Le Lézard
Classé dans : Santé, Le Covid-19
Sujets : Première Nation, CFG, DEI

Le gouvernement du Canada fait le point sur la COVID-19 chez les Autochtones et dans leurs communautés, semaine du 21 juin


OTTAWA, TERRITOIRE TRADITIONNEL ALGONQUIN NON CÉDÉ, ON, le 23 juin 2021 /CNW/ - Services aux Autochtones Canada (SAC) s'est engagé à soutenir les communautés autochtones dans leur réponse à la COVID-19 et continue à travailler en étroite collaboration avec les organisations autochtones et les gouvernements provinciaux et territoriaux. En date du 22 juin 2021, le Canada et ses partenaires fait état d'une incroyable réussite dans ses efforts de vaccination, puisque plus de 37 230 836 doses de vaccin contre la COVID-19 ont été distribuées dans tout le pays. En date du 22 juin 2021, plus de 84 % des personnes âgées de 18 ans et plus avaient reçu au moins une dose du vaccin contre la COVID-19 dans les communautés des Premières Nations pour lesquelles de l'information était disponible, et plus de 49 % avaient reçu deux doses. 

Dans les provinces et territoires, les Autochtones âgés de 12 ans et plus peuvent actuellement s'inscrire pour recevoir leur première dose de vaccin. De nombreuses provinces et de nombreux territoires continuent d'accorder la priorité aux premières doses à la population âgée de 12 ans et plus grâce à diverses approches mises en oeuvre dans l'ensemble du Canada, y compris des cliniques à domicile, en milieu scolaire, en milieu familial et au volant, afin d'atteindre les ménages et d'appuyer la participation. En date du 22 juin 2021, plus de 77 % des personnes âgées de 12 ans et plus avaient reçu au moins une dose du vaccin contre la COVID-19 dans les communautés des Premières Nations, des Inuits et des territoires. De ce groupe, 49 % ont reçu leur deuxième dose. Selon l'Agence de la santé publique du Canada, 73 % des personnes âgées de 12 ans et plus ont reçu une première dose. 

Nous remercions tous ceux qui ont reçu leur première dose du vaccin et nous rappelons à tous qu'il est important de recevoir une deuxième dose pour éviter la propagation de la COVID-19. La vaccination complète est un pas dans la bonne direction pour sauver des vies et se protéger les uns les autres.

Nous sommes heureux de l'annonce encourageante faite par le premier ministre du Nunavut, Joe Savikataaq, le 22 juin 2021, faisant état d'aucun cas actif, aucun nouveau cas et huit guérisons de COVID-19, totalisant 262 guérisons de l'épidémie territoriale. Leur région a administré une dose à 20 126 personnes au Nunavut, dont 15 861 ont reçu leur deuxième dose de vaccin.

La transmission de la COVID-19 dans les provinces de l'Atlantique est minimale; seulement 22 cas actifs ont été signalés dans les communautés autochtones dans les réserves. Les partenaires des provinces de l'Atlantique s'efforcent de prévenir la propagation de la COVID-19 et d'accroître les taux de vaccination au moyen d'activités comme des cliniques de dépistage rapide dans la Première Nation d'Eskasoni, où près de 70 membres de la communauté ont subi un test de dépistage. De plus, le Mi'kmaw Native Friendship Centre a organisé des cliniques de vaccination pour les Autochtones vivant en milieu urbain dans la municipalité régionale d'Halifax, et le Conseil national des Autochtones de l'Île-du-Prince-Édouard collabore avec le ministère de la Santé de la province pour vacciner jusqu'à 1 500 résidents autochtones de l'Île vivant hors réserve.

En date du 22 juin 2021, les données suivantes concernant la COVID-19 ont été confirmées :

Les Forces armées canadiennes (FAC) continuent d'aider les communautés autochtones d'un océan à l'autre. Dans le cadre de l'opération VECTOR, qui est le soutien des FAC aux gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux pour la distribution des vaccins contre la COVID-19, des Rangers canadiens et d'autres membres des FAC étendent leur aide aux autorités provinciales de vaccination en effectuant des tâches logistiques et de service général dans diverses communautés de la Nation Nishnawbe Aski dans le nord de l'Ontario, afin de continuer à soutenir le gouvernement de l'Ontario et les partenaires de l'Ornge dans la distribution des premières doses du vaccin contre la COVID-19 aux membres de la communauté âgés de 12 à 17 ans. 

L'opération Remote Immunity 2.0 de l'Ornge, lancée le 31 mai 2021, vise à vacciner environ 6 000 jeunes âgés de 12 à 17 ans dans 31 communautés des Premières Nations de l'Ontario accessibles par avion et de Moosonee. Cette semaine, les cliniques de vaccination des FAC soutenues par l'Ornge se trouvent dans les Premières Nations de King Fisher Lake, Bearskin Lake, Wunnumin et North Spirit Lake, pour la première dose, et dans les Premières Nations de Neskantaga, Weenusk et Webequie, pour la deuxième dose.

Dans le cadre de l'opération LASER, qui est la réponse des FAC à une situation de pandémie mondiale, des Rangers canadiens sont actuellement mobilisés dans les Premières Nations d'Attawapiskat, de Fort Albany, de Kashechewan et de Long Lake 58, en Ontario, afin de contribuer aux efforts de lutte contre la COVID-19 dans ces communautés.

Des Rangers canadiens sont aussi présents dans de nombreuses communautés dans l'ensemble du pays en tant que sentinelles pour aider à cerner les nouvelles demandes.

En collaboration avec des partenaires tels que le Mushkegowuk Tribal Council (MTC), la Weeneebayko Area Health Authority (WAHA), le Nishnawbe Aski Police Service (NAPS), la Croix-Rouge canadienne et d'autres ministères fédéraux et provinciaux, Services aux Autochtones Canada continue de mettre en oeuvre une approche coordonnée visant à fournir des soutiens essentiels afin de répondre aux besoins des Premières Nations de Kashechewan à la lumière de l'éclosion actuelle de COVID-19 à cet endroit.

Des progrès considérables ont été réalisés quant au transport et à la préparation de structures temporaires qui serviront à des fins médicales, d'isolement et de mise en quarantaine. Six dômes d'isolement médical sont envoyés à la communauté pour fournir de l'espace additionnel, qui s'ajouteront aux structures existantes de BluMed. En date du 20 juin, les trois structures de BluMed se trouvent dans la communauté et servent à fournir des soins aux patients. SAC et des partenaires offrent une capacité de pointe additionnelle en soins médicaux et de santé mentale qui demeure accessible dans la communauté et à distance.

Un représentant principal de SAC est dans la communauté pour aider à la coordination des efforts avec les dirigeants des communautés et les partenaires en santé. Services aux Autochtones Canada n'hésitera pas à fournir des ressources additionnelles au besoin. 

Malgré les nombreuses difficultés rencontrées tout au long de la pandémie, il est important de reconnaître la résilience et le travail acharné des communautés autochtones du Canada. Bien que les résultats de la vaccination soient encourageants, les communautés autochtones prennent des décisions en vue d'assurer la santé et le bien-être des membres de leur communauté et reconnaissent la nécessité d'une vigilance constante face à la persistance des épidémies. Au niveau individuel, il reste essentiel de veiller à la sécurité de nos proches, de nos communautés et de nous-mêmes pendant la pandémie. Il s'agit notamment de réduire au minimum les interactions en personne avec des gens extérieurs à notre foyer immédiat, d'éviter les rassemblements, de porter un masque et de se laver les mains fréquemment. Le leadership autochtone, y compris les conseils offerts par les aînés et les gardiens du savoir, a joué un rôle central pour promouvoir la confiance dans les vaccins, encourager les membres des communautés à se faire vacciner et veiller à ce que les gens disposent des informations et des ressources nécessaires pour rester en bonne santé et combattre la COVID-19.

En réponse à la façon dont la COVID-19 évolue, le gouvernement du Canada a annoncé l'assouplissement des mesures aux frontières le 21 juin 2021. À compter du 5 juillet 2021, à 23 h 59 (HAE), les voyageurs entièrement vaccinés ayant le droit d'entrer au pays ne seront plus soumis à l'exigence du gouvernement fédéral de se mettre en quarantaine ou de subir un test de dépistage de la COVID-19 le huitième jour. De plus, les voyageurs vaccinés qui arrivent par avion deux semaines après avoir reçu la seconde dose d'un vaccin en deux doses ne seront pas tenus de séjourner dans un hôtel autorisé par le gouvernement.

Liens connexes

Restez branchés

Joignez-vous à la conversation pour en savoir davantage sur les Autochtones au Canada :

Twitter : @GCAutochtones
Facebook : @GCAutochtones
Instagram : @GCAutochtones

Facebook : @GCAutochtonesenSanté

Twitter : @Min_ServAutoch

Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par courriel ou par fils RSS. Pour obtenir plus d'information ou pour vous abonner, visitez www.sac.gc.ca/RSS.

SOURCE Services aux Autochtones Canada


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

23 sep 2021
En réponse à un communiqué de Reuters confirmant que le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, se présente sans opposition pour un deuxième mandat à la tête de l'agence, la AIDS Healthcare...

23 sep 2021
Quanzhou, une ville portuaire située dans la province du Fujian, dans l'est de la Chine, et connue comme la ville natale de certains Chinois outre-mer, a envoyé une lettre publique du pays aux habitants de Quanzhou vivant à l'étranger pour les...

23 sep 2021
La volonté du gouvernement du Québec d'encadrer les manifestations tenues devant des centres de la petite enfance ou des garderies ainsi que des établissements scolaires et de santé et services sociaux se concrétise aujourd'hui, alors que les...

23 sep 2021
Les résultats de la société pour les 13 semaines closes le 31 juillet 2021 (le « deuxième trimestre de l'exercice 2022 ») et pour les 26 semaines closes le 31 juillet 2021 (le « premier semestre de l'exercice 2022 ») et ceux des périodes comparatives...

23 sep 2021
- pHOXWELL a réduit considérablement l'infection par le SRAS-CoV-2 de 63 % avec une tolérabilité comparable à celle du placebo dans la population à haut risque des travailleurs de la santé - Nouveau spray nasal auto-administré conçu pour renforcer...

23 sep 2021
Novavax et le Serum Institute of India déposent auprès de l'Organisation mondiale de la Santé une demande réglementaire d'autorisation d'utilisation d'urgence du vaccin contre la COVID-19 à base de nanoparticules de protéines recombinantes de Novavax...



Communiqué envoyé le 23 juin 2021 à 19:17 et diffusé par :