décision prise de procéder à la vente, l'oeuvre est expédiée dans un site sécurisé où elle est expertisée avant de conclure la vente. Les fonds sont entiercés avant d'être remis au vendeur, et des frais fixes de 10 % sont facturés aux acheteurs.

George O'Dell, vice-président exécutif de LiveArt déclare : « LiveArt offre un niveau d'accès et de découverte qui était auparavant seulement à la portée des participants les plus aguerris du marché. La plateforme est un endroit passionnant pour les collectionneurs qui peuvent participer directement et chercher des valeurs sûres autrement indisponibles, observer les dernières tendances et découvrir des artistes habituellement réservés à une petite coterie d'initiés. Pour la première fois, les collectionneurs du monde entier auront accès à une formidable offre d'oeuvres pour satisfaire tous les goûts ».

Le texte du communiqué issu d'une traduction ne doit d'aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d'origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.



Communiqué envoyé le 16 juin 2021 à 23:40 et diffusé par :