Le Lézard
Classé dans : L'environnement, Le Covid-19
Sujets : Product/Service, Survey

Etude 3M sur l'Etat de la Science : En 2021, les Français font confiance à la science et aux scientifiques


Un espoir en temps de pandémie !
Ainsi près de 8 Français sur 10 (79%) estiment que la science est porteuse d'espoir pour l'avenir (vs 89% au niveau mondial). Les 3/4 (75%) espèrent même que la science contribuera à rendre l'année 2021 meilleure que 2020. Enfin, 78% des Français s'accordent à dire que la science nous sauvera de la pandémie. Sur ce point, la tendance mondiale monte à 85% en moyenne.

Aujourd'hui, une très grande majorité de Français déclare faire confiance à la science (84%) et aux scientifiques (81%). Des scores relativement élevés mais légèrement en deçà de la tendance mondiale (respectivement 91% et 86%).

Plus de confiance. Plus de conformité ?
Les données de l'enquête suggèrent un lien entre la confiance en la science et le fait de suivre les conseils scientifiques pour nous protéger pendant la pandémie. En France, une majorité significative (85% vs 91% dans le monde) estiment que les individus devraient suivre les conseils des scientifiques pour contenir la propagation du COVID-19. En outre, 74% des Français pensent que les vaccins sont une réponse indispensable pour résoudre les problèmes de santé publique (88% dans le monde).

Si l'image de la science est à son plus haut niveau depuis sa création, l'étude sur l'Etat de la Science révèle quelques disparités entre la France et le reste du monde.

La science est ainsi source d'espoir mais à peine la moitié des Français (54%) estime qu'elle améliorera nos vies d'ici 5 ans. Un écart significatif avec le reste de la population mondiale qui en est davantage convaincue (79% dans le monde).

La science, une réponse aux problématiques environnementales. Et il y a urgence !
L'étude révèle une préoccupation croissante des Français et un sentiment d'urgence concernant la santé de la planète. Si l'impact est moindre comparé à d'autres pays, il reste élevé. 66% estiment que la pandémie les a rendus plus soucieux de l'environnement (77 % dans le monde). Parmi les préoccupations environnementales citées dans l'étude, la pollution plastique des océans arrive en tête (69%) suivie de près par le changement climatique (68%). Sur ce point, l'inquiétude est encore plus forte chez les adultes de la génération Z (76 %).
Sur la pollution plastique, la France fait figure d'exception par rapport aux autres pays interrogés. Ainsi parmi les priorités à résoudre grâce à la science, les Français placent la pollution plastique des océans (52% vs 41% dans le monde) devant le COVID-19 (48% vs 51% dans le monde).

L'accès aux filières scientifiques pour les femmes est une priorité en France
En France, la plupart des personnes interrogées (83 % vs 88% au niveau mondial) affirment qu'il est essentiel de favoriser la diversité et l'inclusion dans les filières STEM. Sur la question de l'égalité des genres, les Français se démarquent. Hommes et femmes s'accordent à dire qu'il faut accroitre les efforts pour remédier aux inégalités auxquelles les femmes sont confrontées dans le domaine des STEM. Les 3/4 des Français (75% vs 70% monde) estiment que des conséquences dommageables sont à prévoir si la communauté scientifique échoue à attirer davantage de femmes et de filles. Enfin, ils sont 62% à reconnaitre que les femmes sont davantage découragées de poursuivre des études dans les STEM que les hommes. Sur ces deux points, les tendances en France sont en moyenne similaires aux résultats dans le monde.

L'intégralité des résultats de l'étude 3M sur l'Etat de la Science 2021, sont disponibles sur le site de 3M France

A propos de 3M : Chez 3M, nous appliquons la science de manière collaborative pour améliorer la vie quotidienne. Nos collaborateurs sont au service de nos clients dans le monde entier. Présent en France depuis 1952, implanté sur 9 sites industriels et logistiques, 3M emploie près de 2 000 personnes. Pour en savoir plus sur les solutions créatives de 3M en réponse aux problématiques du monde, visitez www.3M.com ou Twitter @3MFrance ou @3MNews.


Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 16:38
L'adjoint parlementaire du premier ministre, pour le volet jeunesse, Samuel Poulin, invite les représentantes et représentants des médias à une conférence de presse sur une aide financière accordée à Lab22. Pour l'occasion, il sera accompagné de...

à 15:30
L'industrie mondiale du transport maritime est responsable d'environ 2,9 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre, ce qui représente près d'un milliard de tonnes de CO2 chaque année. Si rien n'est fait, les émissions pourraient augmenter de...

à 15:15
Le gouvernement du Québec accorde, par l'entremise du Programme Innovation Bois administré par le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, une somme de 625 065 $ à Feuille d'Érable Charbonnerie ancestrale. L'entreprise de...

à 15:13
Zéro déchet Québec, une initiative du Front commun québécois pour une gestion écologique des déchets, est fier de lancer la 21e édition de la Semaine québécoise de réduction des déchets (SQRD). La SQRD est un événement national qui sensibilise et...

à 14:00
Le gouvernement du Québec accordera 3,3 M$, au cours des exercices financiers 2021-2022 et 2022-2023, à la Société pour la nature et les parcs du Canada (SNAP), pour le financement de son initiative de conservation « Présent pour les municipalités »....

à 13:30
La Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques, la COP 26, accueillie par le Royaume-Uni en partenariat avec l'Italie, se tiendra du 31 octobre au 12 novembre 2021 à Glasgow, en Écosse. Quels sont les enjeux, les embûches et les...



Communiqué envoyé le 24 juin 2021 à 02:35 et diffusé par :