Le Lézard
Classé dans : Les affaires, Le Covid-19
Sujets : Sondages, Opinions et Recheches, Économie, Services aux petites entreprises, DEI

Un nouveau rapport révèle que les petites et moyennes entreprises canadiennes ont du mal à recruter les compétences et les talents dont elles ont besoin pour assurer leur relance et leur croissance


TORONTO, le 17 juin 2021 /CNW/ - Les petites et moyennes entreprises (PME) constituent le moteur de l'économie canadienne et représentent près de 70 p. 100 des emplois du secteur privé. Comme nous le savons, la pandémie les a durement éprouvées. Parmi les propriétaires de PME, 70 p. 100 ont contracté des dettes; beaucoup ont connu une baisse de 20 p. 100 ou plus de leur chiffre d'affaires, 70 p. 100 une baisse de 30 p. 100 ou plus de leurs revenus, et beaucoup ont mis la clé sous la porte. Toutefois, malgré les nombreux licenciements, de nouvelles études montrent que la pénurie de compétences et de talents se poursuit, et que la formation et le perfectionnement professionnel sont plus importants que jamais. Le rapport, intitulé Soutenir l'entrepreneuriat et les PME : Un Programme postpandémie pour les compétences et la formation présente les résultats d'une enquête nationale portant sur les défis que les PME doivent relever en matière de talents et de compétences dans le cadre de la relance économique. Voici les principales conclusions :

Recommandations du rapport concernant la voie à suivre : 

Ce rapport confirme qu'il est nécessaire de disposer d'une stratégie multidimensionnelle regroupant les différents intervenants afin d'améliorer l'accès des PME aux compétences et aux travailleurs dont elles ont besoin pour prospérer après la COVID-19. Les auteurs du rapport proposent des recommandations visant à réduire les manques de compétences et la pénurie de main-d'oeuvre auxquels les PME sont confrontées, tout en mettant l'accent sur les questions d'équité dans un contexte postpandémique. Voici quelques-unes des recommandations : 

Ce rapport d'étude se fonde sur un projet de recherche portant sur l'avenir du travail, mené de longue date par le Forum des politiques publiques (PPF) et le Diversity Institute, avec le soutien du Centre des Compétences futures. Il s'inscrit dans le cadre de la série d'études intitulée Les compétences dans un monde postpandémique qui aborde les principales questions auxquelles les décideurs politiques, les employeurs, les prestataires de formation et les travailleurs sont confrontés à l'heure où ils se tournent collectivement vers l'avenir des compétences, de la formation et du recyclage dans un contexte postpandémique. 

Citations :

« Les compétences devront se trouver au coeur de notre relance économique. Bien que les PME jouent un rôle essentiel dans les collectivités du Canada, nombre d'entre elles se heurtent à des obstacles qui les empêchent d'élaborer une stratégie de développement des compétences de leurs effectifs. Elles manquent souvent de temps ou d'argent pour planifier le recrutement et la formation des personnes dont elles ont besoin, et elles sont dirigées de façon disproportionnée par des personnes issues de populations vulnérables et marginalisées. Les entreprises, les associations sectorielles, les organismes communautaires, les gouvernements et les PME doivent relever tous ces défis ensemble afin de favoriser le recyclage et le perfectionnement des compétences en vue d'assurer la prospérité de tout un chacun. Il s'agit d'un coup triplement gagnant pour les entreprises, pour les travailleurs et pour l'équité. »
-Pedro Barata, directeur exécutif, Centre des Compétences futures 

« Les petites entreprises constituent le pilier de notre économie et ont été les plus durement touchées par la crise de la COVID-19. La crise a accentué les difficultés d'accès aux compétences, aux talents et à la main-d'oeuvre, qui constituent une priorité depuis longtemps des entreprises et des employeurs. Afin d'assurer notre relance à long terme, il est essentiel de soutenir les entrepreneurs et les petites entreprises par des mesures favorisant la formation, le perfectionnement et la diversification du recrutement des talents. À l'heure d'entamer la réouverture de notre économie, ce rapport du Diversity Institute, du Forum des politiques publiques et de la Chambre de commerce de l'Ontario se fonde sur les résultats d'une enquête préliminaire et sur des groupes de discussion avec des entreprises de l'Ontario et du Québec, et nous fournit des données opportunes qui nous permettront de définir la marche à suivre. »
- Rocco Rossi, président et directeur général, Chambre de commerce de l'Ontario

« Il est essentiel de soutenir les PME si le Canada veut être compétitif à l'échelle mondiale et relancer son économie dans un monde postpandémique. Les entrepreneurs et les PME ont besoin de programmes et de soutien adaptés à leurs besoins particuliers. Comme ces besoins varient considérablement selon les secteurs et la taille des entreprises, de multiples formes de soutien sont nécessaires. Cette étude est particulièrement préoccupante, car les retombées négatives sur les petites entreprises se traduisent par des répercussions négatives disproportionnées sur les femmes et les groupes concernés par les questions d'équité. Toutes ces données nous indiquent clairement qu'il sera essentiel de tenir compte des questions liées à la diversité afin d'améliorer les compétences, la formation et les pratiques de recrutement au sein des PME. »
-Wendy Cukier, directrice du Diversity Institute à l'Université Ryerson et responsable de la recherche universitaire au Centre des Compétences futures

Au sujet du Centre des Compétences futures
Le Centre des Compétences futures (CCF) est un centre de recherche et de collaboration avant-gardiste qui se voue à préparer les Canadiennes et les Canadiens pour qu'ils aient du succès en emploi et qu'ils satisfassent aux besoins émergents en talents des employeurs. En qualité de communauté pancanadienne, le CCF réunit des experts et des organismes de différents secteurs afin de déterminer, d'évaluer et d'échanger de façon rigoureuse des approches novatrices au développement des compétences nécessaires pour favoriser la prospérité et l'inclusion. Le CCF participe directement à l'innovation grâce à des investissements dans des projets pilotes et de la recherche universitaire sur l'avenir du travail et les compétences au Canada. Le Centre des Compétences futures - Future Skills Centre est financé par le gouvernement du Canada dans le cadre du programme Compétences futures.

Au sujet du Diversity Institute à la Ted Rogers School of Management de l'Université Ryerson
Le Diversity Institute mène et coordonne des travaux de recherche pluridisciplinaires et pluri-intervenants afin de mettre au point des stratégies concrètes visant à promouvoir les compétences et les possibilités d'emploi des femmes, des personnes racisées, des nouveaux arrivants, des Autochtones et des personnes handicapées, entre autres. Le Diversity Institute héberge des programmes exclusifs comme ADaPT Advanced Digital and Professional Training Program, mais aussi le Portail de connaissances pour les femmes en entrepreneuriat visant à construire un écosystème d'innovation inclusif. 

Au sujet du Forum des politiques publiques
Bonnes politiques. Meilleur Canada. Le Forum des politiques publiques (FPP) rassemble différentes parties prenantes au processus d'élaboration des politiques. Il leur offre une tribune pour examiner les questions et apporter de nouveaux points de vue et de nouvelles idées dans des débats cruciaux sur les politiques. Nous croyons que l'élaboration de bonnes politiques est essentielle à la création d'un Canada meilleur - un pays cohésif, prospère et sûr. Nous contribuons en :
- réalisant des recherches sur des questions cruciales
- stimulant des dialogues sincères sur nos sujets de recherche
- célébrant le travail de leaders exceptionnels
Le FPP est un organisme de bienfaisance indépendant et non partisan qui compte parmi ses membres différents organismes privés, publics et sans but lucratif.

Au sujet de la Chambre de commerce de l'Ontario
Depuis plus d'un siècle, la Chambre de commerce de l'Ontario se présente comme le partenaire indépendant, non partisan et indispensable des entreprises ontariennes. Elle a pour mission de soutenir la croissance économique en Ontario en défendant, au nom des 60 000 membres que compte son réseau, les priorités des entreprises auprès du gouvernement de l'Ontario.

SOURCE Institut sur la Diversité de l'Université Ryerson


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 14:43
Les gouvernements du Canada et de la Colombie-Britannique continuent d'investir dans les infrastructures locales au cours de cette période sans précédent afin d'aider à créer des emplois, à soutenir les économies locales et à rendre les collectivités...

à 14:40
Tout le monde au Canada mérite d'avoir un chez-soi sûr et abordable. Cependant, la pandémie de COVID-19 a exacerbé le besoin de logements abordables et fait augmenter l'itinérance. Le gouvernement du Canada a créé une stratégie nationale pour...

à 14:34
GSK a annoncé aujourd'hui que Santé Canada avait autorisé provisoirement le sotrovimab pour injection (précédemment appelé VIR-7831) pour le traitement de la COVID-19 (maladie à coronavirus 2019) légère à modérée, confirmée par un test de dépistage...

à 14:28
La santé et le bien?être des Canadiens sont des priorités absolues pour les gouvernements du Canada et de Terre?Neuve?et?Labrado. Tandis qu'on se remettre des effets de la pandémie de COVID-19, nous savons à quel point il est important d'investir...

à 14:11
Au cours des cinq dernières années, le programme de l'Allocation canadienne pour enfants (ACE) a permis de sortir 435?000 enfants de la pauvreté en versant annuellement environ 25 milliards de dollars en soutien non imposable à quelque 3,5 millions...

à 14:06
Le transport aérien régional est crucial pour la circulation des marchandises, le maintien des chaînes d'approvisionnement et la poursuite de la croissance économique régionale. La pandémie a engendré d'importantes répercussions sur les écosystèmes...



Communiqué envoyé le 17 juin 2021 à 15:23 et diffusé par :