Le Lézard
Sujet : Product/Service

Le lancement du Global Phosphorus Institute (GPI) vise à assurer le développement durable pour les générations futures


L'Université Polytechnique Mohammed VI (UM6P) et la Fondation Ibn Rochd pour la Science et l'Innovation (FIRSI) toutes deux basées au Maroc, ont annoncé aujourd'hui la création du Global Phosphorus Institute (GPI). Cet institut mondial entreprendra et facilitera les recherches pour développer des stratégies de gestion durable du phosphore afin d'assurer sa disponibilité pour les générations présentes et futures.

"L'Université Polytechnique Mohammed VI est ravie d'annoncer la création du Global Phosphorus Institute en tant qu'institution internationale indépendante à but non lucratif", a déclaré Hicham El Habti, Président de l'UM6P et du GPI. "le GPI favorisera un dialogue et des collaborations à l'échelle mondiale, fondés sur la science, sur des sujets allant de l'utilisation et du recyclage du phosphore industriel à la gestion et à l'intendance des nutriments".

En réunissant des scientifiques, des décideurs et des communicateurs pionniers, des chefs de file de l'industrie, des éducateurs et divers acteurs de la sécurité alimentaire, la plateforme de GPI créera et partagera des solutions innovantes pour équilibrer le besoin et l'utilisation du phosphore dans la production d'aliments sains, d'aliments pour animaux et de fibres naturelles alors que nous protégeons notre environnement pour établir une société prospère et équitable dans l'esprit de l'Agenda 2030 des Nations Unies pour le développement durable.

Le phosphore est un élément essentiel pour tous les organismes vivants, et il ne peut être remplacé par un autre élément. Le phosphore est la base des os, des dents et des muscles des êtres humains, du bétail et de tous les mammifères. L'ADN, l'élément de base de la vie elle-même, se compose de carbone, d'hydrogène, d'oxygène, d'azote et de phosphore. Le phosphore est essentiel à la sécurité alimentaire et nutritionnelle puisqu'il affecte la croissance des plantes et la productivité agricole.

Le Maroc, en tant que dépositaire des plus grandes réserves connues de phosphate de la planète, qui constitue la forme minérale du phosphore, se charge uniquement d'encourager et de soutenir les recherches mondiales, l'innovation et les dialogues sur cet élément essentiel et son rôle vital dans la vie sur terre.

"Le GPI se rejuit de réunir des experts de perspectives et de points de vue variés pour développer une multitude d'approches sur l'utilisation du phosphore", a déclaré El Habti. "L'utilisation durable et innovante du phosphore est essentielle pour améliorer la vie sur terre sous toutes ses formes".

Ce communiqué est une traduction et ne doit pas être considéré comme officiel. Seul le texte d'origine peut être considéré en tant que tel. La traduction doit toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

*Source: AETOSWire



Communiqué envoyé le 22 juin 2021 à 13:20 et diffusé par :