Le Lézard
Sujets : Enfance, Première Nation, CFG, DEI

Le Canada et la Fédération des nations autochtones souveraines annoncent une démarche pour retrouver et commémorer les enfants disparus des pensionnats


Prendre soin de vous : Nous sommes conscients que cette initiative survient pendant une période difficile pour beaucoup de personnes et que nos efforts visant à rendre hommage aux victimes et à leurs familles peuvent constituer un rappel malvenu pour les personnes qui ont vécu des situations difficiles en raison de politiques gouvernementales qui ont été appliquées pendant des générations et qui étaient préjudiciables aux Autochtones. Une ligne d'écoute téléphonique des pensionnats a été établie pour offrir un soutien aux anciens élèves des pensionnats. Vous pouvez avoir accès aux services de référence en cas de crise émotionnelle. Vous pouvez également obtenir de l'information sur la façon d'obtenir d'autres services d'appui à la santé de la part du gouvernement du Canada.

Appelez la ligne d'écoute téléphonique au 1-866-925-4419 si vous souffrez ou quelqu'un que vous connaissez souffre d'un traumatisme en lisant le présent communiqué.

Nous encourageons toutes les personnes qui estiment avoir besoin de soutien en ce moment à demander de l'aide. Sachez que des services de soutien sont toujours accessibles par l'entremise de la Ligne d'écoute d'espoir pour le mieux-être, au 1-855-242-3310 (sans frais), ou du service de clavardage, au espoirpourlemieuxetre.ca, offert 24 heures sur 24, sept jours sur sept.

SASKATOON, TERRITOIRE DU TRAITÉ NO 6, SK, le 22 juin 2021 /CNW/ - La direction de la Fédération des nations autochtones souveraines (FSIN) indique que des travaux importants ont été lancés pour trouver et commémorer les tombes non marquées de milliers d'enfants des Premières Nations qui ont été forcés d'aller dans les pensionnats en Saskatchewan et qui ne sont jamais rentrés chez eux. Aujourd'hui, le gouvernement du Canada a annoncé qu'il fournira à la FSIN un financement de 4,88 millions de dollars provenant des 27,1 millions de dollars prévus pour les appels à l'action nos 74 à 76. Ces fonds aideront à la recherche, à la collecte d'informations et aux cérémonies initiales liées aux lieux d'inhumations des enfants qui n'ont jamais retrouvé leurs communautés autochtones à la suite de leur passage dans les pensionnats. Le financement aidera également les communautés à recueillir les renseignements nécessaires pour orienter les travaux de géoradar appropriés.

La FSIN représente 74 Premières Nations en Saskatchewan. Elle s'est engagée à respecter l'esprit et l'intention des traités, ainsi qu'à promouvoir, à protéger et à mettre en oeuvre les promesses des traités qui ont été faites il y a plus d'un siècle.

Citations

« Ce fut une période difficile pour les Premières Nations, les Inuits et les Métis du Canada. Ce sont les Premières Nations de la Saskatchewan qui savent le mieux ce dont elles ont besoin, et le Canada sera là, avec la FSIN, pour les soutenir avec des approches dirigées par les Premières Nations, basées sur les communautés, axées sur les survivants et culturellement sensibles. Nous sommes ici pour appuyer les survivants, les familles et les communautés en leur offrant des services de guérison essentiels pour ceux qui revivent encore une fois les terribles tragédies qu'ils ont vécues dans les pensionnats. Nous serons là pour toutes les communautés. Nous ne devons jamais oublier ces âmes innocentes perdues en raison des politiques coloniales; il s'agit de notre engagement collectif envers la réconciliation. »

L'honorable Carolyn Bennett, M.D., c.p., députée
Ministre des Relations Couronne-Autochtones

 « Des cérémonies, des recherches et un engagement important auprès des gardiens du savoir, des survivants et de leurs descendants ont eu lieu au cours des dernières semaines. Un soutien essentiel à la guérison a également été apporté à de nombreux survivants qui doivent de nouveau revivre les horribles tragédies de leur expérience dans les pensionnats. Des milliers de survivants et de descendants ont fourni des témoignages au sujet de camarades de classe qui ne sont jamais revenus des pensionnats et des sanatoriums de la province. Des équipes de géoradar sont également déployées sur plusieurs sites partout dans la province dans l'espoir de retrouver ces enfants pour permettre aux survivants, à leurs descendants et à leurs communautés de faire leur deuil. Il s'agit d'une étape positive vers la guérison et la réconciliation pour le gouvernement afin de permettre enfin à ces familles et aux communautés de tourner la page sur ce chapitre, et de donner de la sérénité à ces milliers de petites âmes dans les tombes non marquées entourant les pensionnats. »

Chef de la FSIN, Bobby Cameron

Faits en bref

Liens connexes

Enfants disparus des pensionnats - financement de l'aide communautaire 
Rapports de la Commission de vérité et réconciliation du Canada

Restez branchés

Participez à la conversation sur les peuples autochtones au Canada :

Twitter : @GCAutochtones
Facebook : @GCAutochtones
Instagram : @gcautochtones

Twitter : @CouronneAutoch

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus d'information ou pour vous abonner, visitez www.rcaanc.gc.ca/filsrss.

SOURCE Relations Couronne-Autochtones et Affaires du Nord Canada



Communiqué envoyé le 22 juin 2021 à 16:25 et diffusé par :